Pays de Galles. Un nouveau sondage record en faveur de l’indépendance

A LA UNE

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Un quart des électeurs gallois sont désormais favorables à l’indépendance du Pays de Galles selon un dernier sondage. Soit la proportion la plus élevée jamais enregistrée.

Le soutien à l’indépendance encore en progression au Pays de Galles

Si la perspective d’un Pays de Galles indépendant du Royaume-Uni n’est pas encore à l’ordre du jour, une nouvelle enquête d’opinion montre que cette volonté d’indépendance progresse parmi la population galloise. Réalisé par YouGov pour l’université de Cardiff et ITV Wales à la fin du mois de mai, ce sondage rapporte que 25 % des 1 021 personnes interrogées voteraient « oui » (+4 points depuis le dernier sondage de janvier 2020 que nous avions déjà évoqué à l’époque) et 54 % « non » (-2 points). 21 % des sondés ont déclaré qu’elles ne savaient pas comment elles voteraient ou qu’elles choisiraient de ne pas le faire.

En revanche, preuve de la situation paradoxale au Pays de Galles, à une autre question du sondage, 25 % des interrogés ont également soutenu la suppression du Parlement gallois et l’abandon de la décentralisation. Soit une augmentation de 1 point par rapport à janvier.

De son côté, Sion Jobbins, le président de YesCymru (organisation fédérant divers acteurs et groupes travaillant pour l’indépendance du Pays de Galles) a salué la progression du soutien à l’indépendance chez les Gallois.

Les plus jeunes des Gallois sont les plus favorables…

Malgré les 25 % de sondés favorables à la suppression du Parlement du Pays de Galles, Sion Jobbins a déclaré que « les gens ont vu ce qu’un Parlement gallois peut apporter et comment la dévolution a protégé le peuple gallois en ces temps difficiles. » Sans oublier de pointer du doigt les lacunes de Londres : « Ils ont pu le comparer aux politiques désastreuses qui ont été mises en place à Westminster et il est clair que les gens veulent mettre fin à cette folie de Westminster. »

Par ailleurs, outre la population, un certain nombre de conseils municipaux et communautaires ont également déclaré publiquement leur soutien à l’idée d’indépendance du Pays de Galles, le conseil de Gwynedd devenant le premier conseil de comté à la soutenir en 2019.

Autre enseignement important à relever à la suite de ce sondage, il s’avère que ce sont les plus jeunes questionnés, à savoir les 18-24 ans, qui sont les plus favorables à l’idée d’indépendance, 34 % déclarant qu’ils voteraient « oui » et 48 % « non ». Chez les 25-49 ans, 27 % se sont déclarés pro-indépendance tandis que 46 % y sont hostiles. Les 50-64 ans sont pour leur part favorables à 28 % à une souveraineté galloise (contre 54 % opposés). Enfin, élément symbolique, ce sont les Gallois de plus de 65 ans qui sont les plus réticents à l’indépendance : seulement 16 % des répondants déclarent qu’ils voteraient pour alors que 70 % se positionneraient contre.

Dernier point, les résultats indiquent que les partisans gallois du maintien du Royaume-Uni dans l’UE sont davantage favorables à l’indépendance du Pays de Galles (31 % pour et 52 % contre) tandis que les Brexiters seraient 20 % à voter pour cette prise de distance quand 68 % y seraient opposés.

AK

Crédit photo : Pixabay (Pixabay License/TheDigitalArtist)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV https://www.youtube.com/watch?v=NXtvjpY8aOg Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et...

Rennes. Wilhem Houssin, un père de famille tabassé à mort par une « une bande de jeunes »

Wilhem Houssin était un père de famille de 49 ans. Il a été tué lors d'une agression gratuite par une...

Articles liés

Bro-Skos : deiziadur ar manifestadegoù evit an dizalc’hiezh

E Bro-Skos ez eus un emsav anvet « Holl Under One Banner ». Gant ar strollad e vez aozet tolpadegoù ha manifestadegoù evit an dizalc'hiezh, a-benn...

Yes Cymru : Siôn Jobbins a ro e zilez (abalamour d’ar wokisted ?)

Ha re bounner e oa deuet Yes Cymru evit un den e-unan ? Roet en deus Siôn Jobbins e zilez eus ar strollad dizalc'hour kembread....

Bro-gKembre : Ur petision a-enep an Union Jack ouzh ur savadur

Trouz a zo er mare-mañ e Bro-gKembre diwar-benn an Union Jack, banniel Breizh-Veur. Staliet zo bet gant ti-kêr Kerdin (Cardiff e kembraeg) un Union...

Div skol gembraek nevez er Pembrokeshire

Ur gontelezh e mervent Kembre eo ar Pembrokeshire. En norzh emañ uhel tregantad ar gembraegerien (50%), er su n'eo ket (15%). Rannet eo ar...