Vannes. Une pétition dénonce squats, bagarres et trafic dans le quartier St Guen

A LA UNE

Algues vertes. Mise en lumière d’un « très mauvais usage de l’argent public » avant les élections régionales ?

Tandis que la Cour des Comptes doit publier un rapport sur l'efficacité des mesures prises contre les algues vertes...

Scandale en forêt de Lanouée. Le conseil d’Etat autorise la construction d’éoliennes

C'est un véritable scandale validé par le conseil d'Etat, et qui concerne la forêt de Lanouée, dans le Morbihan. Le...

Bernard Rio (Un dieu sauvage) : « Le monde occidental est désenchanté et même déprimant si on ne prend pas un peu de recul...

Bernard Rio mène une double carrière d’écrivain et de journaliste. Il est l’auteur d’une soixantaine de livres, et a...

Immigration 2019. Seuls 15% des immigrés sous le coup d’une Obligation de Quitter le Territoire (OQTF) sont expulsés

C'est un scandale important révélé par la Cour des Comptes dans son rapport intitulé L’entrée, le séjour et le...

Jacques Attali : « Il n y a pas de solution à la pandémie qui ne soit globale, de même qu’il n y a...

Jacques Attali s’est beaucoup exprimé, a beaucoup écrit, au sujet notamment de la pandémie de Covid-19 à travers le...

Ce père de famille ne se sent plus en sécurité dans son quartier St Guen à Vannes. Et il n’est pas le seul, en quelques jours 340 personnes ont rejoint son appel pour plus de sécurité dans leur quartier.

Voici le texte de la pétition ci-dessous :

Bonjour, je suis père de famille résident au quartier de St Guen à Vannes et je lance cette pétition pour vous demandez votre aide et votre soutien au sujet des squatteurs qui se sont installés sur le parking de l’école et de l’église.
Et j’imagine que vous les avez remarqué depuis la reprise des classes!

Résumons: le jour du confinement, un petit groupe s’est installé autour des toilettes public, sdf comme il y en avait eu auparavant. Mais rapidement le lieu est devenu un squat, en moyenne 15-20 personnes s’installent tous les soirs, crient, hurlent même, se battent, jetant leurs bouteilles et cannettes dans notre jardin et sur la voie publique.
Nous avons tenté de calmer les choses mon voisin et moi, afin de vivre en bon voisinage et sans histoire. Mais malheureusement cela s’est empiré, et ce durant tout le confinement. Un soir, excédé, je suis retourné leur demander de faire moins de bruit… On se serait cru sur un ring de catch, ils hurlaient et se frappaient avec des chaises. Dans l’histoire j’ai pris un coup de boule puis on m’a menacé de mort!!! Je n’ai pas porté plainte, étant donné les menaces et de peur de représailles pour ma famille…

Je vous résume les faits mais aujourd’hui les choses n’ont pas changé et je souhaite vous faire part de ce qui se passe vraiment, ici tous les jours, devant notre école et notre église!
Et je n’ose imaginer continuer à vivre près de ces gens plus longtemps, pour le bien de ma famille mais aussi pour la votre!

Sanitaires, eau, électricité avec l’église, la croix rouge leur apporte à manger et Emaus leur apporte du mobilier.
Est-ce normal?
Car nous ne sommes plus en train d’aider des gens dans le besoin mais nous aidons des squatteurs à s’installer de mieux en mieux chaque jour.

Et certains d’entre eux sont dangereux et violents!

Êtes vous à l’aise à l’entrée ou à la sortie des classes? Ou lors d’une cérémonie à l’église?
Ne craignez-vous rien pour vos enfants?

Parents d’élèves, paroissiens, résidents, promeneurs, s’il vous plait, aidez nous à rendre de nouveau notre quartier calme et sans danger en signant et en partageant cette pétition.

Merci.

A ce jour, 340 personnes ont signé la pétition, et tous attendent encore une réponse des autorités, notamment de la mairie de Vannes, mais plus globalement des autorités qui laissent le climat se détériorer année après année dans cette ville, en parallèle de l’installation progressive (notamment via des logements sociaux) de populations venues d’ailleurs (et parfois de très loin alors même que des locaux attendent depuis des années parfois un logement…)

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Nantes. La pandémie impacte le commerce du centre-ville

La fermeture de la maison de la presse Agora, place de l'Ecluse, mi-avril, rappelle s'il en était besoin qu'une...

Le président irlandais, M. Higgins, demande la fin de l’enseignement séparé en Irlande du Nord

Le président irlandais Michael D Higgins a déclaré que l'éducation séparée en Irlande du Nord ne peut plus être...

2 Commentaires

  1. […] Nantes, certains habitants n’en peuvent plus ; où l’on constate l’action mortifère des associations immigrationnistes : « Sanitaires, eau, électricité avec l’église, la Croix-Rouge leur apporte à manger et Emmaüs leur apporte du mobilier. Est-ce normal ? Car nous ne sommes plus en train d’aider des gens dans le besoin mais nous aidons des squatteurs à s’installer de mieux en mieux chaque jour. »  https://www.breizh-info.com/2020/05/30/144711/vannes-une-petition-denonce-squats-bagarres-et-trafic-… […]

  2. […] Nantes, certains habitants n’en peuvent plus ; où l’on constate l’action mortifère des associations immigrationnistes : « Sanitaires, eau, électricité avec l’église, la Croix-Rouge leur apporte à manger et Emmaüs leur apporte du mobilier. Est-ce normal ? Car nous ne sommes plus en train d’aider des gens dans le besoin mais nous aidons des squatteurs à s’installer de mieux en mieux chaque jour. »  https://www.breizh-info.com/2020/05/30/144711/vannes-une-petition-denonce-squats-bagarres-et-trafic-… […]

Il n'est plus possible de commenter cet article.