Serbie. Arnaud Gouillon (Solidarité Kosovo) nommé secrétaire d’État en charge de la Diaspora

A LA UNE

Bain-de-Bretagne. Un patron marocain employait 42 migrants clandestins, fraudant Urssaf et chômage partiel

Un Marocain en situation irrégulière faisait travailler des migrants clandestins dans une société de transport à Bain-de-Bretagne tout en...

Paris. Étudiante en école de journalisme, une jeune Kabyle subit la censure et la pression de sa direction et des autres élèves

Le terrorisme intellectuel et la propagande politique jusque dans les écoles de journalisme. De quoi ensuite ne pas s’étonner...

Covid-19. Janvier 2021, le pire mois de l’épidémie enregistré sur la planète ?

Avant propos Aujourd’hui, quatre sujets seront abordés : 1 – Un premier bilan social et sociétal pour la France; bilan qui...

Réunification de la Bretagne. 150 élus écrivent à E. Macron pour un référendum

Dans une tribune publiée par le « Journal du Dimanche », 150 élus dont sept députés et six sénateurs, demandent un référendum...

Reportage. Une virée à la découverte de la Basse-Normandie et des plages du Débarquement

En ce Dimanche, nous vous proposons un petit reportage touristique à la découverte de la Basse-Normandie et des plages...

En Serbie, le gouvernement réuni en Conseil des ministres vient de nommer Arnaud Gouillon au poste de directeur du Département pour la coopération avec la Diaspora et les Serbes de la Région auprès du ministre serbe des Affaires étrangères. Dans l’ordre protocolaire français, il est l’équivalent d’un secrétaire d’État.

Ses missions se déclinent en deux volets majeurs. Le premier concerne la préservation de l’identité culturelle, spirituelle et nationale des communautés serbes de la diaspora et de la Région. Second périmètre clé qui lui ai dévolu, le développement des liens économiques entre la diaspora et la Serbie.

Convaincu de la puissance, du potentiel et de la contribution précieuse que la diaspora peut apporter aux efforts de développement de la Serbie, Arnaud Gouillon assumera avec honneur, responsabilités et gravité son portefeuille.

Fermement engagé dans l’aide en faveur des Serbes du Kosovo, il continuera d’assurer la Présidence de Solidarité Kosovo qu’il a fondée il y a seize ans. Ses fonctions seront exercées à titre bénévole.

« L’équipe de Solidarité Kosovo salue avec force la nomination de son Président aux plus hautes marches de l’État. Elle exprime sa grande fierté de voir le travail herculéen accompli depuis près de deux décennies en faveur de la minorité serbe reconnu. Cette nomination ravira tous les acteurs de l’association humanitaire dont l’œuvre a également été reconnue par l’intermédiaire de son jeune Président. Solidarité Kosovo renouvelle ses félicitations et adresse à son Président tous ses meilleurs vœux de réussite » écrit l’ONG dans un communiqué.

De Grenoble à Belgrade en passant par le Kosovo : un parcours hors-norme

Né à Grenoble, Arnaud Gouillon est ingénieur en prévention des risques et humanitaire. Il est le président de Solidarité Kosovo, la plus importante ONG d’aide aux Serbes du Kosovo qu’il a fondée en 2004. Ces éléments de sa biographie sont bien connus en Serbie, au point que ses actions dans le cadre humanitaire font de lui l’un des hommes les plus cités au palmarès des personnalités préférées, juste après Novak Djokovic et le réalisateur Emir Kusturica.

En plus des actions philanthropiques qu’ils mènent depuis seize ans, ce qui façonne le profil singulier d’Arnaud Gouillon se sont ses valeurs et son esprit libre. Et pour parfaire son portrait, son élocution parfaite et sa maîtrise grammairienne de la langue serbe sont un atout charme incontestable ravissant son auditoire à chaque intervention.

Arnaud Gouillon est l’auteur d’un roman paru chez l’éditeur serbe Agape, Svi moji putevi vode ka Srbiji (« Toutes mes chemins mènent en Serbie »), classé parmi les meilleures ventes en Serbie dès sa sortie. En récompense de « son parcours humanitaire exceptionnel au service des Serbes du Kosovo-Métochie, à travers l’œuvre de Solidarité Kosovo », il est fait citoyen serbe sur critère de mérite par le ministre de l’Intérieur avant d’être consacré chevalier de l’Ordre national du Mérite, l’équivalent la Légion d’honneur en France, par le Président de la République. Le ministre des Affaires étrangères le nomme chevalier de l’Ordre de Saint-Sava du pacifisme diplomatique serbe. Il est également récipiendaire de la plus haute distinction de l’Église orthodoxe serbe, la croix de l’ordre de Saint-Sava au premier degré, qui lui a été décernée par le patriarche serbe Irénée, qui s’est éteint il y a tout juste une semaine.

Il partage ces honneurs civils et institutionnels avec les donateurs et les soutiens indéfectibles de Solidarité Kosovo.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Argent de poche. En Bretagne, les parents donnent en moyenne 20 euros par mois à leurs enfants

Pixpay vient de dévoiler l’édition 2021 de son baromètre annuel « L’argent et les adolescents » réalisé par l’institut...

Inondations dans les enclaves serbes du Kosovo. Solidarité Kosovo lance un appel à l’aide

Début janvier, le Kosovo-Métochie a été le théâtre d’un évènement climatique d’une extrême violence dont vous n’avez peut-être pas...