À partir d’aujourd’hui, ne pas porter de masque risque de vous coûter 135 euros d’amende

A LA UNE

Laïcité, Paty, Charlie, symboles religieux : Un sondage montre la fracture croissante entre musulmans et non musulmans dans les lycées en France

La LICRA, ligue de vertu qui ne cesse d’attaquer devant les tribunaux des polémistes, écrivains, politiques qui ont le...

Ploërmel. Après leur action d’agit-prop : les jeunes nationalistes bretons s’expriment [Interview]

Dimanche 21 février, un groupe de personnes a déployé une banderole accompagnée de fumigènes à Ploërmel. Banderole sur laquelle...

Piero San Giorgio : « La Bretagne pourrait retrouver un jour une forme d’indépendance » [Interview]

Piero San Giorgio s'est entouré d'une équipe de spécialistes dans différents domaines pour ouvrir le site Autonomie & Résilience,...

Covid-19. « La pandémie semble bien désormais en voie d’extinction progressive et naturelle »

Bulletin bimensuel du Général Delawarde au sujet de la crise dite du Covid-19 Avant propos  Aujourd’hui trois sujets sont à l’ordre...

Louis Saillans (Chef de guerre) : « Apporter mon point de vue, celui d’un homme qui connaît la réalité du combat contre l’Islam radical...

Louis Saillans a été commando marine. Il a travaillé pour les opérations spéciales pendant dix ans, notamment en Afrique...

Dès ce lundi 20 juillet, omettre de porter un masque de protection dans tous les lieux publics clos pourra valoir une amende de 135 euros. Objectif du gouvernement : « faire bloc contre l’épidémie de coronavirus ».

Dans tous les lieux publics clos

C’était une des annonces phares d’Emmanuel Macron lors de son entretien du 14 juillet. Prévue initialement pour le 1er aout prochain, l’obligation de porter un masque de protection dans tous les lieux publics clos entre finalement en vigueur dès ce lundi 20 juillet.

Une mesure d’ores et déjà mise en place dans plusieurs départements comme la Mayenne, le Finistère ou la Seine-Saint-Denis.

« Faire bloc contre le coronavirus »

Face aux injonctions de certains députés et de certains maires, qui réclamaient une application rapide de cette mesure, le gouvernement a en effet viré sa cuti et a opté pour une entrée en vigueur dès ce lundi. Objectif : « faire bloc contre le coronavirus ».

Dès ce 20 juillet donc, le port du masque devient obligatoire dans tous les lieux publics clos. Et gare à celui qui tenterait la fraude puisque l’amende ne lui couterait pas moins de… 135 euros.

Un montant calqué sur celui de l’amende pour non-respect des règles de sortie lors du confinement ou encore celui de l’amende pour toute personne ne portant pas de masque dans les transports en commun.

Le décret rendant obligatoire le port du masque devrait être publié ce lundi, au plus tard mardi, a annoncé le ministre de la Santé Olivier Véran.

Port du masque : quid des entreprises

Concrètement, dès ce lundi, et sous réserve que le futur décret infirme ces affirmations, le masque sera obligatoire dans les lieux suivants : transports en commun, commerces, grande enseignes, restaurants, débits de boisson, lieux de culte, établissements scolaires, musées, bibliothèques, centre de vacances, salles de jeux et centre commerciaux.

Dans l’attente du décret indiquant l’intégralité des lieux concernés par cette mesure et donc susceptibles d’occasionner 135 euros d’amende en cas de non-respect de cette règle, le ministre Olivier Véran a fait savoir sur Twitter que « les marchés couverts et les banques » seront également concernés.

Selon LCI, les masques pourront toutefois être retirés dans les cinémas, les théâtres et les salles de sport.

Enfin, en ce qui concerne les entreprises, le flou demeure. Le Premier ministre Jean Castex l’a assuré devant le Sénat lors de son discours de politique générale : « dans les locaux dits professionnels, une évolution des protocoles sanitaires régissant les activités concernées » sera passée en revue.

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Eric Zemmour : « Il faut une politique sérieuse d’arrêt de l’immigration et une politique de remigration si possible »

Eric Zemmour : « Il faut une politique sérieuse d’arrêt de l’immigration et une politique de remigration si possible...

Pays-Bas : des citoyens prennent l’apéro en terrasse pour protester contre les restrictions

Le 2 mars, des dizaines de personnes se sont rassemblées devant le bar Boerke Verschuren dans la ville néerlandaise...
- Publicité -