Noël à Nantes : braquages, vols et tirs de mortiers à répétition…

A LA UNE

La nuit de Noël semble avoir été assez agitée à Nantes, même s’il n’y a pas eu d’émeutes dans les quartiers dits « sensibles ». Ceux-ci ont en revanche vu leur nuit émaillée de tirs de mortiers et de feux d’artifice illégaux, dont un a provoqué un début d’incendie au Ranzay. Il y a eu aussi des dizaines de cambriolages et deux braquages.

Un début d’incendie

Le 24 décembre à 4h du matin, un mortier d’artifice tiré par des jeunes délinquants au 8, rue Hermann Geiger au Ranzay, près de la Beaujoire, a atterri sur un tas de vêtements stocké sur un balcon, provoquant un début d’incendie. Cet immeuble serait devenu un point de deal, comme le décrit à mots couverts un riverain sur France Bleu : « ça sent le cannabis […] nous sommes devenus des consommateurs malgré nous de cannabis ». Le hall est occupé tous les soirs jusqu’à deux heures du matin par une bande de jeunes délinquants.

Le point de deal est connu des forces de l’ordre, puisque des opérations de fouille de parties communes d’immeubles dans cette rue ont eu lieu le 27 novembre dernier  et le 10 septembre avec le renfort d’unités en VTT . Néanmoins les horaires du point de deal semblent être bien plus tardifs que ceux auxquels passent les policiers, ce qui explique l’absence de découverte stupéfiante jusque là.

Un commerçant roué de coups

Le 24 décembre toujours, mais vers 17h30, six individus masqués et gantés ont surgi dans un tabac-presse de St Herblain tenu par un couple; ils ont roué de coups le commerçant et bousculé son épouse, mais ne sont partis qu’avec quelques billets. Non loin de là, mais sur Orvault, un autre buraliste a vu débarquer un voleur habillé tout de noir, ganté et masqué, avec une arme de poing. Il a lui aussi refusé de donner la caisse, et s’est pris un coup avec la crosse de l’arme. Le voleur a été filmé prenant la fuite sur un scooter qu’un de ses complices conduisait.

Par ailleurs vers deux heures du matin dans la nuit du 24 au 25 décembre, des lecteurs nous signalent « de nombreux » tirs de mortiers et un feu d’artifice clandestin, à Malakoff place des Haubans et rue d’Angleterre. Des tirs de mortiers ont aussi eu lieu aux Dervallières, au Breil ou encore à Bellevue, où la circulation du tramway ligne 1 a été brièvement interrompue par la TAN en début de soirée dans tout le secteur de Bellevue; des « incivilités » ont aussi conduit la TAN à couper le courant et interrompre momentanément le tram 3 à Grande Ouche, aux Couëts…

Louis Moulin

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« Wallah, je vais te tuer bêtement. Vive Macron ! ». La racaille en action contre des militants pro Zemmour à Toulouse

Des individus au quotient intellectuel visiblement déficient s'en sont pris hier soir à Toulouse à des jeunes militants qui...

Guingamp. Des centaines de manifestants pour la défense de l’hôpital et de sa maternité

Mais où sont toutes les familles qui ont bénéficié de la maternité de Guingamp au cours de ces dernières...

Articles liés