Nantes. Suite de la fusillade à Malakoff : 15 kilos de cannabis et 20.000 € saisis

A LA UNE

Baromètre 2020 du prénom musulman : 21,7% des naissances en France, entre 5 et 12% en Bretagne

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

Suite à l’interpellation le 13 octobre dernier dans les quartiers « sensibles » de la Bottière, Bellevue et à Bouguenais de six hommes impliqués dans une fusillade qui a blessé un homme de 28 ans à 21 heures le 29 juillet dernier dans le quartier non moins « sensible » de Malakoff, trois suspects ont été placés en détention.

Les perquisitions ont permis de découvrir quatre armes de gros calibre, 20.000 € en liquide et 15 kilos de résine de cannabis [100.000 € à la revente au détail], ce qui laisse penser que les mis en cause étaient eux-mêmes largement impliqués dans un réseau de trafic de produits stupéfiants, et que la fusillade s’inscrivait dans un règlement de comptes entre gangs concurrents. D’autres armes avaient été trouvées dans le coffre de la BMW qui avait participé à la fusillade, dans un garage en box, à Saint-Sébastien sur Loire.

Cinq hommes ont été mis en examen après 96 heures de garde à vue, et trois, âgés de 25 à 31 ans, l’ont été pour tentative d’homicide en réunion ; deux autres le sont dans le cadre d’une association de malfaiteurs. Les trois premiers ont été écroués dans l’attente de leur procès, dans des maisons d’arrêt différentes – même si l’intense circulation de portables dans les maisons d’arrêt risque d’annihiler les effets de leur éloignement et de leur détention.

Détention d’arme ? 90 jours d’amende à 10 €, soit 900 €…

Un autre jeune délinquant a été jugé dès ce vendredi 16 octobre pour détention d’arme et condamné à 90 jours d’amende à 10 €, soit 900 €. « Même pas le prix d’une kalachnikov à Nantes ! », s’exclame un policier. Le parquet a fait appel de cette peine jugée très laxiste, même pour une juridiction si permissive que l’est Nantes.

Louis Moulin

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

En Bretagne, des cafés et bistrots entrent en résistance contre le pass sanitaire et la tyrannie

Il y a des en France et en Bretagne des millions de personnes qui ne se rendront pas face...

Gétigné (44). Un migrant interpellé après qu’un homme ait été poignardé dans le dos

Un migrant a été interpellé après qu'un homme ait été poignardé dans le dos à Gétigné, en Loire-Atlantique. Au...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Pablo Escobar : La grande traque

Pablo Escobar a sûrement été l’homme le plus pourchassé au monde. Au début des années 1990, toutes les polices colombiennes, ainsi que la DEA...

Nantes : quatre mis en examen après la fusillade mortelle aux Dervallières

Après l’arrestation fin juin, en deux vagues, de sept personnes suspectées d’avoir commandité et participé à la fusillade qui, le 11 janvier dernier, a...

Saint-Nazaire : deux hommes jugés pour séquestration et violences volontaires

Filmée par la vidéosurveillance d’une station service de Pornichet le 25 mai dernier, la scène n’est pas anodine ; deux hommes fouillent les abords d’un...

Immigration, violences, exactions, drogues…Combien de temps allons-nous rester sans réagir ? [L’Agora]

En deux semaines, deux meurtres en Bretagne. L’un à Plomelin, où un habitant de Quimper, âgé de 20 ans, s’est fait poignardé par deux...