Nantes Cheviré. 375 kilos de cocaïne saisis dans… un conteneur de sucre

A LA UNE

Pour les trafiquants, c’est une perte qui se chiffre en millions d’euros – la cocaïne se vend en gros à 30.000 euros du kilo. Pour la douane et la police c’est probablement le début d’une enquête de longue haleine. Une société de manutention, comme l’a révélé Presse Océan, a découvert ce 3 février pas moins de 375 kilos de cocaïne dans un conteneur de sucre.

Pas d’interpellations

Cette saisie « sèche » a été réalisée sans interpellation. Par son ampleur, elle rappelle cette autre saisie de 2018 – 294 kilos de cocaïne dans deux conteneurs d’un navire en provenance d’Amérique du Sud, saisis par la police judiciaire de Nantes le 12 janvier 2018 dans le port de Saint-Nazaire ; la marchandise avait une valeur de près de 20 millions d’euros.

Au Havre, en septembre 2018, 752 kilos de cocaïne avaient été saisis dans un conteneur mi-septembre 2018, et en 2017, 3.5 T avaient été saisies dans le port du Havre. Suite à la saisie record de septembre 2018, un docker avait été mis en examen pour complicité de trafic de stupéfiants.

« Si la drogue passe, c’est qu’il y a des pattes graissées »

Le 14 octobre 2019, une autre saisie de cocaïne – 140 kilos « seulement » était allée de pair avec l’interpellation de deux dockers à Montoir, dont un était le fils d’un docker nazairien respecté, par ailleurs jugé pour blanchiment à l’époque et ancien boxer. Le mardi 17 décembre 2019, Thierry Lorcy avait été condamné dans ce dossier à quatre ans de prison  et 40.000 € d’amende pour blanchiment, avec maintien en détention.

Alors, dans nos colonnes, un ex-docker reconnaissait que « Si la drogue passe, c’est qu’il y a des pattes graissées. Transporteurs, douaniers, policiers… Et puis c’est tentant aussi. Pour se faire des sous avec le shit, faut une tonne au moins, c’est dur à planquer. Alors que 100 kilos de coke, c’est deux valises. Et si le docker fait juste l’intermédiaire, prendre et redonner, c’est tout de même 2 à 3000 € pour 10 kilos. Ou six ans de placard. C’est le salaire du risque ».

Nul doute que cette saisie à Cheviré risque de mener une fois de plus les policiers vers la partie cachée de l’activité du Port Autonome.

Louis Moulin

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« J’ai fait l’amour avec le diable ». Pourquoi des Catholiques se sont opposés au concert d’Anna Von Hausswolff à Nantes

Le 7 décembre 2021, de nombreux fidèles catholiques, beaucoup de jeunes, se sont rassemblés devant l’église Notre-Dame du Bon-Port...

Gwern-ar-Sec’h : Mohammed ha Rizk pennoù bras an trafikerezh dramm

Kondaonet eo bet c'hwec'h paotr d'ar meurzh 07 a viz kerzu gant lez-varn Roazhon evit trafikerezh drammoù. Etre Gwern-ar-Sec'h (Bro...

Articles liés