Belle-Île-en-Mer. Des habitants mobilisés contre l’installation d’une antenne relais dans le cloche de l’église

A LA UNE

Enquête : ces Tchétchènes déjà arrêtés pour terrorisme

Après la décapitation du professeur d’histoire de Conflans, Samuel Paty, par un jeune Tchétchène radicalisé d’Evreux, Abdullakh Anzorov, le...

État d’urgence sanitaire. Que dit le projet de loi présenté en conseil des ministres ce matin ?

Après avoir laissé planer un couvre-feu à 19h dans les grandes villes, ou généralisé à tout le territoire, dans...

Document : le texte de la décision qui a accordé le droit d’asile à la famille du terroriste islamiste

D’abord déboutée de l’asile à cause d’un « récit stéréotypé » par l’Office français pour la protection des réfugiés...

Nantes Métropole pressure ses contribuables, et ça ne va pas en s’arrangeant

Le rapport de la chambre régionale des comptes sur la gestion de Nantes Métropole s’est fait attendre. Alors qu’un...

Jean-Philippe Lévêque (La déferlante, Immigration et Surpopulation) : « La non maitrise de la natalité est un danger imminent pour l’humanité » [Interview]

La déferlante, Immigration et Surpopulation. Tel est le titre d'un livre majeur, que vient de sortir l'éditeur Culture &...

Le projet d’installation d’une antenne relai mobile FREE dans le bourg de Bangor, à Belle-Île-en-Mer, à proximité des habitations, de l’école et de la crèche de la ville a été validé par la mairie. C’est un projet qui inquiète un grand nombre d’habitants de la ville. Une cagnotte sur la plateforme GoFundMe a été lancée par Amélie, Julia et Charlotte pour couvrir les frais d’une action en justice.

Des habitants et parents réunis en collectif se mobilisent contre l’installation dans le clocher de l’église d’une antenne relai, qui sera située à une vingtaine de mètres de l’école et de la crèche du village. Ils mettent en avant la préconisation du Conseil de l’Europe qui incite à prescrire les antennes relais à moins de 100 mètres des populations fragiles. Le « collectif contre l’installation d’une antenne relai dans le bourg de Bangor » a décidé de déposer un recours en urgence devant le tribunal administratif de Rennes pour contester l’emplacement de l’antenne.

Les premiers dons collectés en date du 11 octobre permettent au collectif de lancer un audit sur le risque sanitaire de cette antenne, avec l’aide d’un avocat spécialisé.

Pour plus de détails, consulter le dossier d’information remis à la mairie de Bangor en avril 2020: https://drive.google.com/file/d/1xhvN9yEY2PnzW6cgSr6cU7XQEz9nEzZN/view?usp=sharing

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

3 Commentaires

  1. La nuisance d’une antenne relais est bien moindre que celle du téléphone portable lui-même. Celle-ci est en effet inversement proportionnelle au carré de la distance. A puissance égale le téléphone que l’on porte à 20mm de soit est donc 1 million de fois plus nocif que l’antenne relais à 20m. Certes, la puissance d’émission de l’antenne relais est plus forte mais pas beaucoup plus : elle doit seulement permettre d’atteindre l’antenne relais suivante qui est justement celle que doit pouvoir aussi atteindre tous les téléphones portables en l’absence de la nouvelle antenne relais. Bref, la présence d’une antenne relais près de chez soi bien loin d’augmenter les radiations électro magnétiques que nous subissons le réduit considérablement en diminuant non moins considérablement la puissance d’émission du téléphone que l’on porte sur soi.

  2. ONILLON Marc et RIMBAUD Aleth

    Les arguments de Jean-Louis sont exacts. Ce qui compte, c’est l’orientation de l’antenne et surtout la hauteur des ondes émises. Si elles passent au ras du sol, ce n’est pas bon. Si elles passent au-dessus de l’école, c’est sans danger.
    Il faut aussi prendre en considération l’esthétique d’un paysage dénaturé par ce genre d’antenne… mais cet argument doit naturellement passer après un éventuel risque sanitaire qui peut donc être facilement évité si on prend en compte la hauteur des émissions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les derniers articles

Covid-19. Couvre-feu en Ille-et-Vilaine : tout ce qu’il faut savoir

L'Ille-et-Vilaine fait désormais partie des départements concernés par le couvre-feu en raison de la propagation du Covid-19. Quelles sont...

Julien Rochedy : « Oui, il est légitime de vouloir se séparer d’avec des groupes de population qui refusent le véritable vivre-ensemble » [Vidéo]

Dans sa dernière vidéo, l'essayiste Julien Rochedy s'attaque au sujet du séparatisme et considère qu'une partition au moins partielle...

Île-de-France. Un enfant de 10 ans mord son enseignante, la faute au « manque de moyens » ?

À Fontenay-sous-Bois, un enfant de 10 ans a mordu une enseignante, nécessitant l'intervention des pompiers. Une violence qui serait une nouvelle fois due au...

Terrorisme islamiste : le point de non-retour ?

À la Une de ce journal de TVLibertés du 21 octobre, cinq jours après l’assassinat de Samuel Paty, où en est l’enquête ? Sept...

Pêche à la telline dans le sud-Finistère

La telline, est un petit mollusque pêché sur la côte atlantique. Un coquillage particulièrement prisé des Espagnols, Portugais, des Italiens et des Japonais. Après quelques années difficiles,...

Robert Ménard « Tous ceux qui trouvaient des excuses aux islamistes sont des collabos ! »

Le maire de Béziers, Robert Ménard, était l'invité politique du Grand Matin Sud Radio, au lendemain de l'hommage national à Samuel Paty. https://www.youtube.com/watch?v=hojmsCHMsOc Crédit photo :...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -