Covid moi un lit. Une application pro pour trouver des lits de réanimation

A LA UNE

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Deux médecins ont créé la première application dédiée aux professionnels de santé à la recherche d’un lit de réanimation pour leurs malades atteints par le Covid-19. Née dans l’urgence de la crise sanitaire, cette innovation numérique pourrait être déployée à l’échelle nationale. Son nom : Covid moi un lit.

« Covid moi un lit » est un outil gratuit et collaboratif accessible aux urgentistes de terrain, aux services des urgences et aux réanimateurs, impliqués dans la prise en charge des malades Covid-19 qui pourront, en quelques clics, renseigner le nombre de lits disponibles dans leur unité ou trouver des lits en cas de pénurie dans leur établissement.

Qui peut utiliser covid moi un lit ?

Tous les acteurs de soins (urgentistes et réanimateurs notamment) impliqués dans la prise en charge des malades COVID nécessitant des soins de réanimation.

Comment ça marche ?

Une invitation est transmise à un référent de l’établissement réa covid qui se chargera de vous transmettre un email vous donnant accès à l’application. Le principe de l’application consiste à remplir un tableau composé de 3 indicateurs: le premier étant le nombre de total de lits de l’unité, le second étant le nombre de lits disponibles, et enfin le nombre de lits en préparation, c’est-à-dire ceux pour lesquels le transfert de patient va pouvoir avoir lieu. « Donc après avoir renseigné ses identifiants, le médecin modifie son nombre de lits en 3 clics puis valide.

La plateforme est sécurisée et ne contient aucune donnée de santé puisque seul le nombre de lits est renseigné.

Pour le moment, l’application est disponible uniquement pour la Bourgogne Franche-Comté, mais son succès devrait permettre, si succès il y a, sa diffusion à toute la France.

Le site de Covid moi un lit

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Passeport sanitaire : la servitude en cours de légalisation

Ci-dessous le JT TV Libertés du 11 mai. Au programme ce soir, retour sur la première lecture de la loi...

« Renault se fout de ma gueule » : le président de l’agglo face aux grévistes de Fonderie de Bretagne

Un CSE devait se tenir ce lundi après-midi après deux semaines de mobilisation à la Fonderie de Bretagne à...

Articles liés

Nouvelles conditions d’utilisation whatsapp. Qu’est-ce qui change pour les utilisateurs ?

Dans quelques jours, les nouvelles conditions d’utilisation de la messagerie WhatsApp auront changé. À cette occasion, Me Claire Poirson, avocate associée au sein du...

Alternative au vaccin Covid-19. La biotech nantaise Xenothera annonce une précommande de la France pour son traitement

Il aura fallu du temps pour que l'Etat se décide ! La biotech nantaise Xenothera, créée en 2014, a annoncé mardi 11 mai avoir...

Covid-19 : la fin du début ou le début de la fin de l’état d’urgence ?

A la Une de cette édition, retour sur l’actualité du Covid. Alors que la réouverture des terrasses se confirme pour le 19 mai prochain,...

Covid-19. « Se vacciner pour protéger les autres ». A quand une grande vaccination contre l’immigration de masse ? [L’Agora]

L’argument pour faire que les Français se vaccinent en masse contre le Covid-19 est, outre le fait de retrouver les libertés que les autorités...