Avec le déconfinement, les prix des carburants repartent (franchement) à la hausse

A LA UNE

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger...

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Les prix des carburants vendus dans les stations-service en France étaient en hausse la semaine dernière, après plusieurs semaines de dégringolade inédite due au confinement.

Nette augmentation des prix des carburants

Avec le confinement et l’arrêt des déplacements dits « non-essentiels », voilà des semaines que le prix des carburants routiers enregistrait une chute sans précédent, dans le sillage des cours du pétrole qui, comme le rapporte le Parisien, se sont effondrés pendant douze semaines consécutives.

Mais avec le déconfinement le 11 mai dernier, nombreux sont les Français à avoir repris le volant pour sillonner les 100 km autorisés autour de leur domicile. Avec cette semi-liberté retrouvée, la pompe a ainsi retrouvé de sa superbe.

Selon des chiffres publiés lundi dernier par le ministère de la Transition écologique et solidaire en collaboration avec la Direction générale de l’énergie et du climat, le prix du gazole, carburant le plus vendu avec presque 80 % des volumes du marché, valait ainsi 1,1768 euro par litre, en hausse de 1,90 centime par rapport à la semaine précédente.

« Les prix varient en fonction de plusieurs paramètres »

L’essence super sans plomb 95 s’est pour sa part vendue à 1,2684 euro, en progression de 2,42 centimes. Le SP95-E10, qui contient jusqu’à 10 % d’éthanol, a gagné 2,59 centimes, à 1,2486 euro, ce qui représente la plus forte hausse du prix des carburants la semaine passée, selon le site Prixdubaril.com. Quant au SP98, il s’est vendu à 1,3224 euro, soit 2,23 centimes de plus. Enfin, le GPL s’étiquetait à 0,8382 euro initiant une hausse de 0,34 centime.

Comme le rappelle Prixdubaril.com, « les prix des carburants à la pompe varient en fonction de plusieurs paramètres comme le cours du baril de pétrole, le taux de change euro-dollar, le niveau des stocks de produits pétroliers et de la demande, ainsi que des taxes ». Ainsi, les cours du pétrole se sont effondrés avec la pandémie de coronavirus, qui a fait chuter la demande avec le ralentissement de l’activité économique, notamment dans les transports.

Portés par la baisse effective de l’offre et les espoirs d’une reprise de la demande en or noir, ils se sont toutefois quelque peu repris dernièrement dans un climat plus optimiste, note Le Parisien.

AK

Crédit photo : Pixabay (Pixabay License/ResoneTIC)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Elections en Ecosse : La majorité pour le SNP ne tient qu’à un fil

Lors des élections en Ecosse, le SNP (parti nationaliste écossais, de gauche) a remporté trois sièges clés, mais ses...

Sondages régionales 2021 en Bretagne. Vers un second tour à 5 listes ?

Se dirige-t-on vers un deuxième tour des régionales à 5 listes ? À moins de deux mois des élections...

Articles liés

Un réseau de contrebande de pétrole syrien unifie la Turquie, les Kurdes syriens et la famille Barzani

Ahmad al-Khaled est un journaliste indépendant qui se concentre principalement sur l'implication d'acteurs étrangers dans le conflit syrien et ses conséquences aux niveaux régional...

Guerre du pétrole : l’Arabie Saoudite parmi les perdants?

L'Arabie Saoudite avait été parmi les initiateurs de la guerre du pétrole – en provoquant un effondrement des prix du pétrole par sa décision...

Essence. Les stations-service rurales au bord du gouffre

Les prix de l'essence et du diesel s'écroulent en France depuis des semaines. Mais cela ne bénéficie pas aux consommateurs, confinés chez eux, ni...

Effondrement des cours du pétrole américain. L’analyse de Philippe Béchade

Entretien du 21/04/2020 avec Philippe Béchade, rédacteur en chef de La bourse au quotidien. Pour RT France, il était invité à commenter la situation...