Pontivy. Deux migrants afghans agressent sexuellement une jeune femme… et ne vont pas en prison

A LA UNE

Dissolution de Génération Identitaire. Le décret démoli point par point par un avocat

La dissolution de Génération Identitaire a été validée en conseil des ministres cette semaine. Les services juridiques de l'ONG...

Protocole sur le Brexit. Les accords du Vendredi Saint menacés en Irlande du Nord, l’UE met le feu aux poudres

La tension est à son comble en Irlande du Nord, et l’Union européenne est en train de mettre de...

Refaire un peuple. Julien Langella : « Pas de liberté sans communauté » [Interview]

Julien Langella, essayiste, co-fondateur de Génération identitaire et porte-parole d'Academia Christiana, vient de sortir un nouveau livre aux éditions...

Laïcité, Paty, Charlie, symboles religieux : Un sondage montre la fracture croissante entre musulmans et non musulmans dans les lycées en France

La LICRA, ligue de vertu qui ne cesse d’attaquer devant les tribunaux des polémistes, écrivains, politiques qui ont le...

Ploërmel. Après leur action d’agit-prop : les jeunes nationalistes bretons s’expriment [Interview]

Dimanche 21 février, un groupe de personnes a déployé une banderole accompagnée de fumigènes à Ploërmel. Banderole sur laquelle...

Deux Afghans ont été condamnés à de la prison avec sursis après avoir été reconnus coupables d’agression sexuelle en réunion et de séquestration sur une jeune femme à Pontivy en mai dernier. Un laxisme judiciaire déroutant alors que des faits similaires se multiplient en Bretagne.

Agression sexuelle en réunion et séquestration à Pontivy

Une nouvelle affaire sordide de violences sexuelles sur fond d’immigration extra-européenne secoue de nouveau la Bretagne. Revenons-en tout d’abord aux faits qui se sont déroulés le 30 mai dernier. Ce soir-là, une femme « un peu alcoolisée » se rend dans un bureau de tabac de Pontivy pour y acheter des cigarettes. Sur le retour, tandis que son chemin la fait passer devant un groupe de cinq personnes, elle se fait alpaguer. Bien que ne prêtant pas attention aux invectives, l’un des hommes en question la suit avant qu’elle ne se mette à courir, puis finisse par tomber dans un buisson, projetée par l’agresseur. C’est alors que le cauchemar va commencer…

Deux individus vont la ceinturer avant de la conduire dans l’appartement de l’un d’eux, situé non loin du domicile de la victime. Après une série d’attouchements forcés, ils tenteront de la déshabiller. Par chance, la femme va réussir à prendre la fuite après avoir déverrouillé la porte puis à se réfugier chez un voisin.

Par ailleurs, plusieurs témoins affirmeront avoir vu la victime sortir de l’immeuble situé rue de la Fontaine en criant : « J’ai été violée ». Les deux comparses sortiront à leur tour peu de temps après et seront identifiés comme étant les agresseurs présumés.

Du sursis pour les deux Afghans jugés à Lorient

Ces faits ont donc été jugés le 28 juillet devant le tribunal correctionnel de Lorient. Les deux prévenus en question, des Afghans âgés de 29 ans, comparaissaient libres tout en étant poursuivis pour séquestration et agression sexuelle en réunion. Incapable de comprendre le français, ils bénéficiaient de l’aide d’un traducteur lors de l’audience. Pas de quoi rendre leurs explications plus crédibles pour autant, reconnaissant finalement partiellement les faits tout en niant l’agression sexuelle. Un argumentaire peu crédible compte tenu des nombreux hématomes et griffures retrouvés sur le corps de la victime.

Les deux Afghans seront finalement condamnés à huit mois de prison avec sursis pour agression sexuelle en réunion et séquestration et devront en outre verser à la victime 1 500 € au titre de son préjudice moral et 135 € pour les frais médicaux. Cette dernière s’étant vu prescrire 90 jours d’incapacité totale de travail.

Ils écopent en parallèle d’une interdiction de 5 ans de séjour sur le territoire de Pontivy. Autant dire que cette sanction leur laisse une certaine liberté de mouvement (et de nuisance ?) en Bretagne…

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Bernard Lugan : Pour répondre aux « décoloniaux », aux islamo-gauchistes et aux terroristes de la repentance

Produits de la gauche universaliste alliée à l’islamisme conquérant, les « décoloniaux » ont entrepris de déconstruire la France...

Ralentisseurs illégaux. Pour la ligue de défense des conducteurs, « Élus, justice et pouvoirs publics ne peuvent plus fermer les yeux »

En novembre dernier, la Ligue de Défense des Conducteurs, Pour une Mobilité sereine et durable et l’Automobile-club des Avocats ont formé un partenariat...
- Publicité -