Etrangers en situation irrégulière. Des soins évalués à plus d’un milliard et demi d’euros par an

A LA UNE

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

C’est un pavé dans la mare que vient de jeter au parlement une députée de l’opposition.

Dans un rapport rendu public le 26 mai, la députée Véronique Louwagie (LR) évalue à plus d’1,5 milliard d’euros par an le coût des soins dispensés aux étrangers en situation irrégulière. Ses investigations menées dans le cadre de la commission des finances de l’assemblée nationale permettent d’identifier les dispositifs, au nombre de 11, auxquels les clandestins peuvent recourir pour se faire soigner gratuitement en France.

L’Aide Médicale d’Etat, l’arbre qui cache la forêt

Le débat sur les soins médicaux dispensés gratuitement aux étrangers en situation irrégulière est souvent centré sur l’Aide Médicale d’Etat. Il est vrai que tant l’augmentation vertigineuse du nombre de ses bénéficiaires que son coût ont de quoi choquer :

-le nombre de bénéficiaires de l’AME de droit commun est passé de 180 000 en 2003 à 368 890 en 2020. Selon les chiffres communiqués à la commission des finances, 380 000 personnes ont bénéficié de l’AME dans ses différentes formes en 2020 ;

-le coût de l’AME a été estimé en 2019 à 1,083 milliards d’euros. 

La députée reprend à son compte un constat qui a été maintes fois fait : le panier des soins pris en charge intégralement en France est beaucoup plus large que dans les autres pays européens.

11 dispositifs permettant la prise en charge des soins médicaux dispensés aux clandestins

Le rapport recense 10 autres dispositifs que l’AME sur lesquels reposent les soins médicaux dispensés aux étrangers en situation irrégulière. La rapporteure spéciale souligne que le coût de certains d’entre eux n’a pas pu être évalué précisément : l’admission au séjour pour soins, les soins en détention, les équipes mobiles « psychiatrie précarité », les Samu sociaux et la dépense fiscale soutenant les soins en faveur des étrangers en situation irrégulière. 

Toutefois, le coût de 6 de ces 11 dispositifs est évalué pour l’année 2019 à la bagatelle de 1,5 milliard d’euros. La députée indique que cette dépense est supérieure au budget annuel du troisième ensemble hospitalier de France, l’assistance publique des hôpitaux de Marseille, composé de 4 hôpitaux et de 14 000 salariés. Les investigations menées par Véronique Louwagie l’amènent à conclure que « l’importance de la couverture sanitaire existante en France en faveur des étrangers en situation irrégulière constitue une exception en Europe ».

Des perspectives préoccupantes

A défaut de mesures drastiques que le gouvernement semble bien incapable de prendre, le coût des soins prodigués aux étrangers en situation irrégulière et pris en charge intégralement par la solidarité nationale risque fort de continuer sa hausse continue. La rapport souligne notamment qu’un important rebond des demandes d’asile est attendu cette année. Alors qu’une demande d’asile sur quatre est acceptée par l’OFRA, les déboutés restent très majoritairement en France et peuvent bénéficier des nombreux dispositifs accessibles aux étrangers en situation irrégulière. 

Véronique Louwagie pointe deux facteurs susceptibles d’accroître sensiblement le coût pour la collectivité des soins dispensés aux étrangers en situation irrégulière :

-l’absence de maitrise des flux d’immigration clandestine, dont l’un des signes tangibles est l’augmentation de 1 000 bénéficiaires par mois de l’AME ;

– l’accroissement du taux de recours à l’AME, seul 51% des personnes éligibles à l’AME y ayant actuellement recours, d’après une évaluation faite par l’IRDES.

Des propositions de réforme balayées d’un revers de main par Olivier Véran

En conclusion de son rapport, la députée formule 6 propositions, dont la réforme de l’AME et son recentrage sur les soins urgents, la restriction de l’admission au séjour pour soins et la suppression du bénéfice de la protection universelle maladie accordée aux demandeurs d’asile provenant de pays d’origine sûrs. 

Interpellé au parlement sur les conclusions du rapport de la députée, le ministre de la santé, Olivier Véran, a balayé d’un revers de main les propositions de réforme avec un argument massue : « de toute façon quelqu’un qui a besoin de soins, il va être soigné », même s’il concède que le panier de soins « peut être discuté ». Il conclue son intervention en affirmant que « la très très large majorité de ces dépenses sont des dépenses nécessaires, incompressibles en l’état actuel de notre pays ».

Interrogée au sujet de son livre sur l’Aide Médicale d’Etat paru en 2019, une responsable de la facturation des soins dans un hôpital public faisait un constat simple qui se passe de tout commentaire : « On sait qu’en France, c’est facile, c’est gratuit ».

