Pont-Scorff (56). Les fondeurs de Caudan portent plainte contre Renault et brûlent leur carte d’électeur

Les délégués syndicaux ont rencontré mercredi la direction du site des Fonderies de Bretagne de Caudan, à la chambre de commerce de Lorient, pour négocier un accord de fin du conflit, entamé le 27 avril. Ces derniers ont rejeté mercredi les propositions de Renault pour « mettre fin au conflit » contre la vente de l’usine de Caudan (Morbihan), entamé il y a plus de sept semaines, jugeant les propositions inacceptables (uniquement sur le court terme, c’est à dire 2021, aucune garantie pour la suite).

Puis jeudi 17 juin, à la gendarmerie de Pont-Scorff (56), les salariés grévistes de la Fonderie de Bretagne sont venus déposer plainte contre Renault pour « harcèlement moral ». Symboliquement, ils ont ensuite brûlé leur carte d’électeur, pour dénoncer « l’impuissance des politiques ».

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !