Quelles conséquences psychologiques du port du masque chez les enfants ?

A LA UNE

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger...

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Quelles conséquences psychologiques du port du masque chez les enfants ?

Le port du masque est une mesure inefficace et inutile pour lutter contre les maladies virales respiratoires : Cependant, beaucoup de gouvernements ont imposé le port du masque à une grande partie de leur population, et plus récemment aux enfants à l’école dès 6 ans. Cette expérience inédite a des conséquences bien visibles, notamment par les psychologues.

Lise Nathanson​ répond à aux questions de Jeremy Mercier sur les conséquences psychologiques du port du masque chez les enfants.

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Lostmarc’h, le parfum breton

Les liens sponsorisées des réseaux sociaux peuvent avoir leur utilité. C'est par ce moyen que je découvre Lostmarc'h, un...

Elections en Ecosse : La majorité pour le SNP ne tient qu’à un fil

Lors des élections en Ecosse, le SNP (parti nationaliste écossais, de gauche) a remporté trois sièges clés, mais ses...

1 COMMENTAIRE

  1. une pédiatre parisienne nous disait il y a peu, qu’elle n’a jamais interné autant d’enfants qu’aujourd’hui parce qu’ils sont suicidaires à l’âge de 8 ans. Les québécois l’ont déjà relevé lors du premier confinement.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

La question de la pédocriminalité en France

Malheureusement plus que jamais au centre de l'actualité, la question de la pédocriminalité mérite que l'on s'attarde sur la réponse que nos instances judiciaires,...

Vaccin : et pourquoi pas les enfants ?

Retour à l’information, avec les dernières décisions gouvernementales autour du Covid. Entre les liaisons aériennes directes avec le Brésil suspendues pour quelques jours, le...

Tyrannie sanitaire. La liste des professions autorisées à emmener leurs enfants à l’école la semaine du 5 avril

Voici la liste des professions autorisées à emmener leurs enfants à l’école la semaine du 5 avril telle qu’elle a été transmise par la...

Covid-19. Le masque ou la vie ?

Que s'est il passé pour que nos libertés soient à ce point bafouées sans qu'aucune réaction digne de ce nom, n'ait été suivie ? Tentative...