Rahan, le héros très français lancé par le PCF, a perdu son père

A LA UNE

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Le dessinateur de Rahan, André Chéret, est mort le 5 mars à 82 ans. Son personnage phare était apparu en 1969…dans la revue jeunesse du PCF !

Pif Gadget, dénicheur de talents (entre deux messages de propagande)

Le Parti Communiste Français est un vieil homme malade et personne ne le regrettera quand il disparaîtra pour de bon d’ici quelques années. Pourtant, l’une de ses initiatives restera longtemps comme un doux souvenir pour les enfants des années 70 et 80 et pour quelques artistes, auteurs et dessinateurs. Nous parlons bien sûr de la revue « Pif Gadget » !

Publié entre 1969 et 1993, cet hebdomadaire avait comme son nom l’indique la particularité d’inclure un gadget à chaque numéro mais il fut aussi un support pour le lancement de plusieurs œuvres majeures de la bande dessinée française. C’est en effet dans ses pages, entre deux messages de propagande, qu’ont commencé les aventures de Corto Maltese ainsi que celles du personnage qui nous intéresse aujourd’hui, Rahan.

Quand Pif fait sa propagande envers ses jeunes lecteurs

Le dessinateur historique de la série, André Chéret, est en effet mort le 5 mars à l’âge de 82 ans. Il avait accompagné le lancement de projet en 1969 aux côtés du scénariste Roger Lécureux. André Chéret avait poursuivi le travail quand son collègue et ami était décédé en 1999. Si Pif Gadget a stoppé ses activités en 1993 –même si l’on peut noter deux tentatives de relance dans les années 2000 et 2010-, Rahan avait acquis une notoriété assez forte pour continuer d’exister seul.

Rahan : Des dinosaures, une femme et un dessin animé !

Rahan se déroule dans un passé préhistorique imaginaire où les hommes côtoient les dinosaures et d’autres affreuses créatures. On y suit le parcours du jeune Rahan, orphelin qui prend sa vie en main et va parcourir le monde pour anéantir les menaces qui pèsent sur les peuples au mépris du danger.

Dénonçant souvent les croyances –la patte du PCF !-, Rahan donnerait cependant des suées aux militants communistes de notre époque puisqu’il est à la fois blond, musclé, viril et épouse une femme belle et sans défense qu’il protège de maints dangers !

En 1987, Rahan a également fait l’objet d’une série d’animation française, baptisée Rahan, fils des âges farouches. Les 26 épisodes furent diffusés sur Canal+ et le générique devint immédiatement « culte » !

Rahan contre le Monde

Si, dans les pages de BD ou dans le dessin animé, Rahan se battait contre des dinosaures et des sorciers, en dehors, il affrontait aussi des hordes d’américains et de japonais !

Les super-héros des Comics américains d’un côté, les personnages hauts en couleur des Mangas japonais de l’autre, la concurrence était rude tant en librairie que sur le petit écran.

Rahan a sur tirer son épingle du jeu au milieu de Batman, Superman, Goldorak ou Albator.

L’un de ses pères est mort, mais son nom, lui, continuera d’inspirer les enfants de France n’ayant pas encore abandonné la lecture.

AR

Crédit photo : DR[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve jan de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Capitaine de gendarmerie (r) Alexandre JUVING-BRUNET : « Notre armée est infiltrée »

Voici un document, extrait du site place d'armes, rédigé par le Capitaine de gendarmerie (r) Alexandre JUVING-BRUNET, témoignage de...

Auray (56). Retour sur la manifestation contre la tyrannie sanitaire [Vidéo]

Une centaine de personnes se sont rassemblées  samedi 8 mai 2021 sur la place de la République, à Auray (Morbihan)....

Articles liés

La piste oubliée de Frison-Roche en bande dessinée.

Après l’adaptation en bande dessinée du « Cycle Chamonix » de Roger Frison-Roche, prônant les vertus des guides de haute montagne, les éditions du...

Vojtěch Filip (Parti Communiste tchèque) : « Les associations dites citoyennes sont liées à Soros» [Vidéo]

À l'opposé des partis communistes français et occidentaux, le Parti Communiste tchèque n'a pas connu de tournant libéral-libertaire. À titre d'exemple, le parti communiste...

Elections européennes. Le clip de campagne du PCF (Ian Brossat – Vidéo)

Après vous avoir présenter les 34 listes pour les élections européennes, en France, voici les clips de campagne. Nous poursuivons avec celui du Parti Communiste...

Bretagne. Souscription autour d’une bande-dessinée sur saint Yves

Le Fonds saint Yves vient de confier la réalisation d'une bande dessinée sur la vie de saint Yves aux éditions Le Triomphe avec Gaëtan Evrard et Dominique...