Pourquoi Grosvalet (Loire-Atlantique) délire quand il s’en prend à Zemmour

A LA UNE

Comme l’a relaté Breizh-info, Philippe Grosvalet, président du conseil départemental de Loire-Atlantique, veut porter plainte contre Éric Zemmour pour avoir dit, à l’antenne de la chaîne de télévision CNews : « Tous les mineurs isolés ne sont pas des voleurs, mais la responsabilité de la France et du gouvernement c’est de ne pas prendre le risque. […] Il ne faut pas les laisser rentrer car ça veut dire un violeur, un voleur, un assassin… potentiels, qui persécutent les Français. »

Grosvalet voit là « une véritable incitation à la haine qui est intolérable et qui porte atteinte aux mineurs dont le département de Loire-Atlantique s’est vu confier la tutelle ». Mais s’il va au bout de son intention, les débats risquent d’être intéressants ! En Loire-Atlantique, nombre de méfaits sont l’œuvre de mineurs non accompagnés (MNA) étrangers. Nous ne sommes pas les seuls à le dire. Habituellement peu disposée à mentionner l’origine des délinquants, la presse locale cherche de moins en moins à la dissimuler.

Les faits contre Grosvalet

« Les interpellations de mineurs isolés étrangers pour des vols enregistrent une hausse significative » notait ainsi le quotidien Presse Océan le 18 janvier dernier. C’est le cas notamment des arrachages de colliers. Exemples :

  • Les faits se déroulent mercredi à 15h45 à Nantes. Une femme qui marchait sur le trottoir avec son amie se fait arracher son collier par un homme vêtu de noir. […] L’homme vêtu de noir, 18 ans, fait l’objet d’une obligation de quitter le territoire. Son complice présumé, 16 ans, est convoqué pour étudier sa situation administrative. Presse Océan, 29 mai 2020
  • Il est un peu plus de 11h, mercredi, lorsqu’un jeune de 20 ans, se fait voler un collier en or en descendant du tramway à l’arrêt Commerce à Nantes. […] La victime reconnaît formellement son agresseur. Le collier, brisé, a été restitué à son propriétaire. Le jeune homme, mineur non accompagné âgé de 17 ans, a été placé en garde à vue. Presse Océan, 12 juin 2020
  • Dimanche, rue du Roi-Albert à Nantes, un homme est suivi puis abordé par deux passants. […] L’homme masqué tente alors de le faire chuter et arrive à lui arracher son collier. Le voleur part en courant. Mais ne va pas bien loin : des policiers en surveillance sur le secteur l’ont vu prendre ses jambes à son cou. Ils le rattrapent et le placent en garde à vue. Le suspect, un garçon âgé de 16 ans dont la situation administrative reste à vérifier, était visiblement sous l’emprise de médicaments et également porteur d’un couteau. Presse Océan, 16 juin 2020

Des mineurs étrangers sont aussi mis en cause dans des faits de nature criminelle. Des viols, en particulier :

  • Le jeune homme, interpellé jeudi après-midi, conteste les faits. Mais plusieurs éléments l’accablent. […] Il est soupçonné d’être l’auteur d’un viol commis dans la nuit de samedi à dimanche vers 2h30 du matin, boulevard Babin-Chevaye, sur l’île de Nantes. […] Des examens gynécologiques ont mis en évidence la présence de l’ADN du suspect. L’empreinte génétique du jeune homme était connue après une précédente affaire de violences […] Des vérifications réalisées à Orvault auprès d’un hôtel qui l’accueille dans le cadre de la prise en charge par le Département des mineurs isolés étrangers ont aussi permis qu’il n’était pas présent dans cet établissement la nuit des faits. Presse Océan, 16 mars 2019
  • Son profil génétique a permis de mettre un nom sur le suspect. Il a désigné, un peu plus de deux mois après les faits, un adolescent de 17 ans, déjà poursuivi pour avoir commis plusieurs agressions sexuelles à Nantes. […] L’auteur ‑ un mineur non accompagné placé sous la tutelle du conseil départemental ‑ était alors mis en examen pour les quatre agressions. Presse Océan, 12 octobre 2019

Les cas de MNA multirécidivistes interpellés plusieurs fois dans la même semaine se multiplient. Ce qui exaspère légitimement les fonctionnaires de police. Le sujet commence à empoisonner les relations au sein de la gauche locale. Le 3 septembre dernier, Pascal Bolo a fait frémir d’horreur les immigrationnistes verts et socialistes. Adjoint au maire de Nantes, chargé depuis peu de la sécurité, il a clairement appelé à l’expulsion des étrangers délinquants.  Avec lui, certaines personnalités de la gauche locale commencent à ouvrir les yeux. « La vérité est très simple », a écrit le dessinateur et blogueur Éric Chalmel sur son compte Facebook : « depuis quelques mois il y a une réelle montée de la délinquance, agressions et cambriolages. Ce n’est évidemment pas le fait exclusif des jeunes réfugiés. Mais c’est aussi leur fait, ou plutôt le fait de quelques-uns. »

