Free picture (Mobile phone in hands) from https://torange.biz/hands-phone-mobile-49487

Ce mercredi 27 novembre 2019 une agression violente a eu lieu à la maison d’arrêt de Lorient. Par ailleurs, des découvertes inquiétantes ont été faites à la maison d’arrêt de Rennes-Vezin.

Le 27 novembre donc, vers 15h20, alors qu’un surveillant ouvre la porte d’une cellule pour extraire un détenu en vue d’une audience police, un autre exige de voir le chef et force le passage, tout en plaquant le surveillant contre le mur de la coursive. Finalement maîtrisé, le détenu est conduit au quartier disciplinaire.

Le taux de surpopulation explose

FO Pénitentiaire, qui relate l’agression, note que la détention se tend : «  le taux de surpopulation explose sur notre établissement, à ce jour 15 détenus hébergés avec matelas  au sol.  La gestion de l’établissement est très compliquée concernant les affectations des nouveaux arrivants ainsi que la cohabitation entre la population pénale ».

Par ailleurs à Rennes-Vzin, un portable a été découvert dans la cellule d’un détenu au 2e étage droit, suivi de la découverte de 6 portables, leurs cartes SIM et chargeurs dans les offices et la laverie de l’aile – des salles accessibles notamment aux détenus « auxiliaires » chargés de porter les repas et le linge des détenus.

Des auxiliaires choisis parmi les caïds voire des djihadistes

 Il se trouve que dans de nombreux établissements, afin d’acheter la paix sociale, les auxiliaires ne sont pas choisis parmi les détenus les plus sûrs, mais parmi les caïds, voire des djihadistes – car ces postes apportent un petit revenu, l’accès aux informations et surtout la possibilité de se déplacer dans la détention.

Par ailleurs le 28 décembre, trois cartes SIM et un adaptateur de cartes cachés dans l’office du 3e étage gauche ont été retrouvés. On peut se demander à qui toutes ces cartes SIM étaient destinées et combien d’autres sont encore cachées en divers endroits de la maison d’arrêt de Rennes ?

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine