Youtube censure une vidéo qui résume les fraudes et les bizarreries qui ont égrainé les élections américaines depuis mardi

A LA UNE

Le lobby immigrationniste en France, minoritaire numériquement, puissant en influence

L’occupation le 23 novembre de la place de la République à Paris par des migrants et la « mise à...

Julien Langella : « Politiquement, le Pape François devrait se taire » [Interview]

Les sorties politiques du Pape François se multiplient, et feraient presque parfois passer Jean-Luc Mélenchon pour un réactionnaire. Prônant...

Adrian Gilles (Boisson Divine) : « Une langue qui est parlée ne meurt pas » [interview]

Boisson Divine, à écouter sans modération ! Depuis 2005, ce groupe de musique du sud-ouest fait la fierté de la...

« Viens à Bollaert, j’ai fais des moules ». L’Opéra du Peuple, dans la peau d’un supporter du RC Lens [Interview]

« Viens à Bollaert, j'ai fais des moules ». Si il n'avait pas reconnu cette référence au fanzine Rugir,...

Irlande du Nord. Il y a 48 ans, pas de Black Friday mais un Bloody Friday à Belfast

En ces temps de consumérisme quasi religieux, les enseignes commerciales (et même les gouvernements) incitant les consommateurs à se...

Les faits de fraude avérés se multiplient en marge des élections américaines – sans que la presse mainstream ne réagisse.

Il est vrai que depuis 24h, cette presse mainstream joue désormais un rôle politique au service de Joe Biden, le président Trump étant même censuré sur plusieurs chaines de télévision ainsi que sur twitter, ce qui en dit long sur la connivence entre GAFA, presse mainstream et un certain intérêt politique.

Dernier fait en date, la censure d’une vidéo diffusée sur Youtube résumant les fraudes avérées et autres bizarreries qui ont égrainé ces élections aux USA.

La voici ci-dessous.

Extraits de l’intervention du président Donald Trump.

Il ne reste plus que quelques États qui vont décider de la course à la présidence. L’appareil électoral de ces États est dirigé à chaque fois par des démocrates. Nous gagnions dans tous les endroits clés largement et puis nos chiffres ont commencé miraculeusement à se réduire en secret. Et ils n’ont plus autorisé les observateurs légalement autorisés. (…) C’est un système corrompu et cela rend les gens corrompus, même s’ils ne le sont pas par nature. Mais ils deviennent corrompus. C’est trop facile. Ils cherchent de combien de votes ils ont besoin, puis ils les trouvent.

Il y a de très gros recours en cours. Et c’est une situation où ils essaient de voler une élection, ils essaient de truquer une élection, et nous ne pouvons pas laisser cela se produire. Les villes de Détroit et Philadelphie sont connues comme deux des endroits les plus corrompus politiquement de notre pays, elles ne peuvent être responsables de l’organisation du résultat d’une course présidentielle, une course présidentielle très importante en Pennsylvanie.

Les responsables démocrates n’ont jamais pensé qu’ils pourraient gagner cette élection. Honnêtement, je pense vraiment que c’est la raison pour laquelle ils ont envoyé des bulletins de vote dans des endroits où la corruption et la fraude sont énormes. C’est la raison pour laquelle ils ont envoyé des dizaines de millions de bulletins de vote non sollicités sans aucun moyen de vérification. (…) C’est sans précédent dans l’histoire américaine.

Je mets au défi Joe et tous les démocrates de préciser qu’ils ne veulent [compter] que des votes légaux (…). Nous voulons que chaque vote légal soit compté et je veux que chaque vote légal soit compté. Nous voulons l’ouverture et la transparence. Pas de salle de dépouillement secrète, pas de scrutin mystère, pas de vote illégal émis après le jour du scrutin. (…) Nous voulons des élections honnêtes. Nous voulons un décompte honnête et nous voulons que des gens honnêtes y travaillent parce que c’est un travail très important. C’est de cette manière que ce pays va gagner. C’est ainsi que les États-Unis gagneront. Et nous pensons que nous gagnerons les élections très facilement.

