Dublin (Irlande). La police charge violemment des manifestants contre la tyrannie sanitaire

A LA UNE

Armée. « Oui, de nouveau, la guerre civile couve en France et vous le savez parfaitement » : L’avertissement des militaires d’active aux autorités...

« Si nous ne pouvons pas, réglementairement, nous exprimer à visage découvert, il nous est tout aussi impossible de...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Covid-19. La situation s’améliore partout dans le monde, à l’exception de l’Asie de l’Ouest

Après avoir plafonné dans la semaine du 24 avril au 1er mai, les nombres hebdomadaires de contamination (-5%) et...

La tyrannie sanitaire en Irlande également. Alors que les autorités asphyxient depuis des mois, avec la bienveillance des trois principaux partis politiques, la population irlandaise (et cela alors que les chiffres du Covid-19 n’ont rien d’inquiétant sur l’île), une manifestation contre la tyrannie sanitaire se déroulait, samedi 27 février, à Dublin, rassemblant un bon millier d’Irlandais.

Une manifestation violemment réprimée par la police irlandaise – accusée d’être plus souple lorsqu’il s’agissait il y a quelques semaines des manifestants pro Black Lives Matter – à partir du moment où un jeune homme dans la foule a tiré des pétards (feu d’artifice) directement sur la police (feu d’artifice confectionné par un manifestant visiblement âgé autour de 10-12 ans, au milieu de la foule). Une vingtaine d’arrestations ont eu lieu.

A défaut de condamner la répression policière, les autorités ont pointé du doigt…les manifestants : «La violence contre la police est inexcusable», a twitté le vice-Premier ministre Leo Varadkar. «Le comportement de quelques personnes sur Grafton Street sape les sacrifices consentis par des millions d’Irlandais au cours des 12 derniers mois.».

Le ministre de l’Enseignement supérieur, Simon Harris, a condamné les violences et la « la pure brutalité [observée] dans les rues de Dublin aujourd’hui. Ce n’est pas une ‘protestation’. C’est une attaque contre notre effort national. Les abus dirigés contre les policiers sont écœurants et honteux. Honteux. Nos pensées vont vers les policiers et leurs familles.»

Même condamnation du côté du Sinn Féin, décidément un parti de moins en moins « rebelle ».

A noter que la presse mainstream irlandaise, comme ailleurs en Occident, se fait le porte-voix des autorités, et appuie les condamnations, en traitant systématiquement négativement tout ce qui tourne autour de la contestation vis à vis des mesures sanitaires.

De son côté Justin Barrett, président du National Party, a condamné l’individu ayant tiré le feu d’artifice sur les policiers, tout en dénonçant les provocations, et la répression policière.

L’Irlande a récemment prolongé son troisième confinement jusqu’au 5 avril. Les écoles pourront rouvrir partiellement à partir de lundi. Les bars et les restaurants sont toujours fermés, y compris dans la ruralité irlandaise où les distances sont naturellement respectées. L’économie irlandaise, qui n’a pas la capacité d’assistanat de l’économie française, pourrait s’effondrer dans les prochaines années….ouvrant une période de crise majeure. Ce que ne semblent pas craindre une large partie de la population irlandaise qui, non seulement semble soutenir les mesures tyranniques, mais en voudrait encore plus.

Photo d’illustration : DR
[cc] BREIZH-INFO.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Football. Le Stade Rennais accroche le PSG, victoire du FC Nantes, défaites de Brest et de Lorient

Le sprint final est lancé concernant la saison de Ligue 1, avec la 36ème journée jouée ce week-end. Les...

Handball. Nantes vainqueur de l’EHF European League

Le club de Nantes Atlantique Handball a décroché le premier titre européen de son histoire en remportant l’EHF European League dimanche 9...

Articles liés

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger les vétérans de l'armée contre...

Norvège. Découverte d’un ornement celtique vieux de 1 500 ans

En Norvège, une équipe de prospecteurs a récemment fait une belle découverte en sortant de terre un ornement celtique vieux d'environ 1 500 ans....

Pass sanitaire : sésame vers la liberté ou instrument liberticide ?

Les députés donnent leur feu vert pour le pass sanitaire dans les grands rassemblements. Un projet qui soulève toujours des critiques, notamment au sein...

Irlande. 40 ans après sa mort, la preuve que le Sinn Féin n’a pas respecté les dernières volontés de Bobby Sands

Bobby Sands, gréviste de la faim de l'IRA, mort des suites de cette grève de la faim le 5 mai 1981 (voir ici les...