L’heure est à l’action concernant la mise en place d’un émoji drapeau breton sur les réseaux sociaux. Une campagne vient d’être lancée sur Twitter jusqu’au 9 février avec le hashtag #EmojiBZH, l’idée étant de le relayer le plus possible.

Émoji drapeau breton : mobilisation !

Une nouvelle étape a été franchie sur le long chemin menant à la création d’un émoji Gwenn ha Du sur les réseaux sociaux. Après la réussite de la campagne de financement participatif, le temps est désormais à la campagne de communication. L’objectif est dorénavant de démontrer aux plateformes que l’émoji drapeau breton est plébiscité par le plus grand nombre, laissant augurer d’une utilisation massive une fois disponible.

Lundi 13 janvier, une vaste opération a ainsi débuté sur Twitter avec le lancement officiel de la campagne pour la création de l’émoji Gwenn ha Du. Tous les amoureux de notre drapeau noir et blanc sont donc invités à apporter leur pierre à l’édifice s’ils souhaitent voir le projet aboutir. Et pour cela, rien de plus simple !

Image

Image

#EmojiBZH en une des tendances Twitter

Jusqu’au 9 février, les internautes doivent relayer massivement le hashtag #EmojiBZH sur le réseau Twitter. En utilisant les mots-clés #EmojiBZH et #GwennHaDu, le drapeau breton s’affiche ainsi dans les tweets. Twitter ayant répondu favorablement à la demande de l’association .BZH à l’origine du projet, les défenseurs du Gwenn ha Du disposent de quatre semaines pour démontrer au réseau social l’utilité de la création de l’émoji.

Si l’expérience s’avère concluante, le Gwenn ha Du pourrait voir son existence prolongée sur Twitter et, on l’espère, arriver sur d’autres plateformes telles Facebook par la suite.

Dès l’après-midi du 13 janvier, le hashtag #EmojiBZH était en tête des tendances Twitter en France, juste devant le hashtag… #GwennHaDu ! De quoi être d’ores et déjà optimiste quant au succès de cette opération.

émoji drapeau breton
Capture Twitter du 13/01/2020.

Image

Après cette opération de lobbying, l’association .BZH (soutenue par le Conseil régional de Bretagne) déposera une nouvelle candidature pour l’émoji drapeau breton au printemps prochain auprès du consortium Unicode, instance américaine qui détermine la mise en place des émojis au niveau mondial. Ce consortium est un « jury » qui ne se réunit qu’une seule fois par an pour valider (ou non) les nouveaux émojis.

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V