L’armée de Terre française se dote d’un nouveau fusil de précision

A LA UNE

Dans le cadre de la loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025, visant à assurer la supériorité opérationnelle des armées françaises, un nouveau fusil de précision semi-automatique (FPSA) a été choisi pour remplacer le FRF2, en service depuis 1980.

« La Direction générale de l’armement (DGA) a retenu le Special Combat Assault Rifle dans sa version Precision Rifle (SCAR-H PR), conçu et produit par quatre sociétés allemandes et belges, pour équiper les tireurs de précision » expliquent les autorités.

Ce nouveau fusil de calibre 7,62 mm offre des performances de tir remarquables, de jour comme de nuit, jusqu’à une distance de 800 mètres. Le Scar-H PR est une évolution du Scar-H destinée au tir de précision. Cette version est munie d’un canon long de 20 pouces, plus épais que sur le Scar-H. Elle possède en outre une détente à double bossette type match et des éléments de visée prévus pour tirer jusqu’à 600m. Un rail Picatinny supérieur allongé permet de positionner une lunette de visée et une lunette thermique pour les missions nocturnes. Le fonctionnement similaire aux autres armes de la famille Scar réduit les coûts de formation et de maintenance.

Retenu après une campagne d’essai menée par la DGA et impliquant d’autres sociétés (françaises et d’autres pays d’Europe), le SCAR-H PR répond parfaitement aux exigences rencontrées par les tireurs de précision sur les théâtres d’opération.

La DGA a commandé 2610 fusils dont 2237 seront distribués directement dans les régiments de l’armée de Terre entre 2020 et 2022.

L’acquisition du SCAR-H PR s’inscrit dans une dynamique portée par la LPM, visant au renouvellement et à l’amélioration des armes légères des forces armées françaises.

Le ministère des Armées remplacera également les PA MAC 50 et PAMAS G1 par le pistolet autrichien semi-automatique GLOCK 17 (calibre 9 x 19 mm). La commande porte sur 74 600 exemplaires pour un montant de 44 millions d’euros.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« J’ai fait l’amour avec le diable ». Pourquoi des Catholiques se sont opposés au concert d’Anna Von Hausswolff à Nantes

Le 7 décembre 2021, de nombreux fidèles catholiques, beaucoup de jeunes, se sont rassemblés devant l’église Notre-Dame du Bon-Port...

Gwern-ar-Sec’h : Mohammed ha Rizk pennoù bras an trafikerezh dramm

Kondaonet eo bet c'hwec'h paotr d'ar meurzh 07 a viz kerzu gant lez-varn Roazhon evit trafikerezh drammoù. Etre Gwern-ar-Sec'h (Bro...

Articles liés