Vers un Printemps américain ? Des pro-Trump envahissent le Capitole, quatre manifestants tués – Sous pression, Donald Trump renonce

A LA UNE

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

MAJ : Sous pression de toute part, Donald Trump vient de renoncer, d’admettre sa défaite, et d’annoncer une transition sereine. Un discours qui contraste avec celui, guerrier, tenu hier. Lui aurait-on glissé quelque chose dans l’oreillette ?

Quoi qu’il en soit, si Trump semble terminé, ce n’est pas le cas du trumpisme, ni de la fracture aux USA. Donald Trump déclare d’ailleurs : « Même si je suis en complet désaccord avec le résultat de l’élection, et les faits me soutiennent, il y aura une transition ordonnée le 20 janvier. Cela représente la fin de l’un des meilleurs premiers mandats présidentiels et ce n’est que le début de notre combat pour rendre sa grandeur à l’Amérique ».

Va-t-on vers un printemps américain ? Il semblerait en effet que l’évènement d’hier soir, historique, témoigne de deux Amérique qui ne veulent/peuvent définitivement plus vivre ensemble. Un avant goût de l’Europe d’ici quelques années ?

Des partisans de Donald Trump ont envahi mercredi 6 janvier le Capitole à Washington, interrompant la session qui devait confirmer la victoire de Joe Biden. Quatre personnes sont mortes dans l’enceinte du Capitole à Washington et 52 personnes ont été arrêtées, a annoncé mercredi soir aux États-Unis la police. Une manifestante a été mortellement touchée par balle dans le Capitole par le tir d’un officier. Trois autres personnes sont mortes au cours de la soirée, succombant à leurs blessures sans que les autorités n’indiquent pour le moment ce qu’il s’est passé les concernant.


Les manifestants répondaient ainsi à l’appel du président américain affirmant plus tôt dans la journée qu’il ne concéderait « jamais » la défaite, à deux semaines de la prise de fonction du démocrate sénile Joe Biden, qui pourrait être rapidement remplacé par Kamala Harris.

« Nous n’abandonnerons jamais. Nous ne concéderons jamais », a-t-il lancé lors d’un rassemblement devant ses partisans, sous un ciel chargé de lourds nuages, la Maison-Blanche en toile de fondquelques minutes avant que le Congrès ne débute l’enregistrement, lors d’une procédure purement formelle, le vote des grands électeurs en faveur de son adversaire démocrate.

Toute la soirée en Europe, les réactions se sont succédées dénonçant « une tentative de coup d’Etat », des « putschistes » ou encore « l’extrême droite », de la part de ceux là même qui n’ont eu de cesse de s’extasier devant les Printemps ukrainiens, égyptiens, biélorusses, pour ne citer qu’eux…De la part également de ceux qui n’avaient de cesse de s’extasier devant les Blacks Lives Matter, ceux là même qui provoquèrent pourtant des violences et des dégâts nettement plus importants que ceux d’hier. On a même vu des copains d’Olivier Duhamel vouloir faire la leçon, ce qui s’apparente tout de même à une provocation…

Même le président Macron y est allé de son discours, solennel, moralisateur :

D’autres clichés de la soirée aux USA :

A noter que Twitter a clairement choisi son camp, décidant la censure de Donald Trump et une censure massive sur son réseau social.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Covid : crise sanitaire avant effondrement économique ? – JT de TVLibertés du vendredi 30 juillet 2021 [Vidéo]

À la une de cette édition du 3. juillet 2021, le Covid, crise sanitaire avant choc économique ! Le journal...

Côtes-d’Armor : Le plan Alerte enlèvement déclenché pour un enfant de 8 ans

L'alerte a été lancée samedi matin par le ministère de la Justice pour retrouver un enfant qui aurait été...

2 Commentaires

  1. Tout a été fait par certains pour permettre cette acte , pas de forces de sécurité malgré que la manifestation était connue depuis un moment , alors que pour d’autres manifestation le capitol était surprotéger .
    Ne parlons pas des appels a l’infiltration faite par les antifa , de ce faite il ce pourrait que ce que nous avons vu est l’oeuvre des provocateurs en vue de discrédité les manifestants .
    Cela ne serais guère étonnant venant de la part des antifas du partie « Démocrate » pour qui provoqué, triché est une habitude.
    Comme il a est dit dans l’article, il existe maintenant 2 USA , étant donner que les EU sont un ensemble d’état indépendant , avec leur propre parlement, leur propre lois ; il ce pourrait que certains fassent Sécession vis a vis de cette état aux mains des affairistes qui n’ont jamais aimer Trump , surtout ceux du parti Républicain pour qui il est un empêcheur de tourner en rond.
    Comme l’ont dit plusieurs anciens président US au cour des siècles ; qu’il fallait ce méfier du complexe militaro-industriel , Trump la oublier et nous en voyons les effets maintenant.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Les tensions s’accroissent en Asie de l’Est après des opérations menées par les USA

Les tensions navales continuent de s'accroître en Asie de l'Est. Les récentes incursions américaines dans la zone maritime chinoise ont suscité l'inquiétude des experts...

Les États-Unis tentent d’empêcher l’essor technologique de la Chine

La Chambre des représentants des États-Unis a adopté un projet de loi interdisant aux scientifiques de recevoir des fonds gouvernementaux s'ils sont également impliqués...

USA. Parents de tueurs (reportage)

Depuis 1970, aux États-Unis, dans les établissements scolaires, un peu plus de 1 600 fusillades ont été perpétrées, entraînant la mort de 598 personnes...

Vladimir Poutine abandonne le dollar. En route vers un monde sans la monnaie américaine ?

Le désamour entre les USA et la Russie ne date pas d'hier. La Guerre Froide a bien sûr exacerbé des divergences idéologiques, et l'après-guerre...