Nantes. Bottière, le Breil, quartiers nord : la police s’efforce de perturber le deal de drogue

A LA UNE

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...
La police nantaise a continué ces jours-ci à tenter de perturber le trafic de drogue, en menant plusieurs opérations sur le terrain. Même si elles ne permettent pas d’arrêter le trafic – loin de là – qui reprend dès la police est partie, ces opérations rassurent les riverains et permettent des saisies de quantités (limitées) de produits stupéfiants.

Le 6 janvier vers 10h40 au 3, rue du Québec dans les quartiers nord de Nantes – un point de deal très connu, où ont déjà eu lieu des fusillades – la police s’invite dans le deal. En remontant jusqu’au 8e étage, ils arraisonnent deux individus de 41 et 20 ans, en possession de 850 € en liquide, 60 grammes d’herbe et 65 grammes de résine de cannabis [450 € à la revente au détail]

Dans un quartier plus pavillonnaire, rue du Capitaine Yves Hervouët, toujours dans les « quartiers nord », vers 14h45 les policiers interpellent dealer et acheteur après une transaction. L’acheteur venait de prendre pour 90 € de drogue, et fera l’objet d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité. Le dealer âgé de 19 ans avait 145 € sur lui – il est convoqué au tribunal correctionnel le 13 décembre prochain.

Le 7 janvier vers 19 heures, un jeune homme démonte une cache et récupère de la marchandise rue Becquerel, quartier Bottière. Fouillé par la brigade canine qui l’observait, il avait sur lui six sachets d’herbe de cannabis décorés avec Bart Simpson, soit 10 grammes [60 € à la revente] et 290 € en liquide.

Le 8 janvier vers 21h15, la police intervient pour un regroupement de jeunes gens dans un hall rue Jules Raimu, au Breil, et une forte présomption de deal de stupéfiants. Lorsque les policiers arrivent, six hommes fuient dans les étages, dont un lance un couteau dans les escaliers. Dans le hall, une arme de poing de calibre 6.35, vide de munition, est découverte dans une veste. Aucun des dix jeunes délinquants de 16 à 20 ans, arrêtés sur place par la police, ne l’a évidemment réclamée.

Par ailleurs deux opérations de sécurisation des parties communes d’immeuble, contre les deals, ont été menées rue des Sables d’Olonne à Bellevue le 5 janvier et au Clos Toreau le 7, sans donner lieu à des découvertes de produits illicites.


Louis Moulin

Photo d’illustration : DR
[cc] BREIZH-INFO.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Rennes. Le député Mustapha Laabid (LREM) définitivement condamné pour abus de confiance

Le député de la première circonscription d'Ille-et-Vilaine Mustapha Laabid (LREM) a été définitivement condamné par la Cour de cassation....

Non, Alice Coffin n’a pas été agressée : la preuve en vidéo

La conférence d’Alice Coffin à la Friche Lucien, à Rouen, mercredi soir 16 juin 2021, a été animée :...

Articles liés

Nantes. 25e fusillade de l’année : cette fois, c’est un bus…

Il fallait vraiment que Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, vienne pour que les syndicats de la SEMITAN brisent le black-out imposé par le politique...

Nantes. Johanna Rolland s’occupe de la France, pas des Dervallières

À Nantes, il y a plusieurs quartiers « chauds » où la délinquance constitue l’activité principale. En ce moment, on parle beaucoup de celui des Dervallières....

Nantes. Face aux dealers, la police municipale abandonne le terrain ?

De hauts cris s'élevaient des abords de la ligne 1 du tramway, entre la station Commerce et l'ex-ssquare Fleuriot de Langle, ce vendredi soir...

Nantes. « Faire le chouf » pour 40 euros la journée ?

Le trafic de stupéfiants continue à faire l'actualité un peu partout dans Nantes. Le 24 mars dernier à la Bottière, un quartier « sensible » de...