BreizhVOD. La langue bretonne a désormais son Netflix

A LA UNE

2ème tour des élections régionales en Bretagne. Mode d’emploi

Après le premier tour qui n'a pas mobilisé les foules, le deuxième tour des élections régionales s'annonce dimanche en...

Régionales 2021. Les résultats dans toutes les régions de France

Retrouvez ci-dessous les résultats des élections régionales dans toutes les régions de France. L'abstention s'établit à 66,1%, ce qui constitue...

Etrangers en situation irrégulière. Des soins évalués à plus d’un milliard et demi d’euros par an

C’est un pavé dans la mare que vient de jeter au parlement une députée de l’opposition. Dans un rapport rendu...

Elections régionales 2021. Les résultats en Bretagne et Pays de la Loire

Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections régionales et départementales ce dimanche 20 juin 2021 en Bretagne...

Régionales 2021. Avec un score prévu de 66%, l’abstention triomphe et signe l’échec de la Vème République

Les résultats du premier tour des élections régionales et départementales seront publiés à partir de 20 h, ce dimanche 20 juin 2021. Mais déjà,...

Les amateurs de films et de documentaires en breton vont être ravis : une nouvelle version de la plateforme de vidéo à la demande BreizhVOD est disponible.

BreizhVOD, le Netflix breton ?

Avec ces longues journées de confinement, pourquoi ne pas découvrir des productions audiovisuelles en langue bretonne ? C’est ce que propose l’association Dizale, basée à Quimper, via sa plateforme BreizhVOD. Sur ce site de vidéo à la demande, il est possible de visionner des films et séries doublés en breton. Et quantités d’autres productions puisque BreizhVOD propose tous types d’œuvres audiovisuelles en langue bretonne, de l’animation en passant par les documentaires. Outre les vidéos doublées, il est aussi possible d’accéder à des œuvres directement produites en breton. On retrouve entre autres les œuvres produites ou doublées par Dizale, Gwengolo Filmoù, JPL Films, Kalanna, Lionel Buannic Krouiñ, Lyo Productions, Plurielle Productions ou encore Tita. La liste est non exhaustive…

Quant à la plateforme, après six mois de refonte, la troisième version depuis le lancement initial en 2012 est désormais accessible depuis un mois.

Parmi les nouveautés à recenser, l’interface, disponible en breton, anglais et français, se rapproche de celle de Netflix et les vidéos sont aussi proposées en HD. De plus, un filtrage des productions en fonction des sous-titres disponibles, de son niveau en breton ou de son âge a également été mis en place.

Dizale à la conquête des abonnés

Derrière BreizhVOD, il y a donc Dizale, dont nous avions interviewé le président Samuel Julien en 2015. Lequel nous ayant alors expliqué que l’association avait vu le jour en 1998 avec André Lavanant. Le but était de favoriser l’émergence d’un vrai pôle audiovisuel en langue bretonne avec comme projet une future télévision en langue bretonne. Après le lancement de la chaîne TV Breizh, Dizale s’est vu confiée par la suite la gestion du doublage en langue bretonne. D’autres services ont ensuite vu le jour comme des offres de sous-titrage, des productions, de l’édition DVD puis un service de Video On Demand avec BreizhVOD.

En ce qui concerne les formules d’abonnements proposés, ceux-ci sont à souscrire au mois au tarif de 5,99 €. Ou pour une durée d’un an à 49,99 €. BreizhVOD compte actuellement près de 250 abonnés. Enfin, idée cadeau à l’approche de Noël : il est aussi possible d’offrir un abonnement à la plateforme dont le catalogue propose déjà plus de 500 heures de contenu.

Crédit photo : Facebook BreizhVOD
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Malestroit. L’église sauvée de justesse d’un incendie criminel, des bidons d’essence retrouvés

Il s'en est fallu de peu pour que l'église de Malestroit, dans le Morbihan, ne parte en fumée dans...

Macron : Contre l’abstention, la fraude ? – Le journal du mardi 22 juin 2021

Après un niveau record pour les scrutins de dimanche dernier, toutes les méthodes sont à l’étude pour endiguer le...

Articles liés

Signature de la Charte “Du Galo, dam Yan, dam Vèr !”

La région Bretagne vient de signer, avec chaque partenaire, la Charte “Du Galo, dam Yan, dam Vèr !” qui vise à favoriser l’usage du...

Manifestadeg Gwengamp, fulor ar Vretoned

Kuzul ar Vonreizh he deus korbellet al lezenn Molac votet e miz Ebrel. Ar brezhoneg, e-lec’h mont war-raok, en deus graet meur a gammed...

Ur Redadeg evit ar c’horseg

Goude degouezh ar Redadeg e Gwengamp e c'hello ar rederien kenderc'hel gant o c'hoant da c'haloupat e Bro-gKorsika. « A Currilingua » a loc'ho eus Borgu...

Langue bretonne. 50 ans de combat. An Alc’hwez Aour

Er barzhoneg-mañ e kont Anjela Duval ez eus bet taolet un alc'hwez aour en traoñ ar mor. Ur rummad tud nevez a rank adkavet...