La Roë (53) : Jeanne d’Arc à l’honneur dans l’église

A LA UNE

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Alexandre Cormier-Denis : « Le Canada – et par extension le Québec – est le pays qui subit les changements ethno-démographiques les plus importants...

Alexandre Cormier-Denis,  est un chroniqueur et militant nationaliste québécois. Il est principalement connu pour avoir fondé le média alternatif Horizon Québec Actuel et la chaîne YouTube NomosTV....

4 mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour Damien T, le gifleur de Macron. Un prisonnier politique ?

Le tribunal correctionnel de Valence a condamné jeudi Damien T, le jeune homme qui a giflé (et pas «...

Nantes : les règlements de comptes à l’arme blanche entre clandestins maghrébins se multiplient

Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, quai de la Fosse, un extra-européen qui se dit âgé de...

L’église de La Roë, aux confins de l’Ille-et-Vilaine, de la Mayenne et de la Loire-Atlantique, rend hommage depuis le 13 septembre à sainte Jeanne d’Arc, héroïne nationale de la libération de la France de la domination anglaise en 1429-1430, canonisée en 1920.

Fondée en 1098 et consacrée en 1139, l’abbaye de La Roë a été dégradée en 1372 pendant la guerre de Cent Ans, en 1562 par les protestants et en 1572 par des ennemis des ligueurs, battus ensuite à Craon. En déclin au XVe et au XVIe siècle, l’abbaye a été restaurée au XVIIIe (1701-1706) puis abandonnée en 1791. Un bâtiment a été arasé en 1793, le chœur monumental a été ruiné à partir de 1795.

Le chœur et le transept, romans, ont été restaurés à partir des années 1970 et la messe traditionnelle en latin y est rétablie tous les dimanches, de mars à octobre à partir de 2007. La messe est assurée par la Fraternité Saint-Vincent Ferrier. L’hiver, les messes ont lieu en l’église paroissiale de la Selle-Craonnaise.

À l’occasion du centième anniversaire de la canonisation de sainte Jeanne d’Arc, une exposition va se tenir dans l’église de La Roë, retraçant en 16 panneaux la vie de Jeanne d’Arc, mais aussi l’importance du soutien qu’elle a reçu de la part de Mayennais et Angevins, qui l’ont accompagnée dans son combat et qui méritent d’être connus et honorés. Cette exposition se poursuivra de début octobre au 9 octobre, à la cathédrale de Laval, puis ensuite à la basilique d’Evron en Mayenne.

Jeanne d’Arc n’est jamais venue dans la région du Bas-Maine, mais il existe des récits et témoignages, que nous devons à ses proches chevaliers, dont les plus connus sont le duc d’Alençon, Ambroise de Loré, Guy XIV – devenu un fervent admirateur de Jeanne d’Arc – et son frère André de Lohéac qui l’accompagne au siège d’Orléans et aux combats qui s’ensuivent, jusqu’à la marche sur Reims et au siège de Paris.

Elle trouva parmi les femmes de la Mayenne ses protectrices les plus dévouées : la reine de France, née Marie d’Anjou, et sa mère, Yolande d’Aragon, qui avait reçu en héritage comme douaire, la baronnie de Mayenne dont dépendaient Ernée et Pontmain. Les dames de Laval se montrèrent les plus ardentes à soutenir la cause de Jeanne.

Par ailleurs le 13 septembre, une statue de Jeanne d’Arc a été inaugurée en l’église de La Roë, pour remplacer celle de 1920 qui a depuis été perdue. Enfin le 11 novembre Maître Trémolet de Villers tiendra à La ROE une conférence sur le procès de Jeanne d’Arc et dédicacera son livre.

Louis-Benoît Greffe

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Revoir. Damien Rieu (RN) remet à sa place Eric Dupond-Moretti

Les ministres font actuellement campagne (aux frais du contribuable ?) partout en France « Contre la menace d'extrême droite...

Aux racines de l’idéologie migratoire, par Vincent Coussedière

Alors qu'une idéologie cherche à faire de l'homme non plus un animal social mais un animal migrant, il est...

Articles liés

Quand Thérèse de Lisieux chante Jeanne d’Arc

Ce poème a été écrit par Thérèse de Lisieux en mai, l’année de sa mort (1897), alors qu’elle « éprouve le besoin de redécouvrir...

Peindre l’Histoire. Didier Le Fur raconte Charlemagne, Clovis, Jeanne d’Arc, Henri IV, à travers l’art [Interview]

Didier Le Fur est historien. Il a fait un doctorat d’histoire médiévale avec Colette Beaune, qu’il a suivi à Paris I, à Caen, à...

C’est arrivé le 6 janvier 1412 : Naissance de Jeanne d’Arc

Jeanne d'Arc n'est pas une héroïne de l'histoire bretonne, la Bretagne n'étant pas encore liée à la France le 6 janvier 1412, lorsque «...

Vers une réhabilitation de Gilles de Rais outre-Manche ?

Depuis Voltaire, l’ombre d’un doute plane sur le cas de Gilles de Rais. Gilles de Rais ou la gueule du loup, de Gilbert Prouteau,...