« Le suspect originaire de la ville ». Fake news d’Ouest France à propos du triple meurtre de Reading par un réfugié

A LA UNE

Etrangers en situation irrégulière. Des soins évalués à plus d’un milliard et demi d’euros par an

C’est un pavé dans la mare que vient de jeter au parlement une députée de l’opposition. Dans un rapport rendu...

Elections régionales 2021. Les résultats en Bretagne et Pays de la Loire

Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections régionales et départementales ce dimanche 20 juin 2021 en Bretagne...

Régionales 2021. Avec un score prévu de 66%, l’abstention triomphe et signe l’échec de la Vème République

Les résultats du premier tour des élections régionales et départementales seront publiés à partir de 20 h, ce dimanche 20 juin 2021. Mais déjà,...

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Victor Aubert (Acadamia Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

« Royaume-Uni. Plusieurs personnes poignardées à Reading, l’attaque qualifiée de « terroriste » écrit Ouest France reprenant une dépêche AFP du 20 juin 2020, à propos du triple meurtre de Reading qui s’est déroulé le même jour au Royaume-Uni.

Le journal rapporte une attaque au couteau qui a eu lieu samedi 20 juin au soir dans un parc à Reading, à l’ouest de Londres, en marge d’une manifestation Black Lives Matter.

Khairi Saadallah, un réfugié libyen, ayant déjà fait l’objet d’une une condamnation et ayant déjà passé au moins 12 mois en prison en Angleterre, est le principal suspect de ce triple meurtre.

Et le rédacteur de l’article, d’un des quotidiens les plus lus en France, quotidien qui n’a de cesse de publier en faveur ici des migrants, là de l’immigration, là encore des « Black Lives matter », se livre à une fake news grossière. En cause, un sous titre dans l’article, comme pour rassurer le lecteur. « Le suspect originaire de la ville ».

Un mensonge, puisque comme indiqué plus haut, le suspect est un réfugié Libyen….donc nullement originaire de la ville de Reading (bien qu’y résidant depuis plusieurs années), mais bien de Libye. Cela s’appelle de la manipulation. De la manipulation pour faire croire aux lecteurs que cette attaque, qualifiée de terroriste par les autorités britanniques, une de plus, n’aurait aucun rapport avec l’immigration.

On peut par ailleurs lire dans le paragraphe qui suit : « Plusieurs médias britanniques présentent le suspect comme un réfugié libyen. Selon le Daily Telegraph, citant une source sécuritaire, sa « santé mentale » est considérée comme un « facteur majeur ».

Le lecteur ne doit surtout pas se poser de question. Originaire de la ville, et avec une santé mentale altérée. Ouf…

Attaque suivante…

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Face aux rodéos urbains, la mairie socialiste de Vaulx-en-Velin propose… une activité motocross aux « jeunes » [Vidéo]

La municipalité socialiste de Vaulx-en-Velin, dans la banlieue de Lyon, a décidé de proposer une activité « motocross »,...

« Violences policières ». 25 morts en 2020 dont au moins 10 d’origine musulmane

Ils s'appelaient Romain, Toufik ou Olivio. Ils étaient fêtards, camionneurs, cambrioleurs ou terroristes. Tous étaient de sexe masculin, relativement...

Articles liés

Carhaix. Propagande : Ouest-France évoque le cas de deux migrants « de 19 ans »

Le travail du journaliste est aussi de s'interroger sur les informations que l'on reçoit. Visiblement aveuglés (ou militants ?) par une obsession en faveur...

Immigration, délinquance et mineurs isolés. Des journalistes d’Ouest-France attaquent Éric Zemmour… et confirment globalement son analyse

Sur la question des mineurs isolés étrangers et des bandes venues d'Afrique du Nord qui pourrissent la vie des commerçants et des habitants du...

Rennes vue du ciel, une ville déserte au temps du confinement

Une ville animée habituellement remplie de monde, qui vit désormais au ralenti. C’est l’image saisissante et exceptionnelle qu’offre Rennes en cette période de confinement inédite....

Festival Very Bad Mother. La brasserie Tri Martolod, Ouest-France et Le Télégramme pris en flagrant délit de soutien au féminisme LGBT et à l’antifascisme...

Avant de déguster ou d'acheter une bière produite par la brasserie Tri Martolod à Concarneau, il est important de savoir à qui l'on donne...