Aucun club breton n’a perdu en ligue 1 ce week-end, c’est déjà ça. Le Stade Brestois et le Stade Rennais se sont neutralisés au terme d’un match houleux et de décisions arbitrales largement contestables (un coup de pression des joueurs brestois entrainant un but invalidé). Le FC Nantes lui, a disposé de Reims (1-0)

Stade Brestois – Stade Rennais : un nul et une contestation

France foot fait mieux que nous le récit de l’action : « Sur un centre, Larsonneur, le portier des locaux, sort et voit son coéquipier Castelletto le percuter. Si l’ancien gardien de l’équipe de France Espoirs reste au sol, le jeu se poursuit et Raphinha, nouvelle recrue rennaise, marque dans le but vide et dans la confusion. Monsieur Turpin siffle on ne sait quoi, et nous voilà au début de dix longues minutes d’interruption du jeu. Pas d’intervention (pour le moment) de la vidéo, un arbitre qui perd petit à petit le contrôle et qui semble surtout parti pour accorder le but, visiblement conforté par le car-régie. Sauf que ce n’est pas du goût des Brestois qui menacent carrément de quitter le terrain suite à l’ouverture du score des hommes de Stéphan et qui réclament une faute de Siebatcheu sur Castelletto. Devant la pression du SB29, Monsieur Turpin décide finalement… d’aller consulter l’écran de la VAR. Sur les images, l’homme en noir voit Siebatcheu effectuer une poussette dans la course de Castelletto qui, il est vrai, percute ainsi de plein fouet son portier. Monsieur Turpin refuse ainsi le but. Pour la joie des supporters finistériens, mais aussi, du coup, la colère des Rennais, Olivier Létang, président, en tête, qui est carrément descendu sur la pelouse. Une réserve technique est déposée du côté du SRFC. Aboutira-t-elle ? Certainement pas. »

Composition Stade Brestois 29 : 1 – Gautier LARSONNEUR / 6 – Ibrahima DIALLO / 7 – Haris BELKEBLA / 8 – Yoann COURT / 10 – Gaëtan CHARBONNIER / 17 – Denys BAIN / 18 – Romain PERRAUD / 21 – Jean-Charles CASTELLETTO / 22 – Julien FAUSSURIER / 23 – Mathias AUTRET (c) / 25 – Samuel GRANDSIR

Composition Stade Rennais FC : 3 – Damien DA SILVA (c) / 7 – RAPHINHA / 8 – Clément GRENIER / 9 – Jordan SIEBATCHEU / 14 – Benjamin BOURIGEAUD / 15 – Jérémy MOREL / 16 – Edouard MENDY / 17 – Faitout MAOUASSA / 18 – Eduardo CAMAVINGA / 26 – Jérémy GELIN / 27 – Hamari TRAORE

La semaine prochaine, Brest ira à Bordeaux, tandis que le Stade Rennais, qui affronte jeudi le Celtic Glasgow en Ligue europa, affrontera Lille.

Le FC Nantes se hisse en haut de tableau

Buteurs : Kalifa COULIBALY (69′ – FC Nantes)

Composition FC Nantes : 1 – Alban LAFONT / 2 – FABIO / 4 – Nicolas PALLOIS / 7 – Kalifa COULIBALY / 11 – Mehdi ABEID / 14 – Charles TRAORE / 17 – Ludovic BLAS / 19 – Abdoulaye TOURE (c) / 20 – Andrei GIROTTO / 26 – Imran LOUZA / 27 – Moses SIMON

Composition Stade de Reims : 1 – Predrag RAJKOVIC / 4 – Alaixys ROMAO (c) / 5 – Yunis ABDELHAMID / 6 – Axel DISASI / 7 – Xavier CHAVALERIN / 8 – Dereck KUTESA / 11 – Boulaye DIA / 13 – Hassane KAMARA / 18 – Rémi OUDIN / 25 – Moussa DOUMBIA / 32 – Thomas FOKET

Nantes ira à Strasbourg la semaine prochaine.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine