Environnement. La prolifération d’un étrange crabe asiatique inquiète sur les côtes de la Manche

A LA UNE

Les côtes de la Manche subissent la prolifération d’une nouvelle espèce très encombrante : le crabe asiatique. Se reproduisant à une vitesse folle, ils menacent les écosystèmes du littoral, en Normandie notamment.

Qu’est-ce que ce crabe asiatique ?

Originaire des eaux japonaises et chinoises, le crabe asiatique évolue aussi en Manche et en Mer du Nord désormais. Signalé sur les côtes de Normandie à partir de 1999 jusqu’à celles du Danemark, le crustacé est devenu un véritable fléau sur l’estran.

Crabe asiatique
Crabe asiatique. Source : www.fruits-de-mer.wikibis.com

Il se caractérise par une carapace foncée et la présence de poils mais également par ses capacités reproductives : les femelles pondent jusqu’à 50 000 œufs par an. Son arrivée en Manche se serait faite via les réservoirs d’eaux des navires de commerce revenant d’Asie.

Outre sa prolifération rapide, le crabe asiatique n’est pas vraiment ce que l’on peut appeler un « invité de choix » puisque l’animal, omnivore, a aussi chassé progressivement le crabe vert, celui-ci se faisant de plus en plus rare, du littoral dans certains secteurs des côtes de la Manche. À tel point que le ratio serait désormais d’un crabe local pour 10 crabes asiatiques par endroits. La disparition du crabe vert fait le malheur des pêcheurs l’utilisant comme appât mais aussi des cuisiniers car le crustacé se retrouve également sur certaines tables.

Un crabe qui attaque les huîtres et les hommes

Il n’y a pas que le crabe vert à subir les assauts du crabe asiatique. Ce dernier est aussi un amateur de moules et d’huîtres. Pas de quoi rassurer les producteurs des deux mollusques. La méfiance est aussi de mise chez les pêcheurs à pied car le crabe asiatique pince tout ce qui s’approche d’un peu trop près !

Plus généralement, les études scientifiques sur le crabe asiatique rapportent que, dans le secteur où son nombre augmente, celui des crustacés lui servant de nourriture diminue.

Comment mettre un terme à cette prolifération menaçante aux conséquences économiques négatives inéluctables ? Le crabe asiatique ayant peu de prédateurs tout en n’étant pas pêché, aucune réponse au problème n’existe à l’heure actuelle.

AK

Crédit photo : Wikimedia Commons  (CC/Peter Jesse)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Thorgal est de retour (bande dessinée)

Créée il y a plus de quarante ans, la bande dessinée Thorgal, teintée de fantastique, est aujourd’hui encore la...

Après Josephine, Bécassine au Panthéon ! [L’Agora]

Avec Josephine Baker (1906-1975), c’est un personnage en grande partie fabriqué selon les méthodes du show business qui entrera...

Articles liés