Pont-Scorff (56). Les fondeurs de Caudan portent plainte contre Renault et brûlent leur carte d’électeur

A LA UNE

Les délégués syndicaux ont rencontré mercredi la direction du site des Fonderies de Bretagne de Caudan, à la chambre de commerce de Lorient, pour négocier un accord de fin du conflit, entamé le 27 avril. Ces derniers ont rejeté mercredi les propositions de Renault pour « mettre fin au conflit » contre la vente de l’usine de Caudan (Morbihan), entamé il y a plus de sept semaines, jugeant les propositions inacceptables (uniquement sur le court terme, c’est à dire 2021, aucune garantie pour la suite).

Puis jeudi 17 juin, à la gendarmerie de Pont-Scorff (56), les salariés grévistes de la Fonderie de Bretagne sont venus déposer plainte contre Renault pour « harcèlement moral ». Symboliquement, ils ont ensuite brûlé leur carte d’électeur, pour dénoncer « l’impuissance des politiques ».

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Lorient. Un migrant tunisien s’échappe alors qu’il devait être expulsé…il ne sera pas expulsé !

Une nouvelle histoire qui témoigne de la capitulation de la République française sur la question de l'immigration - et...

Présidentielle 2022. Emmanuel Macron donné en tête devant Marine Le Pen et Valérie Pécresse

Dans un peu moins de 3 mois, si le gouvernement actuel ne fausse pas les règles du jeu, la...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés