Grèce. Le jeu trouble des gardes-côtes turcs avec un bateau de migrants [Vidéo]

A LA UNE

En Mer Égée, de nouvelles embarcations de migrants continuent d’affluer vers la Grèce. Mais une vidéo interpelle sur le rôle joué par les gardes-côtes turcs.

Un bateau de migrants escorté par des Turcs vers la Grèce

Si les arrivées de migrants sur les îles grecques se poursuivent sans qu’aucune solution durable et ferme ne soit à l’heure actuelle mise en place, le cas d’une embarcation en provenance de Turquie et ayant finalement accosté à Lesbos le weekend dernier interpelle sur les intentions des gardes-côtes turcs.

Samedi 13 juin, un navire des gardes-côtes grecs a localisé le bateau en question avec des migrants clandestins à bord. Il se trouvait alors dans les eaux territoriales turques au nord de Lesbos, tandis que trois navires des gardes-côtes turcs stationnaient à proximité. Les autorités grecques ont alors tenté à plusieurs reprises de contacter leurs homologues turcs en demandant à ce que les gardes-côtes récupèrent l’embarcation de migrants. Mais les Turcs n’ont jamais répondu à la demande.

Une fois le bateau entré dans les eaux territoriales grecques, un navire de la marine grecque est intervenu dans la nuit de samedi à dimanche et a pris en charge les migrants qui ont été débarqués dans le port de Petra à Mytilène, capitale de Lesbos.

Depuis, les gardes-côtes grecs ont diffusé une vidéo montrant trois navires des gardes-côtes turcs escortant les migrants illégaux vers les eaux territoriales grecques :

À Lesbos, les arrivées se poursuivent

Sur les 36 immigrés clandestins qui ont débarqué au port, 16 étaient des hommes, 10 des femmes et 10 des enfants. Tous les migrants étaient originaires d’Afghanistan et d’Iran. Lors du débarquement, un groupe de Grecs locaux inquiets de ces nouvelles arrivées a signifié son mécontentement auprès des gardes-côtes, ne supportant plus cet afflux ininterrompu et alors que des tensions causées par l’immigration et des dégradations sont fréquemment relevées sur l’île.

Depuis le début du mois de juin, au mois quatre bateaux ont accosté à Lesbos avec des clandestins extra-européens à bord, ajoutant près de 150 migrants supplémentaires dans les camps d’hébergement déjà surpeuplés de l’île.

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Covid-19. Professeur Raoult : « aucune différence significative » entre vaccinés et non vaccinés sur la mortalité [Vidéo]

L'année 2021, tout comme la précédente, a été marqué du sceau du Covid-19. Le directeur de l'IHU de Marseille...

L’Amérique : de la pensée biblique à la pensée unique..

La pensée unique qui ravage le monde occidental est le dernier avatar de la pensée biblique dont l’origine se...

Articles liés