Pass sanitaire. Le chant du cygne pour les discothèques cet été ?

A LA UNE

Après la réouverture des discothèques le 9 juillet, les jeunes Français vont-ils se ruer vers les boîtes de nuit cet été ? Une enquête d’opinion tend à montrer que non. Entre masques et pass sanitaire obligatoire, ces établissements pourraient bien connaître une saison estivale difficile.

Les boîtes de nuit délaissées cet été ?

Parmi les principales victimes de la crise sanitaire du Covid-19, les discothèques françaises figurent en bonne place. Après des mois de fermeture contrainte, les boîtes de nuit ont pu de nouveau ouvrir leurs portes depuis le 9 juillet dernier. Toutefois, un certain nombre d’entre elles a préféré rester fermé, quand d’autres établissements ont dû se résigner à déposer le bilan…

Une ambiance morose qu’une nouvelle enquête d’opinion vient conforter. En effet, le groupe média Marmeladz s’est intéressé au point de vue des jeunes générations à travers un sondage réalisé auprès de plus de 40 000 utilisateurs du réseau Instagram. Parmi eux, plus de 80 % avaient entre 18 et 34 ans.

De cette enquête, il ressort que les intéressés pourraient bien se passer de boîtes de nuit durant cet été 2021 puisque plus de deux tiers des sondés ont indiqué qu’ils ne fréquenteraient pas les discothèques au cours de la saison estivale.

Un pass sanitaire peu plébiscité par la jeunesse

Autre résultat révélateur de ce sondage, 57 % des interrogés estiment que la réouverture des boîtes de nuit n’est pas une bonne idée.
Si certains gérants d’établissement pensaient éventuellement capitaliser sur les besoins de retrouver une vie sociale et affective plus dense pour les jeunes générations, plus de la moitié du panel rétorque avoir peur d’embrasser quelqu’un en raison du coronavirus. Et se passera donc des possibles rencontres estivales en discothèque.
Sur la question du port du masque, actuellement recommandé en boîte de nuit, 64 % des interrogés le juge défavorablement. Quant au fait de se déhancher masqué sur la piste, seuls 13 % d’entre eux déclarent envisager de le faire. Autant dire que si le port du masque devenait obligatoire dans les établissements de nuit, la désaffection des jeunes Français pour ces lieux cet été irait grandissante.
Enfin, le très contesté pass sanitaire, objet d’importantes manifestations le 17 juillet partout en France, ne remporte pas davantage d’adhésion auprès des sondés. Ils sont en effet 62 % à déclarer être défavorables à son extension tandis que chez les 18-29 ans, 31 % ont reçu leurs deux doses de vaccin au 20 juillet. Le reste de l’été s’annonce chaud, même sans dancefloors…

Discothèques
Données en France au 15 juillet 2021. Source : solidarites-sante.gouv.fr

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Economie. Une société à la chinoise après l’effondrement ?

Notre économie est en phase terminale... et le gouvernement s'apprête à débrancher le patient ! Affirmant que le pass-sanitaire...

Pass-sanitaire : Macron souffle le chaud et le froid

Au programme ce soir, les médias et le gouvernement marchent main dans la main pour enterrer l’opposition au pass-sanitaire. Pour...

1 COMMENTAIRE

  1. pourquoi ne » pass  » se déhancher les fesses a l’air mais avec le masque ? est ce interdit en discothèque ? la question a l’assemblée nationale !!

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés