Rennes. Une fusillade et deux policiers agressés

A LA UNE

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Tout porte à croire que Rennes reproduit – à peu près pour les mêmes raisons – la dérive qui plonge Nantes dans la délinquance. Après une première fusillade de l’an 2020 à Nantes, une autre vient de se produire à Rennes, avec un blessé. Par ailleurs un contrôle a dégénéré dans un quartier dit « sensible » où deux policiers ont été agressés.

Ce 6 janvier dans le quartier « sensible » de Villejean, près de la faculté Rennes II – autre épicentre de violence et de laxisme actuellement décrié par plusieurs candidats aux municipales – deux policiers sont intervenus sur un flagrant délit de vente de résine de cannabis, rue Bourbonnais près de la dalle Kennedy. Le dealer présumé, âgé de 19 ans, tente de prendre la fuite, puis se rebelle avec violence – il mord l’un des policiers et en blesse un autre au genou.

Comme si ça ne suffisait pas, les policiers sont ensuite pris à partie par une bande de jeunes délinquants et doivent se dégager avec leur bombe lacrymogène en attendant les renforts. Une scène que ne renieraient pas les zones de non-droit des abords de Paris. Un autre jeune délinquant est arrêté sur les lieux après avoir récupéré la drogue dont le dealer s’est débarrassé.

Par ailleurs le 5 janvier à 0h15 rue Ferdinand de Lesseps, dans le quartier lui aussi « sensible » de Cleunay, au moins trois coups de feu ont résonné. Peu après, une voiture qui roulait à vive allure s’est encastrée dans un bloc de béton au carrefour du boulevard Voltaire et de la rue Malakoff. Alors qu’aucune interpellation n’a été réalisée suite à ces tirs, un jeune homme s’est présenté aux urgences, blessé aux jambes et aux fesses.

Les fusillades restent rares à Rennes, même si elles tendent à devenir plus fréquentes. Citons entre autre un règlement de comptes entre deux communautés extra-européennes qui a donné lieu à une fusillade et à une course-poursuite le 1er juillet 2018 à Maurepas – les trois assaillants ont été condamnés à 18 mois, 24 mois et cinq ans ferme respectivement, le dernier à une interdiction de territoire français à sa sortie.

Plus récemment, le 4 novembre suite à un règlement de comptes entre délinquants, un homme de 22 ans a été blessé par balle à la cuisse au centre commercial de la Bellangerais, près de Maurepas. Plus inquiétant, le 20 décembre dernier vers 16 heures, une altercation entre lycéens du lycée Emile Zola – en plein centre près de la gare – a donné lieu à deux tirs avec une arme factice, type pistolet d’alarme. Le jeune tireur a été interpellé.

Louis Moulin

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Cyclisme. Gino Mäder remporte la 6ème étape du Giro

La sixième étape du Giro 2021 s'est déroulé le jeudi 13 mai, première étape s'achevant par une ascension... ce...

Articles liés

Saint-Herblain : fusillade au .45 ACP en plein bourg, deux suspects arrêtés

Et ça continue ! Après les quartiers « sensibles » des Dervallières et de la Bottière ces deux derniers jours, mardi, des coups de feu ont éclaté...

Fusillade dans le Colorado et fake news. « L’homme blanc » de l’AFP se prénomme Ahmad Al Aliwi Alissa

Une fake news de plus pour l'AFP, l'Agence France Presse, qui entend donner des leçons de journalisme au monde entier et qui, par ailleurs,...

Rennes. Des habitants du quartier de Cleunay dans la rue contre la violence et les dealers

A Rennersd, des habitants du quartier de Cleunay sont descendus dans la rue pour dénoncer la violence et les dealers, en cette fin de...

Fusillades à Rennes, à Nantes, à Brest : Il faut oser nommer l’ennemi [L’Agora]

Souvenez-vous toujours de cette vidéo scandaleuse réalisée par Aude Wtfake, journaliste subventionnée, qui cherchait à démontrer que Breizh-info racontait des sornettes en évoquant des...