Et si les compteurs Linky vous espionnaient ?

A LA UNE

Le compteur Linky, un espion à la maison ? C’est la question que pose 60 millions de consommateurs en titre d’une enquête fouillée sur les compteurs électriques qui ont déferlé dans des millions de foyers, tandis que d’autres font encore de la résistance.

Tout est parti de la demande de Christian Estrosi, maire de Nice, qui s’est exprimé pour que l’occupation des résidences secondaires soit vérifiée via les compteurs Linky. Une demande non suivie d’effet, mais qui a mis la puce à l’oreille de l’association de consommateurs concernant les compteurs communicants car cela signifiait que techniquement, c’était possible (légalement, c’est autre chose, hormis si la personne est suspectée dans une enquête).

Car ces compteurs permettent de transmettre à distance de nombreuses informations à Enedis, qui n’a plus besoin d’envoyer un technicien relever vos compteurs, qui sont interrogés tous les jours (ce qui permet au fournisseur d’accès d’établir ensuite les factures). Le consommateur doit toutefois normalement et légalement s’opposer (sur le papier) à cette collecte et effectuer son auto-relevé lui-même, ou via la relève d’un technicien (comptez 30 € an).

Le consommateur peut indiquer à tout moment qu’il refuse cette collecte. Dans ce cas, ses factures seront établies comme avant, par estimation ou auto-relevé, avec un relevé du compteur par un technicien au moins une fois par an. Cette visite, jusqu’ici gratuite, devrait être facturée une trentaine d’euros lorsque le déploiement des nouveaux équipements sera terminé.

Au-delà du Linky en lui-même, c’est l’utilisation de cet outil par les fournisseurs d’accès qui pose question. Car ces derniers se montrent capables de proposer à leurs clients des consommations de plus en plus détaillées (et même des suivis en temps réel via certains appareils se branchant sur le compteur). Sowee, filiale d’EDF associe un abonnement, un suivi conso et un thermostat pour gérer son chauffage, ce qui ouvre là encore la voie à de nombreuses dérives.

La Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a adressé une mise en demeure à Direct Énergie (racheté depuis par Total), puis en février 2020 à EDF et à Engie. Elle reprochait à ces derniers de n’avoir qu’une seule case pour recueillir le consentement à deux opérations distinctes.

« En plus de communiquer, Linky enregistre la consommation horaire sur une mémoire interne, dont la capacité couvre environ cinq mois. L’enregistrement est activé par défaut pour les compteurs posés depuis le 1er juillet 2018. Pour ceux posés avant, il n’est activé que si le client accepte la collecte de ses données à l’heure ou à la demi-heure. Dans les deux cas, le consommateur peut s’y opposer en exprimant son refus au gestionnaire » indique l’association de consommateurs.

De quoi inquiéter, en plus des préoccupations de divers ordres qui suscitent déjà l’opposition d’une partie de la population.

Linky est-il dangereux pour la santé ? Peut-il endommager des équipements ? Provoquer des incendies ? Faire augmenter la consommation ? Dans son numéro d’octobre 202060 Millions de consommateurs se penche sur les principales accusations portées contre le boîtier fluo.

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« J’ai fait l’amour avec le diable ». Pourquoi des Catholiques se sont opposés au concert d’Anna Von Hausswolff à Nantes

Le 7 décembre 2021, de nombreux fidèles catholiques, beaucoup de jeunes, se sont rassemblés devant l’église Notre-Dame du Bon-Port...

Gwern-ar-Sec’h : Mohammed ha Rizk pennoù bras an trafikerezh dramm

Kondaonet eo bet c'hwec'h paotr d'ar meurzh 07 a viz kerzu gant lez-varn Roazhon evit trafikerezh drammoù. Etre Gwern-ar-Sec'h (Bro...

2 Commentaires

  1. Il y a une personne qui a déjà donné l’alerte depuis longtemps déjà , il s’agit de Nadine TOUZEAU et elle demeure en Bretagne

  2. Je suis poseur et je peux vous dire qu’il ny a pas de caméra à l’intérieur MDR
    Hormis un mauvais serrage après la mise en service il y a peu de chance que le linky se mette à fumer. En revanche les anciens compteurs sont des bombes incendiées à retardement. Je n’ai en effet aucun mal à desserrer les vis qui tiennent les fils. Et ce sont ces anciens compteurs qui chaque années provoquent des sinistres parfois meurtriers ! Le linky a peu de pouvoir au regard de nos habitudes de consommation. Qui na pas une carte de fidélité de son hypermarché ? Elles servent de bases de données pour distribuer les publicités papier. Merci pour votre journal je le suis régulièrement.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés