Confinement. Un appel à « libérer les plages » dès le 11 mai en Bretagne

A LA UNE

Des élus bretons appuyés par des internautes demandent l’ouverture de l’accès aux plages de Bretagne et de la côte Atlantique avant le mois de juin. Un hashtag « #RendezNousLaMer » a par ailleurs été lancé sur les réseaux sociaux.

Un accès libre aux plages de Bretagne dès le 11 mai ?

En Bretagne, certains s’impatientent de pouvoir de nouveau fouler le sable de nos plages. Mais le Premier ministre Édouard Philippe, lors de la présentation du plan de déconfinement le 28 avril devant l’Assemblée nationale, a douché les espoirs de ces derniers lorsqu’il a indiqué que les plages resteront « inaccessibles au public au moins jusqu’au 1er juin ».

Une date que le président du Conseil régional, Loïg Chesnais-Girard, a jugé trop éloignée sur Twitter le 30 avril : « En Bretagne, nos plages sont nos parcs et jardins. Je plaide pour que, sous l’autorité des maires, nous puissions les rouvrir au plus vite sans prendre de risques pour notre santé ».

Cet appel à « libérer les plages » bretonnes dès le 11 mai ainsi qu’à permettre un accès raisonné au littoral est motivé, selon Loïg Chesnais-Girard, par le fait que la Bretagne est désormais peu touchée par le Covid-19 mais aussi par la distanciation sociale possible sur le sable : « Nos plages et nos côtes ne sont pas exactement les mêmes que celles de la Côte-d’Azur au regard de la faible pression de l’épidémie et de la configuration de la plupart de nos plages ».

Autre voix à s’élever, celle du président LR des Côtes d’Armor Alain Cadec, qui réclame pour sa part un accès organisé aux plages « dans le respect des préconisations sanitaires et sous l’autorité des maires ».

« #RendezNousLaMer », mot d’ordre des réclamants

Outre ces prises de position des politiques, d’autres voix réclament elles aussi l’autorisation d’accès aux plages et au littoral dès le 11 mai, à l’instar de la navigatrice Anne Quéméré.

Une pétition a ainsi été lancée en ligne (avec plus de 28 000 signatures recueillies le 1er mai au soir) pour réclamer « la réouverture des plages pour les surfeurs, les nageurs, les joggers, les promeneurs et toute autre personne pratiquant une activité physique pour une durée déterminée sans regroupement sur la plage, ni sur les parkings et en respectant les distances de sécurité à l’eau et sur terre. »

Selon les initiateurs du projet, suite à la fermeture des plage par arrêté préfectoral, « toutes les pratiques sportives s’en trouvent interdites alors qu’elles sont essentielles à la santé mentale et physique et à la stimulation des défenses immunitaires ». La pétition en question est destinée à être envoyée à l’ensemble des préfets de Normandie et de l’arc Atlantique.

Enfin, la pression monte également sur les réseaux sociaux, où le hashtag #RendezNousLaMer fait de plus en plus d’adeptes ces derniers jours.

AK

Crédit photo : [cc] plage de La Baule par Wikineptune via Wikimedia Commons
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Covid-19. Professeur Raoult : « aucune différence significative » entre vaccinés et non vaccinés sur la mortalité [Vidéo]

L'année 2021, tout comme la précédente, a été marqué du sceau du Covid-19. Le directeur de l'IHU de Marseille...

L’Amérique : de la pensée biblique à la pensée unique..

La pensée unique qui ravage le monde occidental est le dernier avatar de la pensée biblique dont l’origine se...

Articles liés