Nous pensons qu’il y aura beaucoup de recours parce que nous avons tellement de preuves, tellement de preuves, et cela va peut-être se retrouver devant le plus haut tribunal du pays. Nous verrons. Mais nous pensons qu’il y aura beaucoup de recours parce que nous ne pouvons pas nous faire voler une élection. (…) Et j’ai dit très fermement que l’envoi des bulletins de vote par courrier finirait par être un désastre. (…) Nous entendons des histoires qui sont des histoires d’horreur, des histoires d’horreur absolue, et nous ne pouvons pas laisser cela arriver aux États-Unis. Ce n’est pas une question de savoir qui gagne, républicain ou démocrate. Joe ou moi. Nous ne pouvons pas laisser cela arriver à notre pays. Nous ne pouvons pas être déshonorés en laissant quelque chose comme ça se passer. J’espère donc que cela sera clarifié, peut-être bientôt, je l’espère bientôt, mais cela passera probablement par un processus, un processus juridique et comme vous le savez, j’ai revendiqué certains États et il revendique des États. Nous pouvons donc tous les deux revendiquer les États. Mais en fin de compte, j’ai le sentiment que les juges vont devoir se prononcer. Mais il y a eu beaucoup plus de manigances et nous ne pouvons pas supporter cela dans notre pays.

23h30 – État des lieux des derniers États dont les résultats « officiels » ne sont pas connus (attention, ces chiffres officiels incluent donc les fraudes dénoncées par le camp Trump !) :

– Arizona (11 grands électeurs)

Joe Biden 50,5 %
Donald Trump 48,1 %
Ecart de près de 68 000 voix
Décompte partiel de 86 %
Reste entre 400 000 et 450 000 bulletins de vote en suspens dans tout l’État et un peu moins de 300 000 de ces bulletins se trouvent dans le comté de Maricopa – le plus grand comté de l’État.
Dépouillement prévu pour vendredi 6 novembre

– Géorgie (16 grands électeurs)

Donald Trump 49,5 %
Joe Biden 49,3 %
Ecart de près de 9500 voix
Décompte partiel de 98 %

 

– Nevada (6 grands électeurs)

Joe Biden 49,4 %
Donald Trump 48,5 %
Ecart de moins de 12 000 voix
Décompte partiel de 89 %

– La Pennsylvanie (20 grands électeurs)

Donald Trump 50,1 %
Joe Biden 48,7 %
Ecart de 90 000 voix
Décompte partiel de 93 %
Reste 550 000 bulletins à dépouiller, tous arrivés par courrier.

– Caroline du Nord (15 grands électeurs)

Donald Trump 50,0 %
Joe Biden 48,6 %
Ecart de 70 000 voix
Décompte partiel de 95 %
Les votes par correspondance envoyés au plus tard le jour de l’élection sont acceptés s’ils arrivent dans les neuf jours suivants.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

« Je connais pas mal de femmes qui en ont assez des féministes hystériques ». Un auditeur interpelle Rokhaya Diallo

« Je connais pas mal de femmes qui en ont assez des féministes hystériques ». Un auditeur interpelle Rokhaya...

La parole est à la police ! Avec Cyril Hemardinquer

Secrétaire national du syndicat de police FPIP, Cyril Hemardinquer a servi dans la police judiciaire. Il revient sur l'affaire...

5 Commentaires

    • avcec les medias plus c’est gros et plus ça passe et c’est relayer par toutes ces sectes gauchistes , j’espere (pour toute le monde ) que trump sera réelu sinon … achetez vous sur ebay un casque lourd vous en aurez besoin !

  1. Il y a ce que l’on peut dire, ce qu’il est interdit de dire, ce que l’on peut penser et ce qu’il est mal de penser, ce qu’il faut cacher au public et ce qu’on lui fait croire : ce sont les ingrédients prinicipaux de la Démocratie à notre époque.
    Par exemple, on a constaté, en France, toute la semaine précédant l’élection US, un battage médiatique anti-Trump sur 90% des chaines TV. Il y a de quoi s’interroger !…

  2. Allez sur  » profide catholica.com la liste complète (ou presque ) de la truanderie « biden » et de ses collabos .et sur FB : Johann Fakra
    des arrestations ont lieu en ce moment parmi les « gangsters » démocrates

Comments are closed.