Une réélection pas certaine dans six mois

La sortie de Philippe Grosvalet n’est pas un cas isolé. Le Monde a montré le bout de l’oreille dans un éditorial fielleux. Plusieurs départements dirigés par des socialistes ont suivi en portant plainte contre Éric Zemmour : Finistère, Gers, Haute-Garonne, Landes, Pyrénées-Orientales, Gironde… De toute évidence, c’est une opération concertée de la gauche qui voudrait tordre le bras des médias pour interdire le journaliste de parole. Dans le cas de la Loire-Atlantique, elle témoigne aussi de la fébrilité qui règne chez les socialistes. Car les prochaines élections départementales ont lieu dans six mois…

Le président du conseil départemental de Loire-Atlantique y jouera son poste. Aux cantonales de 2015, il avait été réélu au deuxième tour contre un candidat du Front National bien implanté localement. Cette configuration favorable ne se retrouvera pas en 2021 : Jean-Claude Blanchard a été exclu du Rassemblement National. Opposé à un candidat Vert ou à un candidat LR, Philippe Grosvalet serait en grand danger. À 62 ans, il n’est pas prêt à prendre sa retraite. Mais toute sa carrière s’est déroulée en politique et il n’a jamais fait d’étincelles. Il aurait du mal à se reconvertir alors que le P.S. dispose de moins en moins de postes pour recaser les amis en difficulté.

Subvention pour SOS Méditerranée

Les mineurs étrangers sont un point faible potentiel pour lui. La chambre régionale des comptes a récemment critiqué la manière dont le département fait gérer le problème par une association (« il est impératif que le département et l’association Saint-Benoît Labre définissent au plus vite le nouveau cadre de l’activité confiée et qu’ils le respectent ensemble, compte tenu du risque de mise en jeu de la responsabilité du dirigeant de l’association, voire du département au titre de l’autorisation accordée »).

L’augmentation rapide du nombre de MNA en Loire-Atlantique irrite de plus en plus d’acteurs. Certains accusent même d’autres départements de se « défausser » sur la Loire-Atlantique. Le patron du département a choqué aussi en demandant à son assemblée, l’an dernier, de voter 500 000 euros de subvention à SOS Méditerranée, bien connu pour son rôle dans l’acheminement de migrants clandestins, donc dans la multiplication des MNA. La sortie de Philippe Grosvalet contre Éric Zemmour ressemble assez au dérapage d’un politicien qui ne sait plus à quel saint se vouer.

Illustration : hôtel du département de Loire-Atlantique, photo BI, droits réservés
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

DUELS. Nikita Khrouchtchev vs Mao Zedong

Dans cet épisode de DUELS historiques, l'Echiquier mondial se penche sur deux figures emblématiques du communisme. Leur antagonisme idéologique...

Covid-19, l’épidémie qui nous mène au totalitarisme

En été 2020, ce sera derrière nous", qu'ils disaient... Un an et demi plus tard, la dictature sanitaire est installée...

4 Commentaires

  1. On dirait bien que le parti socialiste a voulu monter un coup en demandant à ses présidents de conseils départementaux de porter plainte contre Eric Zemmour. Grosvalet a obtempéré comme un bon petit cheval. Mais les mineurs étrangers sont un sujet sur lequel il aurait intérêt à faire profil bas. Ca va lui revenir dans la figure. Et le taux d’écoute de Zemmour va encore monter en Loire-Atlantique !

  2. « il avait été réélu au deuxième tour contre un candidat du Front National bien implanté localement. Cette configuration favorable ne se retrouvera pas en 2021 »

    Qu’en savez vous? Savez vous de quoi vous parlez?

    Le canton de Saint Nazaire-2 est précisément le seul canton du département ou le Rassemblement National est implanté, organisant distribution de tracts, collages, réunions publiques. Il est chez lui dans ce territoire ou il fait toujours de bons scores, parfois des scores excellents.

    C’est de plus ici qu’existe la seule section rn de Loire-Atlantique!

  3. Pour calmer tous ces tordus de socialos bobos gauchos, puisque ces pseudo-mineurs étrangers sont sous leur tutelle, dès qu’il y en a un qui fait une incivilité (c’est comme ça qu’on dit chez micron et sa clique de barbouzes) viol, meurtre attaque au couteau j’en passe et des meilleures, ce n’est pas très compliqué, c’est celui qui l’a sous sa tutelle qui écope de la peine encourue, à mon avis les gauchiasses demanderont rapidement que ces voyous soient expulsés et ils diront bien qu’ils sont majeurs. Avez-vous vu un gauchiste courageux? Non ça se saurait c’est comme les blacks blocs ils chassent en meute mais seuls ce sont des lavettes

  4. Il serait temps que Grosvalet prenne sa retraite et laisser la place au front national. Regardez les faits, il faut agir. l’avenir de la France est entre vos mains. D’ailleurs vu ses résultats habituels et son implantation dans cette circonscription (la Brière pour rappel) le fn sera automatiquement au 2eme tour. ne l’oubliez pas et laissez tomber les verts et LR.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés