Islamisme. Christophe Castaner inaugure un institut musulman aux côtés d’un Saoudien ayant validé le jihad armé [MAJ]

A LA UNE

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Le ministre de l’Intérieur français, Christophe Castaner, et le dignitaire wahhabite Mohammed Al-Issa ont participé à l’inauguration de l’Institut français de civilisation musulmane (IFCM), à Lyon, jeudi dernier. Une inauguration qui fait polémique, le ministre de l’Intérieur ayant participé à cette cérémonie aux côtés d’un salafiste, mais également d’un haut dignitaire saoudien ayant justifié le jihad armé par le passé.

L’IFCM est un centre islamique cofinancé par la Ligue islamique mondiale (LIM) de cinq niveaux et 2 700 mètres carrés, juxtaposant la grande mosquée de la ville. Un lieu « de culture » qui proposera dès la rentrée prochaine des cours de civilisation musulmane, de langues, des colloques, des conférences et autres débats sur les cultures de l’islam.

L’IFCM est dirigé par le recteur de la mosquée de Lyon, Kamel Kabtane, qui est un soutien de Tariq RamadanKamel Kabtane, qui va donc en plus diriger l’IFCM, a invité lors de séminaires des Frères musulmans bien connus comme Youssef Ibram et Omar Abd Al Kafi (séminaire de juin 2014, sous la doublé égide IFCM et GML), ou encore Zakaria Sedikki de l’UOIF. Le sulfureux imam Abdelkader Bouziane, expulsé en Algérie pour ses propos sur la lapidation, donnait des conférences dans la mosquée de Kabtane, signale le chercheur Samir Amghar dans son ouvrage Le salafisme aujourd’hui (Michalon, 2011).

L’IFCM a déjà invité dans un colloque de mai 2016 Tareq Oubrou, Frère musulman revendiqué, ou Mohamed Bajrafil qui indique dans la biographie de son site officiel avoir appris l’islam auprès de Safwat Hejazi, idéologue des Frères, fervent supporter des terroristes du Hamas, interdit de séjour en Angleterre et en France notamment pour conseiller de « dévorer les juifs avec les dents ».

Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale, Mohammed Ben Abdul Karim Al-Issa, est venu en tant que représentant de l’Arabie saoudite qui a en partie financé l’endroit. L’Observatoire de l’islamisation a déjà présenté des extraits de sa thèse de doctorat qui valide le jihad armé offensif ou le meurtre des apostats. Par ailleurs, en tant qu’ancien ministre de la Justice, il avait permis en 2012 la condamnation à 1 000 coups de fouet et 10 ans de prison de Raif Badawi, défenseur des droits de l’homme et blogueur saoudien, toujours incarcéré aujourd’hui.

La LIM finance à hauteur de 1,5 million d’euros le nouveau lieu culturel lyonnais installé à côté de la mosquée de Lyon.

Crédit photos : Ministère de l’intérieur
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

« Homos ou hétéros, on porte tous le même maillot ». Le nouveau clip de propagande de la Ligue de Football Professionnel

Après les clips gouvernementaux ou d'associations subventionnées contre le harcèlement de rue mettant en scène uniquement d'horribles harceleurs blancs,...

Bruno Attal : « Si mon collègue avait tué cette ordure, il serait où, là, Eric Masson ? En garde à vue, mis en...

Pour le syndicaliste policier Bruno Attal (Touche pas à mon flic) : « Si mon collègue avait tué cette...

Articles liés

Eric Zemmour : « Les terroristes islamistes ne veulent pas nous diviser, ils veulent nous massacrer. Ils ne s’attaquent pas à nos valeurs, mais...

Eric Zemmour : « Les terroristes islamistes ne veulent pas nous diviser, ils veulent nous massacrer. Ils ne s’attaquent pas à nos valeurs, mais...

Nantes : un saoudien armé d’un couteau menace deux policiers et crie Allah Akbar

Un homme âgé de 29 ans, de nationalité saoudienne, a été interpellé ce 19 février vers midi sur l'ile Beaulieu à Nantes après avoir...

Maître Goldnadel : « Au 27 janvier, M. Castaner expliquait que les services du ministère de l’Intérieur n’avaient pas de moyens juridiques pour dissoudre...

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin a lancé une procédure de dissolution de Génération identitaire. L'ONG, qui a fait de la lutte contre l'immigration...

Allemagne. Des islamistes organisent des manifestations anti-françaises

Depuis la publication nouvelle des caricatures de Mahomet dans les colonnes de Charlie Hebdo, les manifestations anti-françaises, au cours desquelles le portrait de Macron...