« Homos ou hétéros, on porte tous le même maillot ». Le nouveau clip de propagande de la Ligue de Football Professionnel

A LA UNE

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Après les clips gouvernementaux ou d’associations subventionnées contre le harcèlement de rue mettant en scène uniquement d’horribles harceleurs blancs, voici que la Ligue de Football Professionnel sort un clip contre l’homophobie intitulé « Homos ou Hétéros, on a tous le même maillot ».

En matière de propagande, les sommets sont atteints : et le court métrage d’y montrer deux amis manifestement homosexuels si l’on en croit leur réaction, dans un bar un soir de multiplex de football. A côté d’eux, d’un côté, d’horribles homophobes, tous blancs, vociférant à chaque action contre leur équipe en prononçant des noms d’oiseaux qui étaient, jusqu’à cette saison encore, courants dans un stade de football. De l’autre, des groupes « issus de la diversité » comme aiment à les nommer les apôtres du politiquement correct, qui regarde ce « déferlement de haine homophobe » de façon consternée, méprisante.

Puis le jeune homosexuel de casser son verre d’énervement. Et les millionnaires qui jouent au football en Ligue 1 de prendre la parole, pour dénoncer l’homophobie et faire la morale à l’horrible prolétaire homophobe qui ne peut même pas se payer un billet au stade et qui est contraint de regarder le match de son équipe favorite dans un bar.

Tout y est dans ce clip, la boucle est bouclée. Un chef d’oeuvre de propagande télévisuelle, qui sera diffusé les 15 et 16 mai 2021 comme indique le communiqué de la LFP :

La 37ème journée de Ligue 1 Uber Eats et la 38ème journée de Ligue 2 BKT, qui se joueront les 15 et 16 mai 2021, seront l’occasion de sensibiliser de nouveau le grand public à la lutte contre l’homophobie.

Sur une idée originale des associations partenaires de la LFP, Foot Ensemble et les PanamBoyz&Girlz United, réalisé bénévolement par Fabien Onteniente, le court-métrage « Un Samedi sur la terre » vise à sensibiliser et à entraîner une prise de conscience du plus grand nombre en suscitant de l’empathie envers un jeune passionné de football et en mobilisant, pour la première fois en France, des joueurs professionnels en activité pour porter ce message.

Le court-métrage illustre une scène souvent considérée comme banale mais insistant sur ses enjeux et conséquences, soulignés par le slogan final : « Les mots ont un sens, ne l’oublions jamais ! Mettons l’homophobie hors-jeu. ». Le message « Homos ou hétéros, on porte tous le même maillot ! » est ensuite repris par 32 joueurs professionnels, mobilisés pour ce combat et prêtant leur voix et leur visage pour essayer d’atteindre un maximum de personnes.

Le court-métrage sera diffusé sur les plateformes digitales de la Ligue et des clubs.

Pour la Ligue de Football Professionnel, plus que « homos ou hétéros, on porte tous le même maillot », il semblerait que le slogan « Le mensonge, c’est la vérité » soit plus adapté…

En 2009, une époque déjà si lointaine, les supporteurs (ci-dessous, ceux de Lens) avaient encore le droit – sans risquer amendes, procès, ou prison – de dire ce qu’ils pensaient de la Ligue de football :

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Tyrannie sanitaire. Le couvre feu sera levé dimanche 20 juin, le masque plus obligatoire en extérieur

Le Premier ministre Jean Castex a décidé de donner quelques bonbons à la population oppressée depuis plus d'un an...

Projet éolien et pollution en baie de Saint-Brieuc : la colère

La nappe d'huile rejetée accidentellement lundi sur le chantier du parc éolien et qui s'étendait sur plusieurs kilomètres au...

1 COMMENTAIRE

  1. Heureusement que chez nous le foot est passé aux oubliettes depuis bien longtemps !!! On ressort quand même les grands matches des années passées, jusqu’à la fin des années 80 !!! le foot actuel nous fait gerber ………..

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Vidéo. Euro 2021 : Un militant Greenpeace débarque sur la pelouse de France-Allemagne en ULM

Il a fait son apparition en ULM dans le ciel de l'Allianz Arena de Munich (Allemagne) avec l'inscription "Kick out Oil" ("dehors le pétrole",...

Euro 2021. Les résumés d’Allemagne-France et de Hongrie-Portugal

On jouait les derniers matchs de la première journée, ce 15 juin. Voici les résumés d'Allemagne-France et de Hongrie-Portugal L'équipe de France l'a emporté face...

#BoycottEquipedeFrance . Le hashtag contre la soumission n°1 des tendances sur Twitter ce mardi 15 juin

Pour des gens qui prétendent unir le peuple par le sport, c'est raté. Alors que les joueurs de l'équipe de France ont annoncé qu'ils...

Euro 2021. Les résumés d’Ecosse-République Tchèque, Pologne-Slovaquie et Espagne-Suède

Voici les résumés d'Ecosse-République Tchèque, Pologne-Slovaquie et Espagne-Suède, dans le cadre d'un euro 2021 pour le moment bien tristounet, en raison des matchs éparpillés...