États-Unis. Donald Trump frappé… par des « hackers iraniens » [Vidéo]

A LA UNE

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Les relations entre les États-Unis et l’Iran se sont aussi tendues en ligne. Preuve en est la récente attaque de pirates se présentant comme iraniens à l’encontre d’un site officiel américain. Avec en prime une photo de Donald Trump ensanglanté.

Des hackers pour venger l’Iran ?

Un groupe de hackers se présentant comme iraniens a piraté le site internet d’une agence fédérale américaine le 4 janvier dernier. En publiant notamment des messages faisant promesse de venger le général iranien Qassem Soleimani. Lequel a été tué le 3 janvier au cours d’une attaque de drone ordonnée par Donald Trump.

Ainsi, la page d’accueil du site du Programme fédéral des bibliothèques de dépôt s’est vue remplacée par une autre à la gloire de la République islamique d’Iran, accompagnée d’une photo du guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei. Par ailleurs, un drapeau iranien figure également sur la page hackée tout comme un message en guise d’avertissement : « Ceci n’est qu’une petite partie de la cyber-capacité de l’Iran ! »

Trump
(Photo by Federal Depository /AFP via Getty Images)

Donald Trump ensanglanté

Ces hackers prétendument iraniens (difficile de vérifier l’assertion pour l’heure…) ont aussi mis en ligne une photo du président des États-Unis Donald Trump recevant un coup de poing de l’Iran avec la bouche ensanglantée. La légende accompagnant l’image en question est la suivante : « Le martyre était [NDLR : pour le général Qassem Soleimani] sa récompense pour des années d’efforts implacables. Avec son départ, et grâce à la puissance de Dieu, son œuvre et le chemin qu’il a tracé ne cesseront pas et une vengeance terrible attend ces criminels qui ont entaché leurs mains sales de son sang et du sang des autres martyrs ». Le ton est donné…

Depuis la mort de Qassem Soleimani, l’Iran est en ébullition et une foule immense a assisté à l’hommage qui lui était rendu lundi 6 janvier à Téhéran.

Du côté américain, Donald Trump a affirmé que Soleimani préparait une attaque « imminente » contre du personnel américain à Bagdad. Enfin, les États-Unis ont précisé que 52 sites iraniens pourraient être frappés « très rapidement et très durement » en cas d’attaques de l’Iran contre du personnel ou des sites américains. Parmi les 52 sites, Donald Trump a laissé entendre que des sites historiques et culturels pourraient être ciblés. Des propos pas spécialement à même d’apaiser la situation. En Iran comme sur Internet.

AK

Crédit photo : DR (Photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Tours. Une manifestation LGBT avec zone interdite aux Blancs finalement annulée

À Tours, une manifestation LGBT organisée par le centre LGBTI de Touraine devait se tenir samedi 15 mai. Mais...

En réponse à Isabelle Le Callennec : Quel modèle énergétique pour la Bretagne ?

Lundi, nous avons publié une lettre ouverte d'Isabelle Le Callennec, tête de liste pour Les Républicains aux élections régionales....

Articles liés

Général Soleimani, le stratège de l’Iran

En janvier 2020, les drones de Trump éliminaient un des personnages les plus craints du Moyen-Orient, le général iranien Qassem Soleimani. Retour sur celui qui fut l’homme de l’ombre des mollahs et le héros de tout un peuple, à...

I-Média n°347 – Zemmour, d’Ornellas, Trump… Censure générale !

I-Média n°347 – Zemmour, d’Ornellas, Trump… Censure générale ! 00:00​​ Introduction 01:44​ L’image de la semaine La célébration du bicentenaire de la mort de Napoléon...

États-Unis : filmé en caméra cachée, un directeur de CNN avoue que la chaîne fait délibérément de la propagande anti-Trump

États-Unis : filmé en caméra cachée, un directeur de CNN avoue que la chaîne fait délibérément de la propagande anti-Trump. https://www.youtube.com/watch?v=e3J2ylqF6OI Voir ci-dessous : BREAKING: Part 1...

Les sanctions américaines contre l’Iran ont permis à la Chine d’être plus influente en Asie centrale

Les sanctions sont devenues une arme redoutable utilisée par Washington pour maintenir la pression sur la Chine et étouffer l'Iran. Les États-Unis, qui détestent...