Bondy : un propriétaire déloge des squatteurs de chez lui – il est placé en garde à vue

A LA UNE

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

Ce pavillon, c’est celui de Fernando, le fruit de toute une vie de travail. Il y a une semaine alors qu’une agence s’occupe de lui chercher des locataires, leurs voisins et amis aperçoivent de la lumière dans la maison.

La maison est en effet occupée par une femme et son enfant. Découragé par la lenteur des procédures légales, Fernando charge un ami d’intimider la squatteuse.

Quelques jours plus tard, des hommes cagoulés font irruption dans la maison et font fuir son occupante. Alors que Fernando et son fils viennent récupérer les clés, la jeune femme réapparaît, un hématome au visage et un bras dans une écharpe.

L’Etat, incapable d’assurer le droit à la propriété de Fernando et sa famille, a fait placer l’homme et son fils en garde à vue….tandis que le locataire indésirable a quitté les lieux, signe que ce type d’intervention se révèle plus efficace que l’inaction permanente des autorités.

Crédit photo : DR
[cc] BREIZH-INFO.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Gérald Darmanin est un client de Valérie Hervo

Si vous voulez rencontrer Gérald Darmanin, il est plus simple d’aller chez Valérie Hervo que de solliciter un rendez-vous...

Nantes. Tabassé en avril, il se venge sur… une jeune femme

Nous écrivions dernièrement qu’un jeune homme âgé de 18 ans avait été tabassé à coups de sabre, batte et...

Articles liés

75 ans et relogée car un squatteur vit chez elle

En 2018, Martine Garofalo décide de partir vivre en Guyane. Elle installe alors deux locataires dans sa maison de Rochefort-du-Gard. Le premier qui occupe l'étage...

Nantes. Encore deux squats de migrants

Une centaine de migrants cornaqués par des associations d’extrême-gauche, dont l’Autre Cantine, ont trouvé refuge dans d’anciens bureaux d’Orange, à l’angle des rues Daubenton...

« Préférence nationale au logement ». Des jeunes identitaires d’Angers (L’Alvarium) occupent un immeuble

Des membres de l’Alvarium, association de jeunes identitaires d'Angers, occupent depuis 2018 un bâtiment d’Alter cités, rue Thiers, à Angers. Un bâtiment inoccupé, dans...

Après l’exaction de Théoule-sur-Mer. Une pétition contre l’impunité pour les squatteurs

Le média Damoclès, dont nous avions interrogé le responsable Samuel Lafont, vient de lancer une pétition, déjà particulièrement signée – c'est dire si le...