Après plus de deux mois de fermeture, leurs perspectives sont encore très floues. Le secteur d’activité a été sans doute celui le plus violemment touché par la crise du Covid-19 et les aides semblent bien insuffisantes. Un reportage de Géraud du Fayet

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine