Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

BreizhVOD. La langue bretonne a désormais son Netflix

Les amateurs de films et de documentaires en breton vont être ravis : une nouvelle version de la plateforme de vidéo à la demande BreizhVOD est disponible.

BreizhVOD, le Netflix breton ?

Avec ces longues journées de confinement, pourquoi ne pas découvrir des productions audiovisuelles en langue bretonne ? C’est ce que propose l’association Dizale, basée à Quimper, via sa plateforme BreizhVOD. Sur ce site de vidéo à la demande, il est possible de visionner des films et séries doublés en breton. Et quantités d’autres productions puisque BreizhVOD propose tous types d’œuvres audiovisuelles en langue bretonne, de l’animation en passant par les documentaires. Outre les vidéos doublées, il est aussi possible d’accéder à des œuvres directement produites en breton. On retrouve entre autres les œuvres produites ou doublées par Dizale, Gwengolo Filmoù, JPL Films, Kalanna, Lionel Buannic Krouiñ, Lyo Productions, Plurielle Productions ou encore Tita. La liste est non exhaustive…

Quant à la plateforme, après six mois de refonte, la troisième version depuis le lancement initial en 2012 est désormais accessible depuis un mois.

Parmi les nouveautés à recenser, l’interface, disponible en breton, anglais et français, se rapproche de celle de Netflix et les vidéos sont aussi proposées en HD. De plus, un filtrage des productions en fonction des sous-titres disponibles, de son niveau en breton ou de son âge a également été mis en place.

Dizale à la conquête des abonnés

Derrière BreizhVOD, il y a donc Dizale, dont nous avions interviewé le président Samuel Julien en 2015. Lequel nous ayant alors expliqué que l’association avait vu le jour en 1998 avec André Lavanant. Le but était de favoriser l’émergence d’un vrai pôle audiovisuel en langue bretonne avec comme projet une future télévision en langue bretonne. Après le lancement de la chaîne TV Breizh, Dizale s’est vu confiée par la suite la gestion du doublage en langue bretonne. D’autres services ont ensuite vu le jour comme des offres de sous-titrage, des productions, de l’édition DVD puis un service de Video On Demand avec BreizhVOD.

En ce qui concerne les formules d’abonnements proposés, ceux-ci sont à souscrire au mois au tarif de 5,99 €. Ou pour une durée d’un an à 49,99 €. BreizhVOD compte actuellement près de 250 abonnés. Enfin, idée cadeau à l’approche de Noël : il est aussi possible d’offrir un abonnement à la plateforme dont le catalogue propose déjà plus de 500 heures de contenu.

Crédit photo : Facebook BreizhVOD
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Culture, Culture & Patrimoine, Local, ROSTRENEN

Kreiz Breizh : Rostrenen, Glomel et la CCKB s’engagent en profondeur pour la langue bretonne

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

Pèlerinage des Bretonnants à Sainte-Anne d’Auray le 7 avril : Un rendez-vous incontournable

Découvrir l'article

GUINGAMP

Pour Fañch et tous les autres, Guingamp vote pour la reconnaissance du tilde dans l’état civil : une avancée symbolique pour la langue bretonne

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

Prizioù 2024 : Loreidi | Les lauréats

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

PRIZIOÙ 2024. Les prix de l’avenir de la langue bretonne diffusés le jeudi 14 mars sur France 3 Bretagne

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Education

Diwan épinglé par la Chambre régionale des comptes : « Un acteur emblématique de la culture bretonne à la recherche d’un second souffle »

Découvrir l'article

A La Une, CARHAIX, Culture, NANTES, Sociétal

Radio Breizh : un projet de radio 100 % en langue bretonne sur les 5 départements

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, International

Après l’Égypte, la Tunisie proteste contre la récupération afrocentrée de son histoire – Denzel Washington sous les traits d’Hannibal

Découvrir l'article

Local, NANTES

Nantes : Chrisian Troadec devrait « s’occuper » de Katia Béguin

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

Langue bretonne : l’Etat ne respecte pas ses engagements

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky