Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Faut-il interdire le voile dans l’espace public ? Avec Némésis​ – Œil pour œil

Œil pour œil est un format d’interview sous forme de débat qui tentera de vous faire comprendre les points de vue d’invité(e)s engagé(e)s par des questions tranchantes et simples qui permettent d’échanger des perspectives, leur “Œil” qui doit être défendu et argumenté pour ne pas s’attirer les contradictions qu’oppose Antonin Marin, notre “Œil” de contradiction.

Aujourd’hui Le Crayon reçoit Alice Cordier, président de l’association Némésis qui explique quels sont, selon elles, les enjeux aujourd’hui d’un féminisme identitaire, dont l’action de se vêtir d’un niqab lors du #hijabday a pour but de dénoncer un patriarcat islamique. Elle nous parle également de harcèlement de rue ou de violence conjugale. En face de lui, dans une interview-débat, Antonin lui oppose les contradictions ou les faiblesses subjectives de son propos.

Illustrations : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “Faut-il interdire le voile dans l’espace public ? Avec Némésis​ – Œil pour œil”

  1. Le Hir dit :

    Pour une fois je serais tentée de soutenir un mouvement féministe . Alice Cordier me semble un nom à retenir et Némésis me parait un mouvement raisonnable et de bon sens loin de certains mouvements tellement outranciers qui ne ne peuvent donc représenter qu’ une minorité agressive et extrême , des habituées des plateaux télé qui ne nous font pas honneur .

  2. jessax56 dit :

    la question ne devrait même pas se poser, la soutane des prêtres comme les tenues des sœurs ont été remplacées par des tenues civiles au regard de la laïcité, donc toutes tenues religieuses doivent être strictement interdites dans l’espace public.
    d’autre part, il est inadmissible que la France finance la construction de mosquée alors qu’elle n’entretient même pas ses églises qui, elles, font parties de son patrimoine.
    depuis maintenant cinquante ans nous sommes gouvernés par des lâches qui cèdent aux minorités intégristes plutôt que les renvoyer dans leur pays d’origine voir si elles seront mieux servies.

  3. kerouedan_giloppe dit :

    ce sont des jeunes femmes très raisonnables, avec une vision très cohérente de la situation des femmes en France. Elles s’attaquent à des tabous sociaux.
    Bravo pour l’action du Trocadéro et surtout continuez!

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

A La Une, Culture & Patrimoine, Société

Simone de Beauvoir : théoricienne féministe et rabatteuse

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Paris. Violences contre des militantes du collectif Némésis lors d’une manifestation gauchiste « pour la liberté d’expression »

Découvrir l'article

Société, Vidéo

Un passant aide deux femmes policiers incapables de procéder à une arrestation : quand l’idéologie nous met en danger [Vidéo]

Découvrir l'article

Sociétal

Masculinisme contre féminisme, ou la baisse de QI généralisée

Découvrir l'article

Société, Tribune libre

Des femmes affirment préférer se retrouver face à un ours plutôt qu’à un homme. Délire ou réalisme ? Le point de vue d’une non-féministe [L’Agora]

Découvrir l'article

E brezhoneg, Ensauvagement, Société

Bro-Euskadi spontet goude ur muntr eus ar grisañ

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Mélissa (Némésis) : « Passé une certaine heure, et même parfois en journée, il est impossible pour une femme de se balader seule dans le centre-ville de Nantes » [Interview]

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Interview de Yona Faedda, porte-parole du collectif Némésis poursuivie pour avoir brandi des pancartes : « libérez-nous de l’immigration » et « violeurs étrangers dehors ».

Découvrir l'article

NANTES, Politique

Nantes. En pleine conférence à l’université, Jean-Luc Mélenchon réclame publiquement le scalp des jeunes militantes de Némésis [Vidéo]

Découvrir l'article

Sociétal

Le collectif féministe Nemesis lance une campagne de financement pour créer son propre média [MAJ : vidéo]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky