Débat Marlène Schiappa vs Eric Zemmour : la droite jubile, SOS Racisme s’étouffe

A LA UNE

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Il en faut peu pour faire jubiler la droite ! Et l’annonce d’un débat Marlène Schiappa vs Eric Zemmour  le 10 février prochain produit son petit effet sur les réseaux sociaux de la « réacosphère ».

Si cela continue, Marlène Schiappa, la très bavarde secrétaire d »État déléguée aux droits des des femmes, va t-elle finir par devenir une égérie à droite, simplement pour accepter de débattre avec Eric Zemmour ? C’est la question qu’on peut se poser. Selon un observateur,  cela témoignerait « de la désespérance des militants de droite qui en sont rendus à  se réjouir qu’un agent du Système accepte de débattre avec un représentant de leur pensée… ».

Quoi qu’il en soit, le débat, qui se tiendra  le 10 février sur C News, ne fait pas que des heureux : les ligues de vertu, SOS racisme en tête, s’indignent, s’étouffent, communiquent et gesticulent, ne comprenant pas que des personnes ayant des idées opposées puissent débattre l’une contre l’autre – la marque de fabrique de la gauche sectaire étant semble-t-il de ne débattre qu’entre convaincus.

Lisez plutôt le communiqué de SOS Racisme ci-dessous :

Un peu comme le premier de la classe (républicaine) détesté de tous les élèves et qui balance son petit camarade assis au fond de la classe, SOS Racisme montre du doigt Marlène Schiappa au Gouvernement : « Si le fond de la démarche interroge, SOS Racisme se questionne également sur les conditions qui l’ont rendue possible. À cet égard, est-ce que le gouvernement a été sollicité pour délivrer son feu vert et l’a-t-il donné ? », se demande SOS Racisme, qui reconnait tout de même qu’Eric Zemmour est plus intelligent qu’eux !

« Qu’une membre du gouvernement accepte de participer à l’émission d’un tel personnage légitimera ledit personnage », estime SOS Racisme, expliquant que le « dispositif mis en place » autour de Zemmour n’est « en aucun cas un débat », mais « un écrin » permettant « d’attirer sur cette chaîne les racistes, les homophobes, les sexistes et les réactionnaires de tous bords ». La discussion n’aurait donc aucun intérêt, l’écrivain ne pouvant « en aucun cas être battu » et « ses aficionados être convaincus ». C’est Marlène Schiappa qui va être flattée…

le 10 février, sur Cnews, ce sera soirée Pop Corn du coup !

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Cyclisme. Gino Mäder remporte la 6ème étape du Giro

La sixième étape du Giro 2021 s'est déroulé le jeudi 13 mai, première étape s'achevant par une ascension... ce...

Articles liés

Eric Zemmour : « L’enfer du crack à Paris, c’est d’abord le problème de l’immigration »

Eric Zemmour : « L’enfer du crack à Paris, c’est d’abord le problème de l’immigration. Il y a des quartiers qui sont “le bled”....

Eric Zemmour : « Il y a des attaques de pompiers, de policiers, de médecins, d’infirmières,… parce qu’ils symbolisent la France »

Eric Zemmour : « Il y a des attaques de pompiers, de policiers, de médecins, d’infirmières,… parce qu’ils symbolisent la France » Face à l'info...

Eric Zemmour : « La guerre civile a déjà commencé. Lorsqu’on égorge un professeur dans la rue, cela s’appelle comment ? »

Eric Zemmour : « Si les militaires parlent comme ils le font c’est que la situation est gravissime (…) La guerre civile a déjà...

Eric Zemmour : « La pratique de l’islam n’est pas compatible avec la France. Deux civilisations ne peuvent pas vivre sur le même sol...

Eric Zemmour : « La pratique de l’islam n’est pas compatible avec la France. Deux civilisations ne peuvent pas vivre sur le même sol...