Redadeg. Faisant fi de la terreur sanitaire, la course pour la langue bretonne confirmée du 21 au 29 mai

A LA UNE

Algues vertes. Mise en lumière d’un « très mauvais usage de l’argent public » avant les élections régionales ?

Tandis que la Cour des Comptes doit publier un rapport sur l'efficacité des mesures prises contre les algues vertes...

Scandale en forêt de Lanouée. Le conseil d’Etat autorise la construction d’éoliennes

C'est un véritable scandale validé par le conseil d'Etat, et qui concerne la forêt de Lanouée, dans le Morbihan. Le...

Bernard Rio (Un dieu sauvage) : « Le monde occidental est désenchanté et même déprimant si on ne prend pas un peu de recul...

Bernard Rio mène une double carrière d’écrivain et de journaliste. Il est l’auteur d’une soixantaine de livres, et a...

Immigration 2019. Seuls 15% des immigrés sous le coup d’une Obligation de Quitter le Territoire (OQTF) sont expulsés

C'est un scandale important révélé par la Cour des Comptes dans son rapport intitulé L’entrée, le séjour et le...

Jacques Attali : « Il n y a pas de solution à la pandémie qui ne soit globale, de même qu’il n y a...

Jacques Attali s’est beaucoup exprimé, a beaucoup écrit, au sujet notamment de la pandémie de Covid-19 à travers le...

Malgré le contexte sanitaire, les organisateurs de la Redadeg, course destinée à soutenir financièrement la langue bretonne, ont confirmé que celle-ci allait bien se dérouler du 21 au 29 mai prochains, avec toutefois quelques aménagements.

La Redadeg 2021 confirmée… avec des mesures sanitaires

C’est confirmé ! La Redadeg aura bien lieu au cours du mois de mai prochain. Après une édition 2020 annulée en raison du Covid-19, la célèbre course destinée à lever des fonds pour la promotion du breton va s’élancer de Carhaix le 21 mai, sillonnant les routes de la région sur 2020 kilomètres pour se conclure par une arrivée à Guingamp prévue le 29 mai.

Malgré la tyrannie sanitaire actuelle, les organisateurs de la Redadeg ont considéré qu’il était inconcevable d’annuler ou de différer de nouveau la course dans un contexte où la récolte de fonds est cruciale pour les défenseurs de la langue bretonne. Ils ont annoncé le 15 mars la confirmation de la tenue de la 7e édition de l’événement dont la particularité est de vendre les kilomètres parcourus à des particuliers, des associations ou des entreprises.

Cependant, sans surprise, cette Redadeg 2021 va connaître certains aménagements pour cause de protocole sanitaire. À commencer par le passage du bâton témoin, symbole de la course contenant par ailleurs un message en faveur de la langue bretonne, qui ne pourra cette fois être transmis de main en main comme à l’accoutumée, Covid-19 oblige. En guise d’alternative, il sera placé dans le camion de l’organisation accompagnant les participants sur l’ensemble du parcours à travers 340 communes des cinq départements de la Bretagne historique. Le message contenu dans le bâton témoin sera lu lors de l’arrivée à Guingamp.

Acheter des kilomètres pour soutenir le breton

Pour prendre la mesure de l’importance du rôle de la Redadeg dans le financement du réseau Diwan mais également de divers projets destinés à promouvoir la langue bretonne, il faut se rappeler qu’en 2018, la précédente édition (la course a lieu tous les deux ans) avait permis aux organisateurs de réaliser un bénéfice de 167 000 €. De cette somme, 33 000 € furent conservés pour organiser la Redadeg 2020 et 134 000 € furent redistribués aux projets de l’année et à Diwan. Des montants qui n’ont cessé de progresser depuis le première édition en 2008, où « seulement » 50 000 € avaient été reversés.

Redadeg
Le parcours de l’édition 2020 qui se déroulera en mai 2021.

Ainsi, les fonds collectés par la vente des kilomètres de la course sont ensuite attribués pour moitié aux écoles Diwan, l’autre partie étant octroyée à des structures ou des associations agissant en faveur du breton. Comme le rappelle l’organisation de la course sur son site, « Diwan et les projets en lien avec la langue bretonne ont besoin de soutien financier. C’est pourquoi nous vous demandons aujourd’hui de proposer l’achat d’un kilomètre ; À vos amis, à votre famille, à votre association culturelle ou sportive, à vos commerçants, aux collègues du cours de breton… »

Pour l’instant, près de la moitié des kilomètres disponibles ont été vendus, les autres étant toujours accessibles à l’achat. En 2018, la composition des acheteurs était la suivante :

Source : ar-redadeg.bzh

En parallèle, l’édition 2022 la Redadeg a déjà été annoncée par les organisateurs. Si le circuit définitif n’est pas encore connu, nous savons d’ores et déjà que la course s’élancera de Vitré le 20 mai 2022 pour gagner Vannes, le 28 mai 2022.

redadeg

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Le président irlandais, M. Higgins, demande la fin de l’enseignement séparé en Irlande du Nord

Le président irlandais Michael D Higgins a déclaré que l'éducation séparée en Irlande du Nord ne peut plus être...

Sciences. Une peinture « plus blanche que blanche » pour remplacer les climatiseurs ?

Avec la mise au point d'une peinture nettement plus blanche que la peinture la plus blanche actuellement disponible, des...