Éric Zemmour victime d’une campagne de caniveau ?

A LA UNE

Ça n’a pas traîné. Alors que l’idée d’une candidature d’Éric Zemmour à la présidentielle de 2022 est évoquée ici et là dans les médias, une certaine Gaëlle Lenfant, élue socialiste à Aix-En Provence, accuse sur son compte Facebook le journaliste d’avoir tenté de… l’embrasser il y a une quinzaine d’années. Début d’une campagne de caniveau ?

Selon les dires de Madame Lenfant, ce serait donc la vue d’une banderole de soutien à la candidature d’Éric Zemmour à l’Élysée qui aurait ravivé sa mémoire jusque là semble-t-il défaillante. Les faits se seraient passés entre 2004 et 2006 – elle n’est pas très sûre de l’année – lors de l’Université d’été du PS à La Rochelle. Soit 17 ans après les faits évoqués.

Baiser volé ?

Madame Lenfant raconte qu’elle a tout d’abord partagé un repas avec Éric Zemmour en compagnie d’autres responsables socialistes. « Nous avions dîné à 5 dans un petit resto, près du port. Il y avait là Mélenchon, Bartolone, un militant PS des BDR, moi, et… ce journaliste du Figaro dont je n’avais jamais entendu parler, Eric Zemmour. La soirée se passe bien, il ne se passe RIEN, rien d’autres que des conversations polies avec Zemmour ». La militante socialiste poursuit : « Le lendemain matin, je participe à un atelier animé par Jean-Luc Mélenchon (qui était alors au PS et avait fondé le courant auquel je participais). Je m’assois, et environ une demi heure plus tard, Zemmour arrive. S’assoit sur la chaise devant moi. Me reconnait, me dit bonjour et me demande ce qu’il a raté. Je lui résume l’intervention. L’atelier se termine, je me lève, il se lève aussi. M’attrape par le cou. Me dit « cette robe te va très bien tu sais ? ». Et m’embrasse. De force. Je me suis trouvée tellement sidérée que je n’ai rien pu faire d’autre que le repousser et m’enfuir en courant. Trembler. Pleurer. Me demander ce que j’avais bien pu faire ».

Un traumatisme irréparable ?

Si l’on en croit Gaëlle Lenfant, l’affaire lui aurait causé un traumatisme irréparable : « Il s’est servi. C’était il y a des années, mais le dégoût ne s’en va pas. Et maintenant je dois subir sa campagne éhontée dans ma ville ? Dites, rassurez-moi, l’affiche de ce #porc ne va pas rester là ? Pas comme mon dégoût, rassurez moi... », avant d’ajouter « cet instant de ma vie dégoûtant, qui, chaque fois que j’y repense (et j’y repense…) me rend nauséeuse, de colère et de honte, parce que même en raisonnant, je ne peux me dépouiller de cette honte ancestrale » (Télé7jours, 27avril 2021). Pas moins.

Sans entrer dans le fond de l’affaire, certains s’étonneront qu’une personne manifestement si traumatisée, dont « le dégoût ne s’en va pas » et qui ne peut se « dépouiller de cette honte ancestrale », attende plus de quinze ans avant de se manifester. Depuis 2017, suite à l’affaire Weinstein, ce type d’affaires sort en effet rapidement dans la presse et les réseaux sociaux. Et Éric Zemmour est, c’est le moins que l’on puisse dire, un journaliste médiatique archi connu qu’on peut voir tous les soirs à la télé. Certains regretteront que cette sortie de l’élue socialiste aixoise  décrédibilise la parole des femmes qui ont réellement été victimes d’agressions.

Une basse manœuvre politique ?

Sans surprise, le texte de Madame Lenfant a été repris avec une remarquable célérité par des  médias de gauche. Que cela sorte alors que des affiches apparaissent pour réclamer la candidature d’Éric Zemmour à la présidentielle de 2022 n’est sans doute pas un hasard. On est ici dans le registre de la basse manoeuvre politicienne : faire en sorte que la potentielle candidature  du journaliste ne puisse aboutir. Manque de chance, si l’on en croit les réactions sur les réseaux sociaux, la ficelle semble un peu grosse…

Cette affaire soulève toutefois une question : comme en 2017 avec l’affaire Fillon, l’élection présidentielle à venir sera-t-elle polluée par des « affaires » de ce genre ? Ce dont on peut être sûr, au vu de cette affaire, c’est que, si Éric Zemmour se décide à entrer dans l’arène, il sera la cible d’une multitude d’attaques – niveau caniveau – car, à défaut de le combattre sur le plan des idées – sur ce terrain-là l’homme est un redoutable bretteur – on tentera de le déstabiliser par des affaires de cornecul. Et l’avertissement vaut aussi pour les autres figures de droite qui seraient tentées par l’aventure. On sait que le chemin de l’Élysée est un rude parcours du combattant. Pour y parvenir, mieux vaut avoir le cuir bien solide…

 PLG

Crédit photo : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Cyclisme. Le britannique Leo Hayter remporte la deuxième étape du Tour de Bretagne entre Corlay et Rosporden

Seconde étape du Tour de Bretagne ce mardi, et quelle étape ! Une deuxième étape remportée par le britannique...

Jugée pour avoir abandonné ses 68 animaux dans une ferme près de Carhaix

L'association Stéphane LAMART « Pour la défense des droits des animaux » a porté plainte contre une femme qui...

6 Commentaires

  1.  » cette robe te va très bien tu sais ? ». Et m’embrasse. De force. Je me suis trouvée tellement sidérée que je n’ai rien pu faire d’autre que le repousser et m’enfuir en courant. Trembler. Pleurer. Me demander ce que j’avais bien pu faire ».

    J’ai bien failli me décrocher la machoire…

    • Ha ha ha !! Moi aussi et de rire !! Pathétique, grotesque, minable …
      Il faut absolument que cette dame Lenfant se reconvertisse dans l’écriture de roman à l’eau de rose ! elle est très douée !

  2. Cela rappelle l’affaire Kavanaugh aux USA, ce juge nommé à la Cour suprême par Trump, où soudainement une femme s’était rappelée qu’il l’avait violée quand il était lycéen ou étudiant, sans se souvenir de où, quand, comment, avec des témoins qui n’étaient pas là…

  3. Ah oui, nous avons vu ça …. c’est horrible ! Et nous avons lu ailleurs (nous ne savons plus où exactement) que le même Zemmour prostituerait sa femme, et peut-être aussi son chien, dans un club libertin à Paris ! Il faut arrêter cet obsédé immédiatement – avant, en tout cas, qu’il ne se déclare candidat à la Présidence, sinon, rien ne nous dit que nous le trouverons pas demain en train de se masturber à la sortie des écoles, sans masque ! (il en est capable !)

  4. Depuis quelques années nous assistons a des attaques de bas étages en vue de discrédité une personnalité politique, capable, digne d’être chef de l’état français ; ce fut Strauss kahn qui gênait autant les américains de par sa fonctionne comme patron du FMI et certaines personnes en France , pour cela ils ce sont servis de sont penchant pour les femmes , puis nous avons eu l’affaire Fillon qui tombait la aussi a point avec des « emplois fictifs » (quel politique n’a pas fait le coup des emplois fictifs? ), maintenant Zemmour . Qui sera la prochaine personne a subir les fonds de poubelles ?
    Marine Le Pen , non elle est plus utile pour les débat , cela permet d’avoir un faire valoir ; d’autres qui n’auront pas l’adoubement des partie de gauches ?
    Pour le moment c’est un suspense digne des meilleurs livres policiers.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés