« Homos ou hétéros, on porte tous le même maillot ». Le nouveau clip de propagande de la Ligue de Football Professionnel

A LA UNE

Après les clips gouvernementaux ou d’associations subventionnées contre le harcèlement de rue mettant en scène uniquement d’horribles harceleurs blancs, voici que la Ligue de Football Professionnel sort un clip contre l’homophobie intitulé « Homos ou Hétéros, on a tous le même maillot ».

En matière de propagande, les sommets sont atteints : et le court métrage d’y montrer deux amis manifestement homosexuels si l’on en croit leur réaction, dans un bar un soir de multiplex de football. A côté d’eux, d’un côté, d’horribles homophobes, tous blancs, vociférant à chaque action contre leur équipe en prononçant des noms d’oiseaux qui étaient, jusqu’à cette saison encore, courants dans un stade de football. De l’autre, des groupes « issus de la diversité » comme aiment à les nommer les apôtres du politiquement correct, qui regarde ce « déferlement de haine homophobe » de façon consternée, méprisante.

Puis le jeune homosexuel de casser son verre d’énervement. Et les millionnaires qui jouent au football en Ligue 1 de prendre la parole, pour dénoncer l’homophobie et faire la morale à l’horrible prolétaire homophobe qui ne peut même pas se payer un billet au stade et qui est contraint de regarder le match de son équipe favorite dans un bar.

Tout y est dans ce clip, la boucle est bouclée. Un chef d’oeuvre de propagande télévisuelle, qui sera diffusé les 15 et 16 mai 2021 comme indique le communiqué de la LFP :

La 37ème journée de Ligue 1 Uber Eats et la 38ème journée de Ligue 2 BKT, qui se joueront les 15 et 16 mai 2021, seront l’occasion de sensibiliser de nouveau le grand public à la lutte contre l’homophobie.

Sur une idée originale des associations partenaires de la LFP, Foot Ensemble et les PanamBoyz&Girlz United, réalisé bénévolement par Fabien Onteniente, le court-métrage « Un Samedi sur la terre » vise à sensibiliser et à entraîner une prise de conscience du plus grand nombre en suscitant de l’empathie envers un jeune passionné de football et en mobilisant, pour la première fois en France, des joueurs professionnels en activité pour porter ce message.

Le court-métrage illustre une scène souvent considérée comme banale mais insistant sur ses enjeux et conséquences, soulignés par le slogan final : « Les mots ont un sens, ne l’oublions jamais ! Mettons l’homophobie hors-jeu. ». Le message « Homos ou hétéros, on porte tous le même maillot ! » est ensuite repris par 32 joueurs professionnels, mobilisés pour ce combat et prêtant leur voix et leur visage pour essayer d’atteindre un maximum de personnes.

Le court-métrage sera diffusé sur les plateformes digitales de la Ligue et des clubs.

Pour la Ligue de Football Professionnel, plus que « homos ou hétéros, on porte tous le même maillot », il semblerait que le slogan « Le mensonge, c’est la vérité » soit plus adapté…

En 2009, une époque déjà si lointaine, les supporteurs (ci-dessous, ceux de Lens) avaient encore le droit – sans risquer amendes, procès, ou prison – de dire ce qu’ils pensaient de la Ligue de football :

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Météo. Attention gros coup de vent en Bretagne dès mercredi

L'automne s'installe. Les Miz Du arrivent. Et au préalable, les coups de tabac sur la Bretagne aussi. Une grosse...

Langue bretonne. Le réseau Diwan mobilisé de Quimper à Nantes pour le versement du forfait scolaire

Le réseau Diwan avait appelé à la mobilisation le weekend dernier afin de garantir le versement du forfait scolaire...

1 COMMENTAIRE

  1. Heureusement que chez nous le foot est passé aux oubliettes depuis bien longtemps !!! On ressort quand même les grands matches des années passées, jusqu’à la fin des années 80 !!! le foot actuel nous fait gerber ………..

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés