Fonderie de Bretagne : les salariés dénoncent la « trahison de Renault »

A LA UNE

Algues vertes. Mise en lumière d’un « très mauvais usage de l’argent public » avant les élections régionales ?

Tandis que la Cour des Comptes doit publier un rapport sur l'efficacité des mesures prises contre les algues vertes...

Scandale en forêt de Lanouée. Le conseil d’Etat autorise la construction d’éoliennes

C'est un véritable scandale validé par le conseil d'Etat, et qui concerne la forêt de Lanouée, dans le Morbihan. Le...

Bernard Rio (Un dieu sauvage) : « Le monde occidental est désenchanté et même déprimant si on ne prend pas un peu de recul...

Bernard Rio mène une double carrière d’écrivain et de journaliste. Il est l’auteur d’une soixantaine de livres, et a...

Immigration 2019. Seuls 15% des immigrés sous le coup d’une Obligation de Quitter le Territoire (OQTF) sont expulsés

C'est un scandale important révélé par la Cour des Comptes dans son rapport intitulé L’entrée, le séjour et le...

Jacques Attali : « Il n y a pas de solution à la pandémie qui ne soit globale, de même qu’il n y a...

Jacques Attali s’est beaucoup exprimé, a beaucoup écrit, au sujet notamment de la pandémie de Covid-19 à travers le...

Après la mise en vente de l’usine par le groupe Renault, l’heure est à la mobilisation à la Fonderie de Bretagne à Caudan ( Morbihan) où un rassemblement de soutien a réuni plusieurs centaines de personnes mardi matin. Les 350 salariés de l’usine dénoncent la trahison de Renault.

Parmi les soutiens venus sur place, sur fond de campagne électorale, les députés LFI Alexis Corbière ou encore Fabien Roussel. Mais aussi des élus locaux et régionaux qui ont apporté leur soutien comme Fabrice Loher, président de Lorient Agglomération, Fabrice Vély, vice-président et maire de Caudan, Jacques Le Nay, sénateur du Morbihan, Jean-Michel Jacques, député du Morbihan.

« Nous appelons à la mobilisation pour une politique sociale, pour une stratégie industrielle et réclamer la cohérence de Renault », clame la CGT.

Voir la question à l’Assemblée du député Jean-Michel Jacques sur le sujet :

Installée près de Lorient depuis 1965, la Fonderie de Bretagne fabrique des bras de suspension, des collecteurs et coudes d’échappement, ainsi que des différentiels de boîtes de vitesses. Renault avait déjà revendu la Fonderie en 1999 à Teksid-Fiat, avant de la reprendre en 2009. La direction du groupe a indiqué le 11 mars au Comité social et économique de l’usine qu’elle cherchait un repreneur.

Crédit photo : capture d’écran Youtube
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Suppression de “monsieur”, “madame”, “nom de jeune fille” : La théorie du genre imposée aux notaires

Le site Fdesouche s'est procuré un document révélant la suppression de « Monsieur », « Madame », « Nom...

Islamisme en Belgique. Molenbeek, génération radicale ?

Devenu mondialement célèbre comme un berceau du djihadisme européen, Molenbeek est la deuxième commune la plus pauvre de Belgique,...