Sarah El Haïry a perdu sa bataille de Poitiers. Provisoirement ?

A LA UNE

Sarah El Haïry se heurte au mur des réalités. Élue députée de Loire-Atlantique à 28 ans puis conseillère municipale de Nantes à 31 ans, devenue secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement lors du remaniement de juillet dernier, elle pouvait croire avoir touché le gros lot politique. Récompense de sa persévérance : sous l’étiquette MoDem, elle n’avait pas réussi à se faire élire aux municipales de Nantes en 2014 et aux régionales des Pays de la Loire en 2015.

La Jeunesse et l’Engagement, cependant, c’est plus compliqué que les Anciens combattants. Le 22 octobre, elle participait à Poitiers à un débat avec 130 jeunes. Ils avaient été réunis par la Fédération des centres sociaux et socioculturels de France (FCSF) pour un stage sur le thème de la laïcité. L’intervention de la secrétaire d’État en était le couronnement.

Après quatre jours de stage, six jours après l’assassinat de Samuel Patypar un musulman fanatisé, Sarah El Haïry aurait dû se trouver face à des jeunes bien formatés. Ils l’étaient, mais pas dans le sens espéré ! « On est tous un peu tombés de notre chaise », a raconté au Huffington Post un collaborateur de la secrétaire d’État, « car les revendications étaient de pouvoir revêtir le voile dans les lycées, avoir la garantie de repas de substitution à l’école, ou dire que les lois de la République sont islamophobes. »

Ne pas faire comme si rien ne s’était passé

Après avoir tenté de plaider, entre autres, que la police ne peut pas être raciste puisqu’elle est républicaine, Sarah El Haïry, en désespoir de cause, a cru pouvoir s’en remettre à la formule magique des politiciens bisounours : entonner la Marseillaise. Personne ne s’est levé, les quolibets ont redoublé et la réunion s’est achevée dans la confusion. « Elle n’a pas compris les jeunes », ont grondé quelques représentants de l’extrême-gauche. Ces jeunes-là en tout cas, c’est évident.

La jeune secrétaire d’État n’a pas encore appris à éviter les pièges. Mais pas non plus à avaler toutes les couleuvres. Elle a chargé l’Inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche d’ouvrir une enquête sur la FCSF, une association créée en 1922 et présidée par Tarik Touahria, qui a pour adhérents plus de mille centres sociaux, pratiquement tous subventionnés par les institutions de la République. « On ne cherche pas à accuser, mais on veut comprendre comment ces débats et ces propositions se sont construits », a-t-elle expliqué dans un entretien avec l’hebdomadaire Le Point. « On aurait pu faire comme si on ne voyait rien et mettre cette séquence sous le tapis, en faisant comme si rien ne s’était passé, comme si je n’avais rien vu, rien entendu. Ce serait une faute, le début d’une compromission. »

Parfois, les sursauts salvateurs viennent de là où on les attend pas.

[cc] Sarah El Haïry à l’Assemblée nationale en juin 2019, photo G.Garitan, Wikimedia Commons.
[
cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

USA. Un juge américain porte un coup d’arrêt à l’obligation vaccinale des soignants dans plusieurs Etats

Aux #EtatsUnis, #JoeBiden essuie un nouveau revers dans sa volonté d’imposer la #vaccination à des millions d’Américains. Un juge...

Radar tourelle en Ille-et-Vilaine. « Une situation piégeuse pour les usagers »

La presse a rapporté ces derniers jours l'histoire aberrante de ce radar-tourelle breton situé à Miniac-Morvan, petite commune d'Ille-et-Vilaine,...

6 Commentaires

  1. Rien d’étonnant
    Les arabo/muzzs envahisseurs sont très organisés pour venir pourrir tout ce genre d’événement
    Ils chassent en meute dans tous les secteurs
    La laïcité, la république , et bien , ils s’en servent
    Ce ne peut être en aucun cas une arme contre la subversion musulmane
    Ceux qui en appelle à la laïcité ou à la république sont au mieux des inconscients, au pire des collabos déguisés

      • excellente vidéo , bien sûr.
        combien de gens prennent ils le temps d’écouter autre chose que les médias mainstream qui cachent la réalité du terrain et désinforment ceux qui les écoutent et qui ont une écrasante responsabilité dans la situation ; sans leur comportement coupable envers la France et son peuple , nous n’en serions pas là.
        néanmoins ils se sentent acculés et se dévoilent de plus en plus franchement par les tentatives de censure tout azimut ….révélant ainsi aux myopes ce qu’ils sont.

  2. Même si je suis très loin des opinions politique de cette femme,je reconnais son honnête devant cette situation.En effet elle se rend enfin compte que ces jeunes qui comme elle ont des origines extra européennes sont très loin très loin de respecter notre pays.Madame El Hairy par contre est à l opposée de ces jeunes de par son éducation et sa culture certes. Mais justement trop longtemps nos politiques ont été aveugle en mettant en avant des personnes comme cette femme qui le mérite tout à fait mais en s en servant pour cacher l immense majorité de ces jeunes qui haïssent notre pays . Tout ces personnes qui pleurnichent devant ces malheureux jeunes font le lit des islamistes .

    • J’aime bien votre expression : « elle se rend enfin compte que ces jeunes … sont très loin … de respecter NOTRE pays ». Ces jeunes ne considère pas/plus la France comme NOTRE pays (elle du Français, au besoin « gaulois réfractaire ») mais comme LEUR pays où ils peuvent et pourront faire ce que bon leur semble. A qui la faute, la responsabilité et la culpabilité de cette situation ?
      Autre expression que j’aime bien : « tout (es) ces personnes qui pleurnichent devant ces malheureux jeunes font le lit des islamistes ». N’oubliez surtout pas que l’islamiste (ou l’islamisme) est le bras armé, le croisé de l’islam. Lorsque la France aura été complètement islamisée (il paraît que ce sera le cas aux alentours de 2030), tous les musulmans exulteront, les soi-disant modérés comme les « autres ». Ils sont tous, absolument tous, les soldats-croisés de l’islam.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés