Rome. Des Italiens se révoltent contre la Tyrannie sanitaire

A LA UNE

Voyages : 3 Français sur 4 prêts à prendre une assurance annulation depuis la crise sanitaire

Compte tenu de l’instabilité et des incertitudes entrainées par la pandémie de Covid-19, voyager n’est plus aussi simple qu’avant,...

Baromètre 2020 du prénom musulman : 21,7% des naissances en France, entre 5 et 12% en Bretagne

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Sur la Piazza Campo de’ Fiori de Rome, ce samedi 31 octobre, un millier de commerçants, des travailleurs, des chômeurs, des mouvements identitaires et des associations ont manifesté. Dans toute l’Italie, ils étaient des milliers à battre le pavé en cette veille de Toussaint.

Un peuple uni pour dire non à la tyrannie sanitaire et au confinement, qui étouffe totalement le peuple italien. Les manifestants ont tenté de manifester devant le Parlement, mais cela leur a été refusé. Des incidents ont suivi. Ils entendaient dénoncer la responsabilité de la mauvaise gestion de l’urgence sanitaire qui incombe au gouvernement, et non aux citoyens.

« C’est le gouvernement qui n’a pas augmenté les places en soins intensifs, c’est le gouvernement qui n’a pas augmenté les moyens dans les transports, c’est le gouvernement qui a mal géré la réouverture des écoles, c’est le gouvernement qui a d’abord fait dépenser de l’argent aux commerces pour répondre aux normes de santé et qui leur a ensuite demander de fermer, sans aucune compensation pour permettre aux activités de survivre » nous indique un manifestant présent, et en colère.

« Tout le monde connaissait l’arrivée d’une deuxième vague et au lieu de s’organiser,  Comte (et des ministres incompétents comme Azzolina et Speranza) ont préféré pointer du doigt les Italiens, et se décharger de toute responsabilité, en mettant sur le dos des apéritifs et du football la reprise de la contagion, ainsi que des réunions entre voisins » poursuit-i.

« Ces incompétents doivent démissionner. Nous ne pouvons pas nous permettre six mois supplémentaires de fermeture, cela signifie la destruction définitive de l’Italie. Nous avons besoin de solutions alternatives et courageuses, nous avons besoin de sérieux et d’amour pour cette nation. Ces voyous doivent disparaître du paysage politique ».

Comme dans d’autres pays d’Europe, la tyrannie sanitaire et les brimades qui lui sont liées passent de moins en moins au sein de populations qui ne supportent plus le diktat d’une élite politique de moins en moins légitime, y compris dans les urnes. La situation se tend, et bien malin celui qui pourrait prédire sur quoi tout cela aboutira, dans quelques jours, dans quelques semaines. Les émeutes constatées à Naples, Rome, ou encore Barcelone récemment ne laissent pas entrevoir d’accalmie…

Illustration : Alberto Palladino
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Occupation d’Arbonne : les agriculteurs basques s’invitent chez la propriétaire parisienne

Les terrains d'Arbonne au Pays Basque Nord cristallisent la contestation autour de la hausse du foncier et de l'immobilier...

Ober anaoudegezh gant Bro ar Gwin e Liger-Atlantel

E-pad ar vakañsoù e-lec'h mont da vro-Euskadi evel boaz e c'hell ar vretoned kar o bro ober anaoudegezh gant...

6 Commentaires

  1. nous sommes en guerre. L’autodéfense doit s’orienter contre les milices gouvernementales. Nous le peuple exerçons une violence légitime et contestons celle de la police. Luttons à armes égales!

  2. si le scommerçants français ou italiens ne font pas de chiffre pour les fetes a cause du confinement ça sera licenciements de masse et faillites pour 2021 a coire que macron le fait expres !

    • Certains économistes pensent que Macron, par des mesures inadéquates et terriblement tyraniques, veut vraiment couler la France. Une fois le pays ruiné, il sera plus facile d’imposer des mesures encore plus tyraniques, économiques et sociales, et demander aux Français de se serrer les coudes. La « solidarité » pour « relever la France » sera le maître mot des prochaines présidentielles.
      Le Covid 19, les mesures dictatoriales qui l’accompagnent et qui conduisent au sabordage du pays seront une excellente excusen pour justifier une « nécessaire politique de renouveau » et faire porter le responsabilité des échecs à répétition sur un simple Virus !

  3. Scènes terribles ! Y aura-t-il des politiques responsables ? Eux touchent leur astronomique salaire.. et le Peuple en a assez de subir les désastres dus à leur incompétence. Solidarité !

  4. La chocolaterie du coin, la petite parfumerie, le fleuriste ou le petit magasin de vêtements obligés de fermer reçoivent relativement peu de clients qui ne se bousculent pas alors que la grande surface où l’on se presse en permanence continue à vendre sans contrainte tous les produits non alimentaires… Deux poids deux mesures.
    Il faut dire que la grande surface qui a tapé du poing sur la table pour continuer à vendre ce qui n’est pas de première nécessité fait partie des très puissants monopôles que Macron ne veut pas se mettre à dos. Les petits commerces, rien à foutre !
    En France, le gouvernement d’incompétents fait tout pour ruiner le pays et mettre les citoyens sur la paille.
    La révolte gronde !…

  5. Certains économistes pensent que Macron, par des mesures inadéquates et terriblement tyraniques, veut vraiment couler la France. Une fois le pays ruiné, il sera plus facile d’imposer des mesures encore plus tyraniques, économiques et sociales, et demander aux Français de se serrer les coudes. La « solidarité » pour « relever la France » sera le maître mot des prochaines présidentielles.
    Le Covid 19, les mesures dictatoriales qui l’accompagnent et qui conduisent au sabordage du pays seront une excellente excuse pour justifier une « nécessaire politique de renouveau » et faire porter la responsabilité des échecs à répétition sur un simple Virus !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV https://www.youtube.com/watch?v=NXtvjpY8aOg Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de...

Manifestations contre le pass sanitaire : la liste des rendez-vous en Bretagne samedi 31 juillet

Quelques jours après l'adoption définitive du projet de loi pour l'instauration du pass sanitaire par le Parlement, de nouvelles manifestations sont attendues dans plusieurs...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a observé jusqu'à présent une certaine...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée par E. Macron et sa...