Paul Tormenen

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

La loi ouvrant le droit à la PMA publiée aujourd’hui au Journal Officiel

A croire que cette loi était une d'urgence vitale pour la société bretonne et française : la loi bioéthique...

Emmanuel Macron sur Tiktok : «C’est désastreux» dénonce Nicolas Vidal

Le 2 août, Emmanuel Macron s’est exprimé sur TikTok et Instagram, invitant les français à l’interroger sur la vaccination. Depuis...

7 Commentaires

  1. 1 milliard et demi pour les soins des irreguliers et autres sans papiers , versement d’une aide financiére aux sans papiers d’un montant de 6.80€ par jour parfois majoré de 7.80€, Aide pour une femme enceinte sans papiers, RSA pour les sans-papiers (les réfugiés et les immigrés européens), Aides CAF pour les sans-papiers, Aide juridictionnelle pour sans-papiers, Droit au logement pour sans-papiers, bah et après ils trouvent encore le moyen de se plaindre et de voler , tuer et violer des Français mais pourquoi ne le feraient ils pas vu qu’ils seront soutenu par tout un tas de cintrés et qu’en plus ils se feront passés pour des petits malheureux que le colonialisme aurait soit disant engendré , pourquoi sont ils aussi nombreux à venir en France et surtout pourquoi avons nous autant de déchets la réponse est bien simple arrivés en France ils ont le droit à tout , ils ne sont pas obligés de travailler et ils ont plus de droit que le citoyens Français lambdas , meme les mineurs accueillis dans des familles touchent 150€ d’argent de poche par mois oh eh nos enfants eux ne touchent pas 150€ d’argent de poche de l’état . Et ceux qui ont des papiers perçoivent toutes les aides possibles et imaginables , on leurs versent des aides pour partir en vacances aux pays . Si ça continue il faudras qu’on s’excuse d’habiter en France , ce délire doit cesser par tous les moyens . Aujourd’hui si tu t’appelle pas mohamed obtenir des aides et devenu quasi impossible et je parle en connaissance de cause .

  2. Sans compter que beaucoup touche cela dans plusieurs pays d’Europe et même en Amérique du nord !
    Les Roms entre autres ont des enfants nés dans plusieurs pays (Droit du sol) et cumulent à chaque fois toutes les aides à passage partout !

  3. Les irréguliers et autres sans papiers peuvent dirent merci a toutes ces associations de gauches qui préfèrent l’étranger aux nationaux .
    Dés qu’un groupement de nationaux ce lève pour dire que cela suffit , il ce retrouve a la vitesse grand V devant la justice avec des associations qui ont porter plainte qui jubile de joie en poussant des cries de hyènes autour de la dépouille .
    Les élections quel quel soit sont l’occasion pour les nationaux de changer la donne , hélas ils préfèrent faire l’otarie sur les plages en mangeant des glaces a l’eau.
    Ceux / celles qui votent pour que cela change n’ont plus qu’a regarder le désastre arrivé sans pouvoir vraiment faire quoi que ce soit pour l’arrêter .
    Nos anciens ce sont battues sur touts les champs de bataille pour rejeter les envahisseurs , mais depuis 1981 l’idéologie rouge a rebattue les cartes , a signaler que du temps de Mr Georges Marchais le PCF était contre l’immigration du fait que cela privait le travailleur français de sont travaille , les temps on bien changer puisque ce même parti crache sur le travailleur français en soutenant l’immigration massive.
    Faudra t il un nouveau 1789 ?

    • pour un 1789 il faudrait que les gaulois comprennent ce qui se passe et là on est loin du compte suffit de regarder les élections on comprend qu’ils continuent a voter comme des cons

  4. bof, c’est grand c’est généreux la france disait un président de la 5è république
    et puis en ce moment la valse des milliard est infinie
    enfin, chacun de nous paye (non remboursé) au moins 1 euro par visite chez le médecin, 1/2 euro par boite de médicament etc.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

La loi ouvrant le droit à la PMA publiée aujourd’hui au Journal Officiel

A croire que cette loi était une d'urgence vitale pour la société bretonne et française : la loi bioéthique ouvrant le droit à la...

Emmanuel Macron sur Tiktok : «C’est désastreux» dénonce Nicolas Vidal

Le 2 août, Emmanuel Macron s’est exprimé sur TikTok et Instagram, invitant les français à l’interroger sur la vaccination. Depuis le fort de Brégançon, le...

La Baule. Les Sablons, la crêperie repère des Baulois

Située 200 mètres à gauche du débouché de l'avenue de Gaulle, face mer, la crêperie les Sablons est connue de nombreux Baulois. Une petite...

Nantes. Les fusillades reprennent de plus belle, un blessé grave au CHU

La nuit du 1er au 2 août a été marquée par trois règlements de comptes entre gangs de la drogue nantais, au cours desquels...