Linky

Nous avons publié un article en début de semaine, indiquant que de nombreux consommateurs d’électricité en France s’inquiétaient, et même s’opposaient, aux compteurs Linky, qui doivent être déployés, notamment en 2020 dans tout le Centre-Bretagne (le déploiement est, dans tous les cas, en cours dans la région comme dans toute la France). Nous expliquions également comment il était possible de s’opposer à cette pose de compteur.

La réponse d’Enedis au sujet des compteurs Linky

Le service communication d’Enedis nous a adressé un courriel afin de répondre à certaines de nos informations, et aux inquiétudes des clients. Nous publions le message ci-dessous, dans un souci d’information.

Suite à l’article paru sur votre site « Comment s’opposer à la pose des compteurs en 2020 ? », nous souhaitons vous apporter des précisions sur ces compteurs et leurs modalités de pose :

Il est à noter que dans la très grande majorité des cas, le déploiement du compteur Linky en France se passe bien avec plus de 20 millions de compteurs posés à date sur les 35 millions dont 1,7 million en Bretagne sur les 2 millions à poser. La satisfaction globale des clients suite à la pose de Linky est de 89,3 % (chiffre à fin octobre) et le taux de ré-intervention des entreprises de pose est inférieur à 1 %.

Dans leur mission de remplacement des compteurs, les poseurs agissent dans le cadre bien déterminé de la loi, en faisant preuve du bon respect des biens et de la relation client. Enedis est attachée à créer un climat de confiance et de sérénité autour du projet. De bonnes pratiques sont mises en place, de l’appel client à l’installation du compteur. Les techniciens ont pour instruction de donner toutes les informations possibles afin de rassurer le client et, dans les cas où la pose ne s’avèrerait pas possible du fait de l’obstruction de clients, d’en informer Enedis. Les insuffisances et les écarts d’attitude évoqués par nos clients font l’objet de la plus grande attention. En cas de constatation d’une situation de ce type, Enedis insiste sur la nécessité de faire remonter ce type d’informations afin qu’un retour circonstancié puisse être fait. Suite à la coupure d’électricité qui est nécessaire pour la pose du compteur d’une demi-heure, certains appareils ont besoin d’être éteints et rallumés, d’autres ont besoin d’être remis à l’heure ou réinitialisés.

Enedis, entreprise de service public, est tenue par la loi de remplacer l’ensemble des anciens compteurs par des compteurs communicants. Ces derniers participent à la modernisation du réseau public d’électricité, nécessaire pour répondre aux enjeux présents et futurs de la transition énergétique. Cette modernisation s’inscrit dans un cadre réglementaire visant à réduire l’impact carbone en France et en Europe. Le nouveau compteur est nécessaire et indispensable à la réussite de cette ambition. Son installation ne peut donc relever d’un choix personnel dans la mesure où il engage l’intérêt collectif. Les compteurs n’appartiennent pas aux clients : ils sont mis à leur disposition et font partie intégrante du réseau d’électricité. En s’opposant au remplacement du compteur, le client méconnaît ses obligations légales : il a le devoir de permettre aux agents du distributeur d’énergie (Enedis) d’accéder aux ouvrages. Il méconnaît également ses obligations contractuelles : le remplacement potentiel du compteur est systématiquement prévu dans le contrat qui lie le fournisseur d’électricité à son client.

En Bretagne, de nombreux projets voient le jour, avec pour pierre angulaire le compteur Linky, comme par exemple tous les projets d’autoconsommation individuelle ou collective.

Enfin le dernier rapport de l’ANFR d’octobre 2019 confirme l’innocuité du compteur sur la santé (lien vers l’étude).

Désormais, entre les arguments des usagers et opposants au Linky, et ceux d’Enedis, nos lecteurs ont une bonne partie des cartes en main pour se faire un avis.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V