La femme est-elle l’avenir de la droite ?

A LA UNE

On observe depuis maintenant plusieurs années une émergence exponentielle de figures médiatiques féminines à droite aux profils très variés. De l’autre côté, on assiste à un désintéressement croissant de la gent masculine pour l’engagement politicien. Comment expliquer ce phénomène ? Doit-on le déplorer ou s’en réjouir ? Et surtout, comment réagir ?

Thaïs d’Escufon vous présente ici mon analyse. Si la vidéo vous a plu, n’hésitez pas à la liker, la partager, me donner votre avis en commentaires et vous abonner ! Merci pour votre soutien.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

DUELS. Nikita Khrouchtchev vs Mao Zedong

Dans cet épisode de DUELS historiques, l'Echiquier mondial se penche sur deux figures emblématiques du communisme. Leur antagonisme idéologique...

Covid-19, l’épidémie qui nous mène au totalitarisme

En été 2020, ce sera derrière nous", qu'ils disaient... Un an et demi plus tard, la dictature sanitaire est installée...

6 Commentaires

  1. ET je compléterais en écrivant : OU sont les hommes BLANCS…
    Avez-vous remarqué dans les publicités, que l’on voit de plus en plus des couples mixtes et souvent avec l’homme blanc absent ?
    Ce « nul » et de « méchant » homme blanc qui doit disparaître..
    D’ailleurs, les films « Mais qu’est ce qu’on a fait au bon dieu » est une belle illustration de ce phénomène.
    L’homme « français de souche et blanc », n’intéresse plus les filles et petites françaises de ce couple formé par Christian Clavier et Chantal Lauby.

  2. Les hommes perdent leur virilité c’est pour cette raison qu’il y a de plus en plus d’homos !
    Les femmes recherchent la virilité et c’est parce qu’elles deviennent viriles qu’elles se retrouvent entre elles.
    Pauvre France, comment ceux qui se disent hommes peuvent-ils encore marcher tête haute dans la rue ???

  3. C’est aussi que l’Homme blanc est diabolisé par les propagandes médiatiques ainsi que les associations.
    Le mâle c’est le mal (ou inversement).
    Et pour enfoncer le clou, tout homme public est pourchassé par les « féministes intégristes » et une meute de journalistes avides de papiers pour lui trouver une accusation d’agression sexuelle. Alors, autant rester chez soi.

  4. certaines femmes : celles qui ont des idées et ne les édulcorent pas , jeanne d’arc, Giorgia Meloni, présidente de Fratelli d’Italia ( priorité aux principes non négociables) oui, celles là sont l’avenir

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés