Coronavirus, épidémie et risque de Pandémie. Piero San Giorgio invite à se préparer à l’étape suivante [MAJ Interview]

A LA UNE

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Covid-19. La situation s’améliore partout dans le monde, à l’exception de l’Asie de l’Ouest

Après avoir plafonné dans la semaine du 24 avril au 1er mai, les nombres hebdomadaires de contamination (-5%) et...

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger...

Le virus SARS-CoV-2 a contaminé plus de 200 personnes en Italie, et quatre malades sont morts. Dans tout le nord du pays, écoles et universités sont fermées au moins jusqu’au 1er mars. Le virus, apparu en décembre dans la ville chinoise de Wuhan, a tué 2.442 personnes et en a contaminé quelque 77.000 en Chine continentale, hors de laquelle il a touché une trentaine de pays et territoires y faisant 26 morts.

Les trois personnes, suspectées d’être contaminées dans les Alpes Maritimes, ont été testées. Les résultats viennent d’arriver et ils sont négatifs, selon la préfecture du département.

Ci-dessous une analyse de Piero San Giorgio, auteur spécialisé dans le survivalisme et dans les questions liées aux grandes crises qui peuvent potentiellement frapper notre société (Il a mis à disposition du grand public son livre NRBC ici en attendant sa réédition)

Breizh-info.com : Quelles sont les dernières informations que vous avez sur le Coronavirus ? La menace est-elle réelle et sérieuse en Europe ?

Piero San Giorgio : ça arrive, c’est déjà là,  et c’est sérieux car ce virus est très mortel et très virulent (il passe très facilement d’une personne à l’autre) et a un temps d’incubation très long…C’est un virus « parfait » qui pourrait s’être échappé par accident d’un laboratoire.

Mais on s’en fout de la cause, maintenant il faut faire avec. J’ai écrit un livre pour avertir la population à ce genre de risques « NRBC« … mais les médias ne s’y sont pas intéressés…

Depuis 8 semaines, j’avertis qu’il fallait se préparer dans le calme à : 1) éviter de se faire infecter par des mesures d’éloignement (éviter les transports, les lieux publics, etc.) et de protection (éventuellement gants, masques, lunettes) 2. si l’économie devait s’arrêter ou ralentir – avoir chez soi de quoi tenir le coup pendant 2-3 mois.

Breizh-info.com : Quels sont les conseils que vous adressez à vos lecteurs, à vos suiveurs ? En quoi consiste votre alerte de niveau 4 ?

Piero San Giorgio :  Ceux qui sont prêts savent quoi faire. ceux qui n’ont rien fait – c’est un peu tard, mais pensez a avoir 2-3 mois de réserves alimentaires chez vous – mon alerte 4 (sur 5) est celle qui consiste extrêmement attentif aux nouvelles et être prêt à partir dans ma BAD. ce que je ferai a priori a la fin de cette semaine et jusqu’à la fin de la crise – qui pourrait durer jusqu’en Juin. 2-3 mois de nourriture, et se préparer à être cloitré chez soi si nécessaire. c’est mieux si le chez-soi n’est pas en ville…

Breizh-info.com : Quelle est la liste du matériel de base à avoir chez soi; pour une famille qui voudrait se protéger et s’isoler sur plusieurs semaines ?

Piero San Giorgio :  Tout est expliqué dans mes livres… actuellement une rupture de stock. acheter de quoi tenir, de quoi se défendre et de quoi se soigner….

Breizh-info.com : Ne faites vous pas confiance à la possibilité d’un vaccin, dans les mois à venir ? Ne voit-on pas les limites de l’ouverture des frontières, et du mondialisme, avec ce risque de Pandémie mondiale ?

Piero San Giorgio : Les vaccins prennent du temps à être conçus… et ont des effets secondaires… il faut pas compter dessus, mais si ils arrivent, il faudra évaluer le risque du vaccin par rapport au risque de la maladie.

Cet événement montre l’échec de la globalisation, de la concentration de la production, et des états – incapables de mettre en place des mesures suffisamment tôt, car il ne faut pas arréter le commerce. Toutefois, restons calmes, ordonnés et solides. ce n’est pas non plus la fin du monde.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

François Boulo : « Il y aura une révolution en France ! »

François Boulo : « Il y aura une révolution en France ! ». François Boulo, né en 1986, est...

Giro 2021. Tim Merlier remporte la 2ème étape eu Tour d’Italie

La deuxième étape du Giro 2021 se déroulait hier sur un parcours plat jusque Novare. Construite pour les sprinteurs,...

Articles liés

Covid-19. La situation s’améliore partout dans le monde, à l’exception de l’Asie de l’Ouest

Après avoir plafonné dans la semaine du 24 avril au 1er mai, les nombres hebdomadaires de contamination (-5%) et de décès (-5%) ont commencé...

Covid-19: quelques enseignements géopolitiques inattendus

Avant d’aborder, lorsque le temps sera venu, les conséquences géo-économiques de la crise sanitaire, et notamment leur rôle d’accélérateur dans la bascule de puissance...

Jacques Attali : « Il n y a pas de solution à la pandémie qui ne soit globale, de même qu’il n y a...

Jacques Attali s’est beaucoup exprimé, a beaucoup écrit, au sujet notamment de la pandémie de Covid-19 à travers le monde. Dans deux articles récents,...

Mutants, variants, recombinants, médicaments : L’ARN polymérase du SARS-CoV-2 au centre des débats

Mutants, variants, recombinants, médicaments : L’ARN polymérase du SARS-CoV-2 au centre des débats Avec Bruno Canard, Directeur de Recherche CNRS - AFMB Campus de Luminy. https://www.youtube.com/watch?v=2TgfYYJMQow Crédit...