Chypre. Des migrants infectés par le covid-19 aux portes de l’UE

A LA UNE

À Chypre, les autorités redoutent la propagation du Covid-19 par l’intermédiaire des migrants illégaux cherchant à gagner la partie sud de l’île, faisant partie de l’Union européenne.

Chypre, entre menaces migratoires et sanitaires

Les migrants demandeurs d’asile infectés par le coronavirus pourraient traverser la frontière divisant Chypre en deux et rejoindre la partie sud, à savoir la République de Chypre, territoire de l’UE. Une crainte évoquée par Constantinos Ioannou, le ministre de la Santé du pays, dimanche 19 juillet.

Il a ainsi souligné l’existence d’un « problème » après qu’un certain nombre de migrants qui ont récemment traversé la frontière depuis la partie nord sous domination turque pour demander l’asile dans le sud ont été testés positifs au Covid-19.

Constantinos Ioannou a également déclaré que le gouvernement avait ordonné il y a deux mois que tous les migrants subissent un test de dépistage du Covid-19 avant d’entrer dans les centres d’accueil. Durant la seule semaine dernière, ce sont au moins huit migrants syriens qui ont traversé vers le sud avant d’être testés positifs.

Des migrants contournent la frontière

Le long des 180 kilomètres de frontières séparant zones nord et sud de Chypre et contrôlés par les Nations Unies, plusieurs points de passage ont rouvert à la fin du mois de juin suite au confinement après avoir été fermés pendant trois mois. Toutefois, le gouvernement chypriote continue d’interdire le passage des étrangers en raison de l’incertitude quant au taux d’infection par le virus dans le Nord. Dans le Sud, Chypre a connu plus de 1 000 infections et 19 décès confirmés par le Covid-19.

Mais les migrants recherchent d’autres itinéraires plus éloignés pour se rendre dans le Sud, où le coronavirus est toujours présent. Pour resituer le contexte, rappelons que Chypre a été divisée en 1974 lorsque les forces turques ont débarquées. Ce qui conduira à la création de la République turque de Chypre du Nord. Une entité qui a la particularité de n’être reconnue que par la Turquie.

Enfin, il est à noter que plus des trois quarts des migrants qui ont demandé l’asile dans le sud de Chypre sont passés par le Nord.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Littoral. Gildas Morvan l’esprit de famille

Certains navigateurs sont taiseux. Gildas est tout le contraire. Il aime rire et raconter sa passion pour la course...

Saint-Brieuc. Une centaine de personnes bravent la tempête pour manifester contre la tyrannie sanitaire

Une centaine de personnes ont bravé la tempête samedi 27 novembre pour manifester contre la tyrannie sanitaire, à Saint-Brieuc. Une...

Articles liés