Insolite. Aux États-unis, un poisson abyssal s’échoue sur une plage de Californie

A LA UNE

Un poisson-football, vivant habituellement dans les abysses à plus de 5 000 mètres de profondeur dans l’océan Pacifique, a été retrouvé dans un état quasi-intact sur une plage de Californie.

Découvert sur une plage californienne

Un extrait de film d’horreur sur le littoral de Californie ? La plage de Newport Beach n’est pas habituée à voir des créatures aux allures monstrueuses venir s’échouer sur son sable. Mais il y a eu une exception ces derniers jours… Comme l’a rapporté la chaîne de télévision américaine CBS News le 12 mai, un poisson-football faisant partie des quelques 300 espèces de baudroie recensées à travers les océans de la planète a été retrouvé sur une plage du parc national de Crystal Cove. C’est un habitué des lieux (et par ailleurs pêcheur expérimenté), un certain Ben Estes, qui a fait l’intrigante rencontre balnéaire.

Ce poisson de couleur noire, à la gueule grande ouverte remplie de dents noires aiguisées et son appendice terminé par une série de tentacules, s’il n’est pas vraiment une espèce rare, a surtout surpris par le bon état dans lequel il a été repéré. Appartenant à la famille des Himantolophidae, cette baudroie globuleuse des grands fonds nage habituellement dans les eaux tropicales et subtropicales des océans Atlantique, Indien et Pacifique… à plus de 5 000 mètres de profondeur.

poisson
Source : Facebook Crystal Cove State Park

Comment expliquer l’état quasi-intact du poisson ?

Cette découverte a ensuite fait le bonheur des chercheurs californiens après que les responsables du service des parcs de l’État de Californie se soient rapprochés du musée d’histoire naturelle du comté de Los Angeles. Si le musée détient déjà trois poissons-football, aucun n’est en si bon état. Au point de voir certains scientifiques locaux s’interroger sur l’étonnant état de préservation quasi-intact de ce poisson abyssal.

À cette question, un scientifique du département californien du poisson et du gibier cité par le quotidien britannique The Guardian a avoué qu’il n’existait pas réellement de réponse.

Particularité du poisson-football, sa bouche est capable d’attaquer et d’avaler des proies de la taille de son propre corps. De plus, le poisson-football mâle ne niche pas et ne ramasse pas non plus de la nourriture et se contente de s’accrocher fortement à la femelle. Qui a la charge de ramasser de la nourriture afin d’élever et de nourrir plusieurs mâles à la fois. Aussi, seules les femelles possèdent des extrémités bioluminescentes pour attirer leurs proies.

Crédit photo : Facebook Crystal Cove State Park (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Météo. Attention gros coup de vent en Bretagne dès mercredi

L'automne s'installe. Les Miz Du arrivent. Et au préalable, les coups de tabac sur la Bretagne aussi. Une grosse...

Langue bretonne. Le réseau Diwan mobilisé de Quimper à Nantes pour le versement du forfait scolaire

Le réseau Diwan avait appelé à la mobilisation le weekend dernier afin de garantir le versement du forfait scolaire...

Articles liés